L'Ontario fait un pas de plus vers l'élimination des centrales polluantes

Communiqué archivé

L'Ontario fait un pas de plus vers l'élimination des centrales polluantes

Le gouvernement McGuinty purifie l’air et protège la santé

ministère de l'Énergie

L'Ontario franchit une autre étape dans l'élimination des centrales à charbon. Hier, la centrale d'Atikokan a brûlé son dernier morceau de charbon, ce qui apportera un air plus pur et un avenir plus sain pour les familles.

La conversion de la centrale d'Atikokan* du charbon à la biomasse est maintenant en cours. Ce projet, le premier du genre dans la province, créera 200 emplois dans la construction et aidera à protéger des emplois existants à la centrale. Il apportera également de nouvelles possibilités économiques pour le secteur forestier de l'Ontario qui fournira la biomasse à la centrale. La centrale convertie pourra produire plus de 200 mégawatts d'électricité propre et de source renouvelable d'ici 2014.

L'édification d'un système d'énergie propre fait partie du plan du gouvernement McGuinty de créer et de conserver des emplois pour les familles ontariennes tout en veillant à ce que nous disposions de l'électricité dont nous avons besoin pour alimenter nos maison, nos écoles, nos hôpitaux et notre économie.

*(Site Web en anglais seulement)

Faits en bref

  • La Province a maintenant fermé 11 des 19 centrales à charbon et réduit l’utilisation de ce combustible de près de 90 pour cent depuis 2003.
  • Depuis 2003, l’Ontario a injecté dans le réseau plus de 10 000 MW d’électricité nouvelle et recyclée, c'est-à-dire suffisamment pour répondre aux besoins de plus de 2 millions de maisons.
  • L’élimination des centrales à charbon en Ontario est la plus grande mesure de réduction des émissions de gaz à effet de serre prise en Amérique du Nord.
  • En 2011, plus de 80 pour cent de l’électricité générée en Ontario provenait de sources propres comme l’eau, le nucléaire et les sources renouvelables.
  • Selon une étude de 2008 de l’Association médicale canadienne, les coûts liés à la pollution atmosphérique, en termes de perte de productivité, de coûts des soins de santé, de la qualité de vie et de la perte de vie, se chiffrent à presque 4 milliards de dollars pour l’Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« Aujourd’hui, nous avons franchi une autre étape pour éliminer l’utilisation du charbon tout en construisant un système énergétique moderne et fiable sur lequel les familles et les entreprises peuvent compter. En réduisant les émissions néfastes, nous assurons un avenir plus propre et plus sain en Ontario pour la génération actuelle et les futures. »

Chris Bentley

ministre de l’Énergie

Jim Bradley

« La cessation de la production d’électricité dans les centrales à charbon est la plus grande mesure de réduction des gaz à effet de serre prise en Amérique du Nord. Elle protège notre santé, lutte contre le changement climatique et conserve l’Ontario sur la voie de l’énergie verte. »

Jim Bradley

ministre de l’Environnement

Contacts Médias

  • Renseignements pour les médias seulement :

    Jennifer Kett, Bureau du ministre

    jennifer.kett@ontario.ca

    416 327-6747

  • Renseignements pour les médias seulement :

    Kirby Dier, Direction des communications

    kirby.dier@ontario.ca

    416 326-4542

  • Renseignements pour le public :

    1 888 668-4636

    ATS : 1 800 239-4224

Partager

Tags

Environnement et énergie Santé et bien-être Domicile et communauté