L'Ontario et le Québec sont sur le point d'entamer des négociations sur la mobilité de la main-d'oeuvre

Communiqué Archivé

L'Ontario et le Québec sont sur le point d'entamer des négociations sur la mobilité de la main-d'oeuvre

TORONTO, le 28 janv. - Le gouvernement McGuinty franchit une étape importante en vue de résoudre le conflit qui oppose depuis longtemps les deux provinces : celui de la mobilité de la main-d'oeuvre dans le secteur de la construction. C'est ce qu'ont annoncé aujourd'hui le ministre du Travail de l'Ontario, M. Chris Bentley, et son homologue du Québec, M. Michel Després. "Je suis ravi des discussions que j'ai eues avec le ministre Després, a dit le ministre Bentley. Nos gouvernements sont déterminés à résoudre cet important différend, qui remonte à loin." Signe d'une nouvelle ère de coopération intergouvernementale, les premiers ministres de l'Ontario et du Québec se sont engagés en octobre dernier à coopérer afin de démanteler les obstacles au commerce entre les deux provinces, notamment ceux qui touchent les entrepreneurs et les travailleurs du secteur de la construction. Deux négociateurs ont été nommés aujourd'hui afin d'en arriver à une entente dans le dossier de la mobilité de la main-d'oeuvre. Me Christopher Bredt, un associé au sein du cabinet d'avocats Borden Ladner Gervais s.r.l., représentera l'Ontario au cours des négociations. M. Réal Mireault, ex-sous-ministre, représentera le Québec. Les pourparlers officiels devraient commencer prochainement. "Ces nominations constituent une avancée concrète dans les pourparlers visant à conclure une entente en matière de mobilité de la main-d'oeuvre dans l'industrie de la construction", a ajouté le ministre Després. Available in English Pour plus de renseignements, voir le site www.gov.on.ca/labRenseignements: Peter Fitzpatrick, Bureau du ministre, (416) 326-7710; Ministère du Travail du Québec, Bureau du ministre, (418) 643-5297