Le gouvernement McGuinty célèbre l'excellence en recherche

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty célèbre l'excellence en recherche

TORONTO, le 18 nov. - Le gouvernement McGuinty fait la promotion de l'excellence en recherche en nommant cinq chercheurs universitaires exceptionnels qui recevront les prix John Charles Polanyi de 2003, a annoncé aujourd'hui Mme Mary Anne Chambers, ministre de la Formation et des Collèges et Universités. Créés en 1986, ces prix commémorent les réalisations de M. John Charles Polanyi, de l'Université de Toronto, lauréat du prix Nobel de chimie de 1986 pour ses travaux dans le domaine de la dynamique des réactions. "En rendant hommage à l'un des scientifiques les plus distingués du Canada, nous reconnaissons en même temps les exploits de nos jeunes chercheuses et chercheurs les plus talentueux, qui contribuent à la réputation de l'Ontario comme centre d'excellence en recherche au niveau universitaire, a déclaré Mme Chambers. Investir dans la recherche aujourd'hui, c'est non seulement encourager les meilleurs éléments à rester en Ontario, mais aussi renforcer notre province et la préparer au succès dans une économie axée sur le savoir." Chaque année, les prix Polanyi, d'une valeur de 15 000 $ chacun, sont décernés dans les domaines de la chimie, de la littérature, de la physique, de la physiologie-médecine et des sciences économiques à des universitaires, chercheuses et chercheurs qui envisagent de poursuivre leurs études postdoctorales dans une université ontarienne. Voici les lauréats des prix Polanyi de 2003 : Keith Fagnou, Université d'Ottawa, pour la chimie Mark Stabile, Université de Toronto, pour les sciences économiques Deanne Williams, Université York, pour la littérature Joseph Thywissen, Université de Toronto, pour la physique Cécile Fradin, Université McMaster, pour la physiologie-médecine Les lauréats seront les invités d'honneur à une réception qui aura lieu le 28 novembre 2003, de 13 h 30 à 15 h 30, au Collège Massey, 4 Devonshire Place, Toronto, à laquelle assistera l'honorable James Bartleman, lieutenant-gouverneur de l'Ontario. Available in English Visitez www.edu.gov.on.ca Document d'information ------------------------------------------------------------------------- Ministère de la Formation Le 18 novembre 2003 et des Collèges et Universités LAUREATS DES PRIX JOHN CHARLES POLANYI Les prix Polanyi ont été créés en 1986 pour commémorer les réalisations de M. John Charles Polanyi, de l'Université de Toronto, lauréat du prix Nobel de chimie 1986 pour ses travaux dans le domaine de la dynamique des réactions. Chaque année, les prix Polanyi, d'une valeur de 15 000 $ chacun, sont remis à des universitaires et à des chercheuses et chercheurs qui veulent poursuivre leurs études postdoctorales dans une université de l'Ontario. Les prix Polanyi peuvent être décernés dans les domaines de la chimie, de la littérature, de la physique, de la physiologie-médecine et des sciences économiques. Voici les lauréats des prix Polanyi de 2003 : Chimie, M. Keith Fagnou, Université d'Ottawa M. Fagnou est un chimiste organicien qui cherche des moyens de développer des médicaments en se servant de technologies écologiques. Par ses travaux, il tente de mettre au point de nouveaux procédés d'une plus grande efficacité chimique, notamment de nouvelles méthodes de synthèse permettant de produire une catégorie importante de composés impossibles à synthétiser jusqu'à maintenant. Sciences économiques, M. Mark Stabile, Université de Toronto M. Stabile est spécialiste de l'économie de la santé et des rapports entre les finances publiques et le régime de soins de santé. Dans le cadre de ses travaux, il se penche sur les répercussions des différences dans le degré de couverture d'assurance-santé et dans les régimes fiscaux sur les régimes de soins de santé. Il aborde également des dimensions telles que le statut socioéconomique et la santé infantile. Littérature, Mme Deanne Williams, Université York Les travaux de Mme Williams relèvent de l'étude de textes littéraires, de l'histoire culturelle et de la théorie littéraire. Par ses travaux, elle vise à nous fournir une meilleure compréhension de la formation de l'identité britannique à la suite de la conquête normande. Physique, M. Joseph Thywissen, Université de Toronto M. Thywissen travaille dans le domaine de la physique ultra-froide. Celle-ci nous procure une vision plus directe du monde de la mécanique quantique. Dans le cadre de ses travaux de recherche, il aura recours à des lasers et à des collecteurs magnétiques microscopiques à la fine pointe de la technologie pour capter et refroidir les atomes neutres dans les gaz quantiques. Physiologie-médecine, Mme Cécile Fradin, Université McMaster Mme Fradin étudie l'intérieur de la cellule et le fonctionnement des tissus cellulaires dans le but d'examiner les déplacements intracellulaires des macromolécules telles que les protéines. Ses travaux pourraient nous aider à mieux comprendre la relation entre les imperfections dans la composition et l'intégrité membranaires et la maladie, les médicaments et les substances toxiques. Available in English Visitez www.edu.gov.on.caRenseignements: Dave Ross, Direction des communications, (416) 325-2709