L'Ontario exprime son appui envers l'industrie du boeuf

Communiqué Archivé

L'Ontario exprime son appui envers l'industrie du boeuf

GUELPH, ON, le 31 déc. - Le gouvernement McGuinty a exprimé son appui envers l'industrie ontarienne du boeuf, qui subit les répercussions du cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) confirmé dans l'Etat de Washington.
"Bien que l'ESB jette une ombre sur nous tous, elle ne nous empêchera pas de continuer à défendre vigoureusement les droits de nos agriculteurs", a déclaré aujourd'hui Steve Peters, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, devant les représentants de plus de 25 sociétés du domaine de l'agroalimentaire. "Aujourd'hui, je rencontre les chefs de file de ce secteur pour recueillir leurs idées et leurs commentaires à l'égard de cette situation, ce qui me permettra de transmettre à nos homologues fédéraux et à nos partenaires commerciaux des Etats-Unis la position de l'Ontario en matière de commerce et de prise en charge de l'ESB."
M. Peters a exprimé son appui à l'égard du ministère fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Bob Speller, qui travaille en étroite collaboration avec les Etats-Unis quant à la prise en charge de l'ESB dans un marché nord-américain intégré. M. Peters a souligné que le gouvernement provincial et l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) faisaient régulièrement le point sur le cas d'ESB. Les représentants de l'ACIA ont participé à la rencontre afin de résumer les renseignements disponibles aux organismes producteurs.
M. Peters a tenu à préciser que, bien que l'ACIA soit l'agence chargée de la surveillance des mouvements transfrontaliers du bétail et des produits carnés, le gouvernement de l'Ontario et le gouvernement fédéral appliquent de strictes mesures de sécurité en vue de minimiser les risques posés par l'ESB et d'empêcher sa propagation. Parmi ces mesures, on retrouve une inspection obligatoire lors de l'abattage, l'interdiction d'utiliser des produits d'équarrissage de ruminants pour nourrir ceux-ci, ainsi que l'enlèvement de tous les produits présentant un risque lors de l'abattage.
"Nous sommes tous dans le même bateau. Nous devons donc travailler ensemble pour régler ce grave problème aussi rapidement que possible", a expliqué M. Peters. "L'industrie ontarienne du boeuf apporte une contribution importante à nos collectivités et à l'ensemble de l'économie provinciale."
Des analyses récentes n'ont révélé aucun signe d'ESB en Ontario. Entre mars 2002 et la fin de novembre 2003, plus de 2 300 échantillons ont été analysés; tous se sont avérés négatifs.

Available in English

www.OMAF.gov.on.ca

Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation de l'Ontario
Assemblée des partenaires
ESB
Le 31 décembre 2003
Guelph, Ontario

Invités

Alliance of Ontario Food Producers
Atwood Pet Food
Better Beef Limited
Association des banquiers canadiens
Conseil canadien des distributeurs en alimentation
Association canadienne de l'industrie du bétail et de la génétique
Fédération des agriculteurs chrétiens de l'Ontario
Dairy Farmers of Ontario
Fabricants de produits alimentaires et de consommation du Canada
Livestock Dealers' Association
Mennonite Savings and Credit Union
Ontario Agri-Business Association
Ontario Cattle Feeders' Association
Ontario Cattlemen's Association
Ontario Egg Producers
Fédération de l'agriculture de l'Ontario
Association des éleveurs de chèvres de l'Ontario
Ontario Independent Meat Processors
Ontario Livestock Auction Market Association
Ontario Livestock Carriers' Coalition
Commission ontarienne de commercialisation du porc
Agence ontarienne de commercialisation des ovins
Ontario Veal AssociationRenseignements: Adele Pelland, bureau des communications, 416 326-3029