Conseiller en affaires autochtones auprès de la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse

Document d'information archivé

Conseiller en affaires autochtones auprès de la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse

John Beaucage, premier conseiller en affaires autochtones auprès de la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse de l'Ontario, offrira pendant un an des conseils sur les dossiers touchant le bien-être des enfants autochtones. Un volet important de son travail consistera à faciliter les discussions entre la ministre et les chefs autochtones sur les problèmes liés au bien-être des enfants autochtones et à fournir des conseils sur les politiques liées au bien-être des enfants autochtones. Il agira aussi à titre d'expert auprès de la Commission de promotion de la viabilité des services de bien-être de l'enfance.

John Beaucage, chef de la Première nation Wasauksing avant d'être élu chef du Grand conseil en 2004, détient un diplôme en anglais et en économie de l'Université de Western Ontario, et a entrepris des études supérieures en planification pour les Premières nations à l'Université de Colombie-Britannique.

Après avoir quitté le poste de chef du Grand Conseil, M. Beaucage a siégé à un certain nombre de conseils d'administration et travaille sur des projets en énergie verte avec plusieurs Premières nations de l'ensemble du pays.

Eyaabay (nom traditionnel de John Beaucage) est un des gardiens du calumet du clan de l'ours. Citoyen de la Première nation Wasauksing, il a été élevé dans la Première nation Shawanaga et compte plusieurs membres de sa famille élargie dans la Première nation Nipissing.

MANDAT DU CONSEILLER EN AFFAIRES AUTOCHTONES

Le mandat du conseiller consiste à :

  • Faciliter les discussions entre la ministre et les chefs autochtones sur les dossiers liés au bien-être des enfants autochtones
  • Founir des conseils quant aux politiques portant sur le bien-être des enfants autochtones
  • Nouer le dialogue avec des partenaires, autochtones ou non, intéressés par le bien-être des enfants autochtones
  • Founir un avis à la ministre sur les propositions des chefs autochtones sur les dossiers liés au bien-être des enfants, notamment sur la Loi sur les services à l'enfance et à la famille, la Table tripartite et la création de sociétés autochtones d'aide à l'enfance.

SERVICES DE PROTECTION À L'ENFANCE AUTOCHTONE

  • La Loi sur les services à l'enfance et à la famille reconnaît que les Indiens et les Autochtones ont des besoins sociaux et culturels distincts et spécifie que, dans la mesure du possible, les services rendus en vertu de la Loi devraient l'être « d'une façon qui tienne compte de leur culture, de leur héritage et de leurs traditions de même que du concept de la famille élargie.
  • Le Ministère a terminé récemment la première révision des provisions de la Loi sur les services à l'enfance et à la famille liées aux affaires autochtones. Les commentaires reçus au terme de cet exercice traduisaient les préoccupations des autochtones quant à la sous-utilisation de soins conformes aux traditions, à la nécessité de concevoir des stratégies pour accroître l'utilisation des méthodes autochtones de résolution de litige et à la nécessité de fournir des outils en vue de l'adoption d'ententes et de protocoles officiels sur le bien-être des enfants entre les sociétés d'aide à l'enfance et les collectivités autochtones.
  • Des 53 sociétés d'aide à l'enfance de l'Ontario, six sont des sociétés autochtones de protection de l'enfance; cinq d'entre elles servent les populations du nord de l'Ontario et une, les Services aux enfants et aux familles autochtones de Toronto, est active à Toronto.
  • Cinq sociétés autochtones d'aide à l'enfance du nord servent 63 des 134 collectivités des Premières nations de l'Ontario :
    • Les Tikinagan Child and Family Services servent 30 Premières nations dans le grand nord
    • Les Weechi-it-te-win Family Services servent 10 Premières nations des districts de Rainy River et de Kenora 
    • Les Dilico Ojibway Child and Family Services servent 13 Premières nations dans la région de Thunder Bay et de la rive nord du lac Supérieur
    • Les Payukotayno: James and Hudson Bay Family Services servent cinq Premières nations établies sur les rives des baies Hudson et James. Ils fournissent aussi des services à la Ville de Moosonee et aux résidents indiens ou non de la côte
    • Les Anishinaabe Abinoojii Child and Family Services servent cinq Premières nations visées par le Traité no 3 (Grassy Narrows, Wabaseemoong, Whitefish Bay, Washagamis Bay et Rat Portage) et leurs membres qui vivent en dehors de la réserve, dans le district de Rainy River et la partie sud-ouest du district de Kenora

L'Ontario a adopté d'importantes mesures pour venir en aide aux sociétés autochtones d'aide à l'enfance, notamment :

  • Un financement non renouvelable de 2,5 millions de dollars à toutes les sociétés autochtones d'aide à l'enfance pour tenir compte des circonstances exceptionnelles auxquelles les enfants et les collectivités autochtones font face
  • Un financement de 2,1 millions de dollars aux Tikinagan Child and Family Services pour qu'ils puissent faire face à une augmentation annuelle du volume de services rendus, et un financement additionnel pour que les travailleurs en santé mentale des enfants puissent répondre aux besoins immédiats de la collectivité Pikangikum
  • Un financement de 2 millions de dollars aux travailleurs de la santé mentale des enfants des Payukotayno James and Hudson Bay Family Services pour que la société puisse continuer à fournir les services essentiels aux collectivités de la région des baies James et Hudson
  • Abrogation du moratoire gouvernemental sur la création de nouvelles sociétés d'aide à l'enfance et création de deux nouvelles sociétés autochtones d'aide à l'enfance.

AUTRES MESURES D'AIDE AUX ENFANTS ET AUX JEUNES AUTOCHTONES

Le Ministère apporte son soutien au bien-être des enfants et aux initiatives de prévention visant les enfants, les jeunes et les familles des Premières nations par l'intermédiaire de ce qui suit :

  • Le programme « Bébés en santé, enfants en santé » à l'intention des Autochtones, proposé dans le cadre de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones, offre des services de visite culturellement pertinents aux foyers-familles autochtones dans les réserves et hors des réserves
  • Le Programme de lutte contre les troubles du spectre de l'alcoolisation foetale chez les autochtones et le Programme de nutrition des enfants offerts par 18 organisations autochtones dans tout l'Ontario
  • Les programmes Akwe:go et Wasa-Nabin, offerts par l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres, font la promotion d'un développement sain dans le respect de la culture et des traditions
  • Le Programme de bonne nutrition des élèves, administré par l'Ontario Federation of Indian Friendship Centres, permet de proposer des goûters et des repas sains aux enfants et aux jeunes qui participent aux programmes Akwe:go et Wasa-Nabin.

Partager

Tags

Domicile et communauté Autochtones Enfants et adolescents