Protection des espaces verts dans le Golden Horseshoe

Communiqué Archivé

Protection des espaces verts dans le Golden Horseshoe

Améliorer la qualité de vie des Ontariens en bâtissant des collectivités sûres, propres, où il fait bon vivre QUEEN'S PARK, le 16 fév. - Le gouvernement McGuinty franchit une nouvelle étape importante en vue de protéger de façon permanente les espaces verts de la région du Golden Horseshoe. C'est ce qu'ont annoncé aujourd'hui le ministre des Affaires municipales, John Gerretsen, et la ministre de l'Environnement, Leona Dombrowsky. Rob MacIsaac, maire de Burlington, présidera la nouvelle équipe de travail sur la ceinture de verdure qui travaillera avec les gens de l'Ontario afin de déterminer le moyen le plus efficace de créer, de Niagara Falls au lac Rice, une ceinture de verdure qui sera protégée de façon permanente. "L'édification de collectivités fortes, sûres, où il fait bon vivre est l'une des priorités sur lesquelles nous avons fait campagne et à l'égard desquelles les Ontariens et Ontariennes nous ont accordé leur appui. C'est pourquoi nous prenons des mesures pour protéger les espaces verts contre l'étalement urbain", a déclaré M. Gerretsen. Le comité que dirigera le maire MacIsaac sera formé d'un large éventail de représentants communautaires respectés dont le rôle sera de superviser les consultations qui seront menées auprès des intervenants et du public sur la portée, la composition et la mise en oeuvre de la ceinture de verdure proposée. Les membres de l'équipe ont été choisis en raison de leurs compétences et parce qu'ils ont à coeur la protection des espaces verts de la région du Golden Horseshoe et comprennent bien le caractère permanent et la grande envergure de cet enjeu. "Les terres situées en périphérie des secteurs aménagés du Golden Horseshoe étaient celles qui étaient les plus menacées en Ontario avant que nous présentions un moratoire interdisant la modification de leurs désignations aux fins de zonage en attendant la création de la ceinture de verdure permanente", a déclaré Mme Dombrowsky. "En renforçant les collectivités dans lesquelles nous vivons, nous pourrons offrir aux Ontariens une qualité de vie sans égale." Comptant sur un large éventail de spécialistes et d'intervenants communautaires, l'équipe étudiera les limites de la ceinture de verdure permanente le printemps prochain et formulera des recommandations sur les mesures à prendre. La création du comité fait suite au dépôt du projet de Loi de 2003 sur la protection de la ceinture de verdure en décembre dernier. Les membres de l'équipe sont Michael Bunce, Jim Faught, Mary Lou Garr, Natalie Helferty, Carol Hochu, Fraser Nelson, Rod Northey, Mark Parsons, Russ Powell, Deborah Schulte, Alan C. Veale et Donald J. P. Ziraldo. Document d'information ------------------------------------------------------------------------- PROTECTION DES ESPACES VERTS DANS LE GOLDEN HORSESHOE Le gouvernement McGuinty a annoncé aujourd'hui la nomination de Rob MacIsaac, maire de la ville de Burlington, au poste de président et porte- parole de l'équipe de travail qui mènera des consultations sur la création d'une ceinture de verdure dans la région du Golden Horseshoe. La création de l'équipe de travail sur la ceinture de verdure fait suite au dépôt du projet de Loi de 2003 sur la protection de la ceinture de verdure, une loi qui, si elle était promulguée, créerait une zone d'étude de la ceinture de verdure dans la région du Golden Horseshoe, imposerait un moratoire d'un an sur tout nouveau projet d'urbanisation visant des terres rurales et agricoles situées dans cette zone et préciserait les dispositions de transition applicables aux demandes d'aménagement visées par la Loi sur la conservation de la moraine d'Oak Ridges. Les membres de l'équipe représentent plusieurs municipalités et divers secteurs d'activités de la région du Golden Horseshoe : industrie de l'aménagement, loisirs, environnement et agriculture. Le rôle de l'équipe de travail sera le suivant : - Planifier et mener des consultations auprès du public et des intervenants; - Formuler des recommandations au gouvernement sur la portée, la composition et la mise en oeuvre d'une éventuelle ceinture de verdure selon un échéancier déterminé; - Elaborer un processus clair et transparent pour statuer sur les demandes qui concernent les terres du Golden Horseshoe visées par l'arrêté de zonage adopté par le ministre le 16 décembre 2003 