Le ministre des Finances donne le coup d'envoi aux discussions prébudgétaires à Ottawa

Communiqué Archivé

Le ministre des Finances donne le coup d'envoi aux discussions prébudgétaires à Ottawa

Ministère des Finances

OTTAWA, le 6 fév. - Le ministre des Finances, M. Greg Sorbara, a donné aujourd'hui le coup d'envoi à la première d'une série de consultations menée par le ministère auprès de divers intervenants, dans le cadre de l'engagement sans précédent du gouvernement McGuinty à faire participer les Ontariennes et les Ontariens au processus d'élaboration du budget. "Le budget de 2004 sera déterminant pour l'avenir de notre province, a affirmé M. Sorbara. Il témoignera d'une nouvelle ère caractérisée par la transparence et la responsabilisation, et avant tout, par un engagement résolu à fournir aux citoyennes et citoyens de l'Ontario les services publics dont ils ont le plus besoin et qui leur tiennent le plus à coeur. Je tiens à m'assurer que nous fassions appel à l'expérience, aux connaissances et aux idées des différents groupes d'intervenants et communautaires à Ottawa pour l'élaboration d'un plan visant à rétablir, dans la province, une situation budgétaire saine." La province fait face à un déficit de 5,6 milliards de dollars pour 2003-2004. Et si des mesures ne sont pas prises, elle pourrait dans l'avenir s'exposer à des déficits d'environ 4,5 milliards de dollars, selon les prévisions actuelles des revenus, et si la croissance des dépenses se maintient aux taux récemment enregistrés. A cet égard, le gouvernement a clairement indiqué son intention de vivre selon ses moyens. En décembre 2003, le ministre des Finances a présenté trois scénarios visant à réduire ou modérer la croissance future des dépenses, qui pourraient éliminer le déficit au cours des trois prochaines années. En vue d'équilibrer le budget en 2004-2005, il faudrait amoindrir les dépenses totales de 2,6 pour cent par rapport au niveau prévu en 2003-2004. Pour atteindre un équilibre d'ici 2005-2006, il faudrait stabiliser la croissance des dépenses à un taux maximum de 1,3 pour cent en moyenne au cours des deux prochaines années. Et afin de déposer un budget équilibré en 2006-2007, la croissance des dépenses devra être maintenue à un taux moyen de 2,3 pour cent par année pendant trois ans. "Nous nous rendons aux quatre coins de la province afin de demander aux différents intervenants et autres spécialistes de nous dire, selon eux, quelle serait la meilleure façon de respecter nos objectifs prioritaires tout en continuant de vivre selon nos moyens, a expliqué M. Sorbara. Et nous souhaitons aussi qu'ils nous aident à définir avec précision quelle incidence aura d'ici quatre, cinq ou six ans le fait d'atteindre ces objectifs." Les discussions prébudgétaires entreprises par le ministère des Finances s'inscrivent dans le cadre d'un dialogue continu entre le gouvernement McGuinty et la population ontarienne. Les trois prochaines séances de discussions prébudgétaires auront lieu le 17 février à Hamilton, le 18 février à Brampton et le 23 février à Windsor. D'autres séances sont prévues à Sudbury, Thunder Bay, Stratford et Toronto. Pour obtenir des renseignements à jour, visitez le site Web du ministère des Finances, à l'adresse www.gov.on.ca/fin et cliquez sur "Dossiers d'actualité". Also available in EnglishRenseignements: Diane Flanagan, Cabinet du ministre, (416) 212-0634, (416) 918-1894 (cellulaire); Boni Fox Gray, Ministère des Finances, (416) 212-2155