Nomination des membres du Conseil d'administration de l'Office de réglementation des maisons de retraite

Communiqué archivé

Nomination des membres du Conseil d'administration de l'Office de réglementation des maisons de retraite

Le gouvernement McGuinty rend les maisons de retraite plus sûres pour les personnes âgées

Le gouvernement de l'Ontario a nommé cinq personnes au Conseil d'administration intérimaire de l'Office de réglementation des maisons de retraite. Mary Catherine Lindberg présiderait le Conseil d'administration et celui-ci serait composé des personnes suivantes : Madeline Edwards, Mathilde Gravelle Bazinet, Christopher Jodhan et Carla Peppler.

L'Office délivrera les permis autorisant l'exploitation des maisons de retraite. Il fera également des inspections et enquêtera sur les plaintes, afin d'assurer le respect des normes en matière de soins et de sécurité, ainsi que le respect des droits des pensionnaires.

Le gouvernement provincial aide à veiller à ce que les maisons de retraite en Ontario soient exploitées de manière à ce que leurs pensionnaires puissent y vivre avec dignité, y être traités avec respect et y être plus en sécurité, afin de garantir aux personnes âgées un milieu sûr et accessible.

Faits en bref

  • L'Office diffusera aussi de l'information aux exploitants des maisons de retraite, aux pensionnaires des maisons de retraite et au grand public au sujet des conditions à remplir pour obtenir un permis et des pratiques exemplaires relatives au fonctionnement des maisons de retraite.
  • Selon la Société canadienne d'hypothèque et de logement, quelque 40 000 personnes âgées vivent dans environ 700 maisons de retraite en Ontario.
  • Au cours des 25 prochaines années, la population âgée de l'Ontario est appelée à doubler pour atteindre près de 4,1 millions de personnes.
  • En 2017, pour la première fois dans l'histoire de la province, il y aura plus de personnes âgées en Ontario que d'enfants âgés de 14 ans et moins.

Citations

« C'est une mesure importante pour régir les activités des maisons de retraite en Ontario. J'ai confiance en la capacité qu'ont ces personnes d'aider à garantir la sécurité et les droits des personnes âgées de l'Ontario. Les personnes que nous avons nommées ont une riche expérience dans la gestion des affaires publiques, la surveillance exercée par les conseils d'administration et les questions touchant la santé des personnes âgées. Cette expérience sera un atout considérable pour l'Office de réglementation des maisons de retraite. »

Sophia Aggelonitis

ministre déléguée aux Affaires des personnes âgées

Contacts Médias

Partager

Tags

Santé et bien-être Domicile et communauté