et celles qui seraient visées par le moratoire prévu en vertu de la Loi de 2003 sur la protection de la ceinture de verdure, si celle- ci était promulguée. Délai Les activités de l'équipe de travail comprendront des assemblées publiques à l'intention des résidents du Golden Horseshoe, des ateliers auxquels participeront des groupes représentant les municipalités et les secteurs de l'aménagement, de l'industrie, des loisirs, de l'environnement et de l'agriculture de la région du Golden Horseshoe, l'affichage de renseignements sur le site Internet de la Charte des droits environnementaux et une consultation électronique par le biais du site Web du ministère des Affaires municipales. Tous les commentaires seront les bienvenus et tous seront examinés. On s'attend à ce que les consultations se déroulent sur une période de 60 jours entre avril et juin 2004. Les heures et les endroits auxquels auront lieu les assemblées publiques seront communiqués ultérieurement. L'équipe de travail rencontrera les intervenants de nouveau, probablement à l'automne, afin d'examiner l'approche proposée pour protéger la ceinture de verdure suite aux consultations initiales. Moratoire sur l'aménagement de la ceinture de verdure Si elle était adoptée, la Loi de 2003 sur la protection de la ceinture de verdure actuellement à l'étude à l'Assemblée législative imposerait un moratoire sur les demandes visant à autoriser des utilisations urbaines sur des terres rurales et agricoles situées dans la zone d'étude et à l'extérieur des limites urbaines actuelles. Elle permettrait également au ministre des Affaires municipales de suspendre des procédures relatives à l'aménagement de terres sensibles situées dans la zone d'étude. Le gouvernement a imposé un arrêté de zonage ministériel visant certaines parties de la zone d'étude de la ceinture de verdure afin de les protéger immédiatement pendant l'étude du projet de loi par l'Assemblée législative. Le moratoire prévu dans le projet de Loi de 2003 sur la protection de la ceinture de verdure prendrait fin en décembre 2004. On s'attend à ce qu'une politique définitive concernant la protection de la ceinture de verdure soit en place d'ici là. Zone d'étude de la ceinture de verdure La loi proposée pour protéger la ceinture de verdure prévoit la création d'une zone d'étude qui comprendrait Toronto, Hamilton, Durham, York, Peel, Halton, le territoire de la moraine d'Oak Ridges, les vergers de fruits tendres et les terres viticoles du Niagara, ainsi que la zone visée par le plan de l'escarpement du Niagara. Les consultations permettront de déterminer quelles terres devraient être incluses dans la ceinture de verdure. Renseignements : Patti Munce Audrey Bennett Bureau du ministre Ministère des Affaires municipales 416 585-6333 416 585-6014 Feuille d'information ------------------------------------------------------------------------- MEMBRES DE L'EQUIPE DE TRAVAIL SUR LA CEINTURE DE VERDURE Rob MacIsaac, président Le maire MacIsaac est membre du conseil de la ville de Burlington depuis novembre 1991. Il a été élu maire de la ville de Burlington pour la première fois, en novembre 1997. En tant que membre du Comité des initiatives de croissance intelligente de la zone du Centre de l'Ontario, il a dirigé le sous-comité chargé de l'élaboration d'une vision et de la formulation de recommandations en vue de la conception d'une stratégie de croissance intelligente pour la zone. Il est membre du conseil d'administration des organismes suivants : Burlington Economic Development Corporation, Burlington Hydro Inc., Greater Toronto Marketing Alliance, Joseph Brant Memorial Hospital et Conseil régional de santé de Halton-Peel. Il est président honoraire du conseil d'administration du Carpenter Hospice et du Capital Campaign Cabinet - Central Library Renewal Project. Il est également représentant au sein du Large Urban Caucus de l'Association des municipalités de l'Ontario et membre de l'Institut urbain du Canada. M. MacIsaac a fait ses études à l'Université de Waterloo. Il y a obtenu un diplôme de premier cycle en économie, en 1984. En 1987, il a obtenu sa licence en droit de l'Université Western Ontario et a été admis au barreau de l'Ontario en 1989. Il réside depuis toujours à Burlington. Membres de l'équipe de travail : Michael Bunce Michael Bunce est professeur agrégé de géographie et d'aménagement à l'Université de Toronto (Scarborough) dans la Division des sciences sociales. Il