Le gouvernement McGuinty protège les victimes de violence familiale

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty protège les victimes de violence familiale

Cabinet du premier ministre

La députée Laurel Broten est chargée de mettre au point des réformes concrètes et significatives QUEEN'S PARK, le 24 nov. - Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a chargé aujourd'hui la députée Laurel Broten de mettre au point un ensemble de réformes qui s'attaqueront à la violence familiale. "Notre gouvernement a promis de venir en aide aux femmes et aux enfants victimes de violence familiale. Aujourd'hui, nous prenons des mesures en ce sens, a déclaré M. McGuinty. Je suis heureux d'annoncer que j'ai demandé à la députée Laurel Broten d'étudier les meilleurs moyens de mettre en oeuvre de nouvelles mesures qui protégeront les victimes et lutteront contre la violence familiale." Mme Broten coordonnera étroitement avec la ministre des Services sociaux et communautaires, Sandra Pupatello, et d'autres ministres, la formulation des politiques et la prestation des services dans divers secteurs. "Nous allons prendre des mesures qui protégeront les femmes contre la violence familiale", a déclaré Mme Broten. "Ainsi, à l'heure actuelle, il n'existe pas assez de foyers d'hébergement transitoires où les femmes et leurs enfants peuvent être en sécurité, hors de portée de leurs agresseurs. Nous allons changer tout cela." Mme Broten est un fervent défenseur des services communautaires et des victimes de violence familiale. Elle est ancienne présidente du conseil de Gatehouse, un centre financé par la collectivité et destiné aux anciennes victimes de violence faite aux enfants. En collaboration avec les services policiers et d'autres intervenants, Mme Broten a contribué à l'élargissement des services Gatehouse partout au Canada. Elle exerce maintenant les fonctions d'adjointe parlementaire au premier ministre. "Il y a bien des gens qui se soucient profondément de la protection des femmes et des enfants contre la violence familiale, mais ils n'ont pas réussi à se faire entendre auprès du gouvernement au cours des huit dernières années. Notre gouvernement fait grand cas de leurs idées et nous les consulterons pour créer des mesures efficaces", a souligné le premier ministre ontarien. Also available in English www.premier.gov.on.ca ---------------------Renseignements: Bureau de presse du premier ministre, (416) 314-8975