Labatt reçoit une amende de 50 000 $ après avoir déversé illégalement du lubrifiant dans la rivière Thames

Communiqué Archivé

Labatt reçoit une amende de 50 000 $ après avoir déversé illégalement du lubrifiant dans la rivière Thames

LONDON, ON, le 1 mars - La Brasserie Labatt Limitée a reçu une amende de 50 000 $, en plus d'une suramende compensatoire de 25 pour cent, après avoir plaidé coupable à une accusation relative à une infraction à la Loi sur les ressources en eau de l'Ontario.
Le 16 août 2002, le ministère de l'Environnement a été informé d'un problème potentiel concernant la rivière Thames, à London. Une enquête a révélé que, ce jour-là, un lubrifiant (Vektor 100) s'était déversé dans l'égout pluvial de la brasserie qui s'écoule dans la rivière Thames après avoir été déchargé d'un camion de livraison. La société utilisait le lubrifiant Vektor 100, qui a un aspect savonneux, dans sa chaîne de production. Les essais toxicologiques ont confirmé que ce lubrifiant s'était bien écoulé dans la rivière à partir des locaux de la société.
En ayant déversé du lubrifiant dans la rivière Thames, la société Labatt a enfreint le paragraphe 30(1) de la Loi sur les ressources en eau de l'Ontario. En vertu d'une entente d'arbitrage conjointe, la société a plaidé coupable à une accusation relative au fait d'avoir causé ou laissé se produire un déversement polluant qui a altéré la qualité d'un cours d'eau. La société a reçu une amende de 50 000 $ qui doit être payée dans un délai de 15 jours. La société Labatt n'utilise plus le lubrifiant Vektor 100.
L'affaire a été entendue le 1er mars 2004 par le juge de paix Stewart Taylor de la Cour de justice de l'Ontario, à London.

Also available in English.

www.ene.gov.on.caRenseignements: Mark Rabbior, Direction des communications, (416) 314-6084