est spécialisé en utilisation du sol rural et agricole et en conservation et planification urbaines; il est le superviseur du programme des études sur la société et l'environnement. Il est l'auteur d'articles sur la frange urbaine et la conservation du paysage agricole, de même que de deux livres : Rural Settlement in an Urban World (1982) et The Countryside Ideal (1994). M. Bunce est membre du Journal of Rural Studies et du sous-comité du patrimoine naturel et culturel du parc de la Rouge. Il a un doctorat de l'Université de Sheffield. Jim Faught Jim Faught est directeur général, depuis juillet 2001, de Ontario Nature et de la Federation of Ontario Naturalists, soit des organismes qui s'efforcent de protéger les habitats naturels par le biais de la recherche, de l'éducation et de la conservation. Il a suivi des études de foresterie et a occupé divers postes de responsabilité durant sa carrière de 25 ans au ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, au sein des programmes de gestion des incendies et des ressources naturelles. En tant que coordonnateur de l'intendance environnementale de l'Ontario, il a dirigé le programme communautaire Intendance environnementale Ontario et ses 40 Conseils d'intendance environnementale situés dans le Sud et le Centre de l'Ontario. M. Faught était membre du Comité des initiatives de croissance intelligente de la zone du Centre de l'Ontario, membre du conseil d'administration du Conseil rural de l'Ontario et de Market Grey-Bruce, de même que membre du conseil d'administration de la Edge Hill Waldorf School. Mary Lou Garr Mary Lou Garr est la présidente sortante de AgCare, une coalition de 16 organismes agricoles qui représente 45 000 agriculteurs et se préoccupe de biotechnologie agricole, de protection des cultures et de problèmes environnementaux connexes. Elle est à l'heure actuelle membre du conseil d'administration de la Fédération de l'agriculture de l'Ontario (FAO) et siège à son comité sur l'environnement. Elle est également vice-présidente de la Biotechnical Coalition of Ontario, et présidente du groupe de travail sur le changement climatique de l'Ontario Farm Environmental Coalition. Elle est membre du conseil consultatif du Collège d'agriculture de l'Ontario, Université de Guelph. Elle a suivi des études d'enseignante et travaillé dans le domaine des communications à la Société ontarienne de gestion des déchets, à Smithville. Mme Garr et son mari étaient des agriculteurs dans la région de l'escarpement du Niagara, près de Bowmanville, pendant 30 ans. Natalie Helferty Natalie Helferty est une consultante en écologie qui a travaillé pour l'Oak Ridges Moraine Land Trust, Environmental Defence Canada, la Coalition on the Niagara Escarpment, Protect our Water and Environmental Resources, de même d'autres groupes de défense de l'intérêt public. Elle est directrice régionale pour l'Ontario de la Société canadienne des biologistes, présidente des Richmond Hill Naturalists et présidente de la Public Spaces Appreciation Association. Elle est titulaire d'un baccalauréat spécialisé de l'Université Queen's et d'une maîtrise en sciences de l'Université de Toronto, avec spécialisation en zoologie. En 2002, Mme Helferty a reçu la Médaille du jubilé de Sa Majesté la reine pour sa contribution communautaire exceptionnelle. Carol Hochu Carol Hochu est présidente de l'Aggregate Producers' Association of Ontario (APAO), une association sans but lucratif représentant les producteurs et les fournisseurs de sable, de gravier et de pierre concassée de la province. Elle est cadre d'association émérite de la Société canadienne des directeurs d'association (SCDA). Active au sein de son association professionnelle, Mme Hochu a été membre du conseil d'administration de la section Trillium de la SCDA, de 1996 à 2003. Elle a obtenu son baccalauréat en sciences appliquées de l'Université de Guelph et sa maîtrise en administration des affaires de l'Université York. Mme Hochu est bénévole au sein du programme de mentorat de la maîtrise en administration des affaires de la Schulich School of Business, Université York. Fraser Nelson Fraser Nelson est le directeur général de Metrus Development Inc., une société qui aménage des terres résidentielles, industrielles et commerciales, surtout dans la région du grand Toronto et dans celle du Golden Horseshoe (Ontario). M. Nelson est membre des Professional Engineers of Ontario et de l'Institut urbain du