Le gouvernement McGuinty hausse le salaire minimum

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty hausse le salaire minimum

Le gouvernement accorde aux travailleurs les moins bien rémunérés une première hausse de salaire en neuf ans TORONTO, le 26 janv. - Donnant suite à l'engagement qu'il a pris d'apporter des changements réels et positifs, le gouvernement McGuinty procédera à une hausse du salaire minimum la semaine prochaine. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui M. Chris Bentley, ministre du Travail. "Ces hausses marquent la fin d'un cycle de neuf ans durant lequel les travailleurs et travailleuses les plus vulnérables de la province n'ont pas pu retirer leur juste part de la croissance économique de l'Ontario, a souligné le ministre. Alors que le Canada et l'Ontario prospéraient, les travailleurs touchant le salaire minimum ont perdu du terrain, le coût de la vie augmentant alors que leur salaire demeurait le même." Le 1er février prochain, le salaire minimum général de l'Ontario passera du taux de 6,85 $ l'heure au taux de 7,15 $ l'heure. Le taux de salaire minimum général augmentera chaque année jusqu'à ce qu'il atteigne 8 $ l'heure le 1er février 2007. En 2000, quelque 191 000 personnes touchaient le salaire minimum en Ontario. Leur salaire se situait entre le salaire minimum des personnes servant des boissons alcooliques (5,95 $ l'heure) et le salaire minimum général de 6,85 $ l'heure. Les autres taux de salaire minimum augmenteront eux aussi le 1er février 2004. Le salaire minimum des : - personnes aux études âgées de moins de 18 ans et travaillant moins de 28 heures par semaine ou travaillant durant un congé scolaire passera de 6,40 $ à 6,70 $ l'heure; - personnes qui servent des boissons alcooliques passera de 5,95 $ à 6,20 $ l'heure; - guides de chasse ou de pêche recevant actuellement au moins 34,25 $ par tranche de moins de cinq heures consécutives par jour et 68,50 $ par tranche de cinq heures ou plus par jour (qu'elles soient consécutives ou non) augmentera lui aussi, passant à 35,75 $ et 71,50 $ respectivement; - travailleurs à domicile (travailleurs qui sont rémunérés pour le travail qu'ils effectuent à leur domicile pour un employeur) continuera de correspondre à 110 p. cent du taux de salaire minimum général. "Le fait d'échelonner les hausses sur une période de quatre ans aidera les entreprises ontariennes à planifier afin de pouvoir demeurer concurrentielles, a ajouté le ministre Bentley. Cette hausse est raisonnable, elle est responsable et elle est de mise." Available in English Pour plus de renseignements, voir le site www.gov.on.ca/lab/Renseignements: Peter Fitzpatrick, Bureau du ministre, (416) 326-7710; Louise Gagnon, Ministère du Travail, (416) 326-1407