Le gouvernement McGuinty donne une impulsion à la Loi sur l'assurance-santé

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty donne une impulsion à la Loi sur l'assurance-santé

Ministère de la Santé

Modifications à la Loi sur l'engagement d'assurer l'avenir de l'assurance-santé TORONTO, le 9 mars - Le gouvernement McGuinty a fait un énorme pas en avant en bannissant le fait de payer son transfert en tête de liste des soins de santé et en rendant le système public responsable envers les Ontariennes et les Ontariens. Ceci s'est fait par le biais du dépôt par le gouvernement de l'Ontario de modifications à la Loi sur l'engagement d'assurer l'avenir de l'assurance-santé. "L'Assurance-santé est l'expression-même des valeurs canadiennes. Ce projet de loi protège une partie vitale de notre patrimoine, pour les générations actuelles et futures, a déclaré le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, George Smitherman." "Le projet de loi 8 rendra le système de soins de santé responsable en Ontario. Les ententes de responsabilité et le Conseil ontarien de la qualité des services de santé rendront les fournisseurs de services de santé et les gouvernements redevables envers les Ontariennes et Ontariens au chapitre des dépenses des précieux deniers publics consacrés à la prestation des services, a ajouté M. Smitherman." "Les travaux du comité et les commentaires de centaines de personnes de toute la province permettront d'améliorer le projet de loi, a remarqué M. Smitherman. Ce projet de loi porte sur des valeurs qui nous sont chères et nous avons donc accueilli chaleureusement les discussions dynamiques. Nous avons réglé une grande partie de nos différences et nous avons convenu de ne pas être d'accord sur certaines d'entre elles. Ensemble, nous avons élaboré un projet de loi dont la population de l'Ontario peut être fière." Le gouvernement de l'Ontario a déposé les modifications clés suivantes pour expliquer l'objectif du projet de loi: - expliquer que le gouvernement doit prendre des décisions qui sont dans l'intérêt public; - expliquer clairement que les syndicats, les médecins individuels et les groupes de médecins ne sont pas assujettis à des ententes de responsabilité; - appuyer et rehausser le rôle des conseils bénévoles; - expliquer quels sont les quatre fournisseurs de services qui sont assujettis à des ententes de responsabilité, soit les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée, les centres d'accès aux soins communautaires et les établissements de santé indépendants; - expliquer que les ententes de responsabilité seront négociées par les conseils et le ministre; - s'engager à consulter le public à propos du Règlement. "Le projet de loi 8 réaffirme notre engagement envers l'Assurance-santé, car 12 millions d'Ontariennes et d'Ontariens comptent sur nous, a mentionné M. Smitherman." Les modifications au projet de loi sont étudiées à l'heure actuelle par le Comité permanent du gouvernement sur la justice et les affaires sociales. Le comité a organisé des réunions publiques dans toute la province en février 2004, comme suite à la première lecture du projet de loi. Ce communiqué de presse est disponible sur notre site Web à: http://www.health.gov.on.ca Also available in EnglishRenseignements: Médias: Eva Lannon, (416) 327-4320, Cabinet du ministre; Tanya Cholakov, (416) 314-6197, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée; Public: (416) 327-4327 ou 1 800 268-1154