Canada (IUC). Il est également vice-président des politiques gouvernementales au sein du Comité exécutif de l'IUC, et président de la section de York de cet organisme. Rod Northey Rod Northey est un associé chez Birchall Northey, un cabinet d'avocats spécialisé en droit de l'environnement qui offre des services de contentieux, de même que des conseils en matière de droit et de politiques publiques à une clientèle située dans tout le Canada. M. Northey est spécialisé en droit environnemental et a acquis une grande expérience en droit d'évaluation de l'environnement. Il est l'auteur de The 1995 Annotated Canadian Environmental Assessment Act and EARP Guidelines Order (1994) et d'articles sur le droit environnemental constitutionnel et la réforme du droit. Ses clients incluent des groupes de défense de l'intérêt public, des municipalités ontariennes et le gouvernement du Canada en ce qui touche les questions d'évaluation environnementale internationales. M. Northey est un ancien président du Canadian Environmental Defence Fund (désormais Environmental Defence Canada). Il a été admis au barreau de l'Ontario en 1990. Mark Parsons Mark Parsons a été élu président de la Greater Toronto Home Builders' Association (GTHBA) en 2003. Il représente aussi la GTHBA au sein du conseil d'administration de l'Ontario Home Builders' Association. Il travaille chez Monarch Homes depuis plus de 17 ans, et occupe à l'heure actuelle le poste de vice-président de la construction d'habitations basses. M. Parsons est un ancien membre du conseil d'administration du Centre culturel de Burlington et siège au conseil d'administration du Collège Appleby. Il a fait ses études au Collège Upper Canada et à l'Université Western Ontario. Russ Powell Russ Powell est le directeur général de l'Administration de la conservation du lac Ontario. Il siège également au conseil d'administration de la Fondation de la moraine d'Oak Ridges. M. Powell a acquis une vaste expérience de la conservation et a occupé plusieurs postes dans le secteur public. Il a un baccalauréat en sciences, avec spécialisation en foresterie, de l'Université de Toronto, et un diplôme en administration publique de l'Université Western Ontario. Deborah Schulte En tant que membre de l'Office de protection de la nature de Toronto et de la région-Humber Watershed Alliance, Deborah Schulte oeuvre à assurer la croissance équilibrée tout en tenant compte des problèmes environnementaux. Elle a siégé au Claireville Conservation Stewardship Committee et joué un rôle important lorsqu'il s'est agi d'arrêter le passage de l'autoroute Williams à travers la zone de conservation. Elle a aussi été présidente de la Humber Ratepayers Association et présidente du conseil de la Lorna Jackson Public School et du Woodbridge Expansion Open Space Action Site Committee. Mme Schulte est une ingénieure professionnelle, ancienne présidente du club d'athlétisme de Mississauga. Elle réside dans la ville de Vaughan. Alan C. Veale Alan Veale était directeur (commissaire) de la planification et de l'aménagement à la Municipalité régionale de Niagara, de 1974 à 1998. Il est membre actif du Torch Club de St. Catharines et du North Niagara Probus Club. M. Veale a obtenu un baccalauréat en sciences appliquées (génie mécanique) de l'Université de Colombie-Britannique, et une maîtrise en urbanisme du Massachusetts Institute of Technology. Donald J. P. Ziraldo Co-fondateur et président d'Inniskillin, un des établissements vinicoles de classe mondiale au Canada, Donald Ziraldo a contribué à la croissance et à la réputation de l'industrie vinicole canadienne. Il était le président fondateur de la Vintners' Quality Alliance, un groupe qui conçoit des règlements et améliore les normes de qualité des grands vins de l'Ontario. Sa vision d'une industrie vinicole prospère sous un climat froid a débouché sur l'expansion de la part du marché, le développement de l'industrie touristique vinicole et de nombreux prix internationaux remportés par des produits canadiens. Il est à l'heure actuelle président de la campagne de collecte de fonds pour le centre de l'accueil du Collège Niagara, qui tente de réunir 10 millions de dollars. M. Ziraldo est membre de l'Ordre du Canada. Renseignements : Patti Munce Bureau du ministre 416 585-6333 Available in English. www.mah.gov.on.caRenseignements: Patti Munce, Bureau du ministre, (416) 585-6333; Audrey Bennett, Ministère des Affaires municipales, (416) 585-6014