Le gouvernement McGuinty donne de l'ampleur aux mécanismes de soutien destinés aux enfants et aux jeunes autistes

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty donne de l'ampleur aux mécanismes de soutien destinés aux enfants et aux jeunes autistes

TORONTO, le 26 mars - Le gouvernement McGuinty améliore la qualité de vie des enfants et des jeunes autistes en donnant de l'ampleur aux mécanismes de soutien, durant la petite enfance et durant la scolarité, a annoncé aujourd'hui Mme Marie Bountrogianni, D.Ed., ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse. "Notre gouvernement s'est engagé à aider les enfants et les jeunes autistes et leurs familles. Ils ont le droit de bénéficier de possibilités permettant d'assurer leur succès futur, a déclaré Mme Bountrogianni. En aidant les enfants et les jeunes à réussir de nos jours, nous pourrons assurer le succès futur de l'Ontario." "Le plan du gouvernement permettra de renforcer les services directs offerts aux enfants et aux jeunes, de l'âge préscolaire jusqu'à la fin de leurs études secondaires, d'accorder davantage de ressources aux parents et d'investir dans la recherche et l'éducation sur l'autisme, afin que l'Ontario dispose d'un plus grand nombre de professionnels dotés de connaissances pointues, capables d'aider les enfants," a remarqué Mme Bountrogianni. Le plan permettra : - d'accroître le nombre d'enfant d'âge préscolaire qui bénéficient d'évaluations et de services; - d'accroître les connaissances et les compétences des éducatrices et éducateurs qui offrent un soutien aux enfants et aux jeunes autistes, en salle de classe; - de renforcer les mécanismes de soutien des parents qui s'occupent de leurs enfants autistes; - d'assurer la viabilité à long terme de ces services par le biais d'investissements dans le savoir et l'infrastructure. La ministre Bountrogianni est en train de créer un groupe de travail qui sera responsable de la mise en oeuvre des mécanismes de soutien destinés au personnel enseignant, aux aides-enseignantes et enseignants, aux parents et aux enfants autistes. "En offrant toute une série de mécanismes de soutien et de ressources, ce plan permet aux parents et aux professionnels de concevoir une approche précise adaptée aux besoins uniques de chaque enfant, a ajouté Mme Bountrogianni. Grâce au soutien accordé durant la petite enfance et durant toute la scolarité, les enfants et les jeunes autistes peuvent acquérir des compétences essentielles qui les aideront à réaliser leur potentiel." Document d'information ------------------------------------------------------------------------- Le gouvernement McGuinty donne de l'ampleur aux mécanismes de soutien destinés aux enfants et aux jeunes autistes Le gouvernement McGuinty offre un soutien aux enfants et aux jeunes autistes durant la petite enfance et durant toute la scolarité. Le plan du gouvernement vise à introduire des changements positifs pour les enfants et les jeunes autistes et leurs familles, de quatre façons : 1. Augmenter le nombre d'enfants d'âge préscolaire qui bénéficient d'évaluations et de services. - Augmentation du nombre de thérapeutes formés - Le gouvernement accorde un financement pour les programmes en technique des sciences du comportement au Collège George Brown, à Toronto, et au Collège St. Lawrence, dans l'est de l'Ontario, afin d'accroître le nombre de thérapeutes comportementaux formés. Ceci se traduira par une augmentation de 60 nouveaux étudiants et étudiantes qui pourront s'inscrire à ces programmes cette année, et qui obtiendront leur diplôme et seront employables au sein du Programme d'intervention précoce, d'ici 2005-2006. - Le gouvernement appuiera également la création d'un programme de certificat collégial supérieur en autisme et en science du comportement qui permettra à un maximum de 180 étudiantes et étudiants par année de suivre une formation plus spécialisées et ciblée, y compris une formation en thérapie axée sur l'intervention comportementale intensive (ICI). - Maintien des thérapeutes et psychologues formés - Le programme de subventions d'aide du ministère accroîtra et maintiendra la capacité du Programme d'intervention précoce par le biais d'encouragements offerts au personnel et d'un programme de bourses. A la fin de chacune des trois années de service (maximum) au sein du Programme d'intervention précoce, le ministère remboursera les frais de scolarité des directrices et directeurs cliniques, des thérapeutes principaux et des instructeurs thérapeutes. - Financement ciblé - Le financement accordé par le ministère sera destiné à un accroissement du nombre de psychologues et de thérapeutes qui offriront des évaluations et des services aux enfants autistes d'âge préscolaire. 2. Offrir un soutien aux enfants d'âge scolaire et aux jeunes autistes dans le cadre de leur apprentissage à l'école. - Favoriser une transition à l'école plus en douceur - Des coordonnatrices et coordonnateurs responsables de la transition aideront les enfants qui terminent le Programme d'intervention précoce en collaborant avec les familles, les thérapeutes et les éducatrices et éducateurs afin de cerner les besoins linguistiques, comportementaux, sociaux et scolaires permettant d'assurer une transition sans heurt dans les écoles financées par les fonds publics. - Améliorer les compétences et les connaissances des éducatrices et éducateurs - Un groupe de travail fournira des précieux conseils dans le développement et la réalisation de nouveaux mécanismes de soutien destinés aux éducatrices et éducateurs qui travaillent avec les enfants et les jeunes autistes. 3. Offrir des renseignements et des outils pour aider les parents à s'occuper de leurs enfants autistes. - Aider les parents - Pour aider les parents à satisfaire les besoins individuels de leurs enfants, on leur donnera accès à tout un éventail de matériel documentaire et à des professionnels qui peuvent les aider durant toutes les étapes du développement de l'enfant. - Un nouveau registre des fournisseurs de services d'intervention comportementale intensive (ICI) permettra aux parents d'identifier les fournisseurs de services disponibles pour leurs enfants. 4. Investir dans le savoir et l'infrastructure afin d'assurer la viabilité à long terme de ces services - Investir dans la compréhension de l'autisme - Le gouvernement investira dans les études universitaires supérieures en créant une chaire universitaire et en accordant un maximum de cinq bourses d'études supérieures mettant l'accent sur l'autisme et la psychologie du développement de l'enfant. Ceci aidera l'Ontario à produire et à maintenir une masse critique pour la recherche consacrée à l'amélioration des connaissances sur l'autisme. - Evaluer nos investissements - Le gouvernement effectuera une évaluation continue de son programme pour que les décisions sur les services et les programmes soient fondées sur des renseignements scientifiques optimaux. L'évaluation continue permettra de veiller à ce que l'argent que nous dépensons produise des résultats positifs pour les enfants et les jeunes autistes. Glossaire ACA : analyse comportementale appliquée ICI : Intervention Comportementale Intensive PIP : Programme d'intervention précoce Available in English Pour de plus amples renseignements, visitez: www.children.gov.on.caRenseignements: Andrew Weir, Cabinet de la ministre, (416) 212-7159; Anne Machowski-Smith, Ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, (416) 325-5156