Le gouvernement de l'Ontario signe un protocole sur les ours avec la police

Communiqué Archivé

Le gouvernement de l'Ontario signe un protocole sur les ours avec la police

L'Association des chefs de police de l'Ontario appuie l'entente SAULT STE. MARIE, ON, le 26 avril - Le gouvernement de l'Ontario rend les collectivités situées sur des territoires peuplés d'ours plus sécuritaires grâce à un nouveau protocole d'intervention face aux problèmes relatifs aux ours établi avec la Police provinciale de l'Ontario, a annoncé le ministre des Richesses naturelles, David Ramsay. "Je suis extrêmement satisfait de la conclusion de cette entente qui précise que la police s'attaquera aux problèmes liés aux ours présentant un danger immédiat pour la sécurité publique", a indiqué M. Ramsay. "Ainsi, le public saura qui appeler en cas de problèmes liés aux ours. Cette entente devrait contribuer à rassurer les personnes vivant dans une région où vivent des ours." Le protocole signé aujourd'hui précise les rôles et les responsabilités en ce qui concerne l'intervention face aux problèmes de cohabitation entre l'humain et l'ours. La Police provinciale de l'Ontario (PPO) répondra aux appels d'urgence concernant des ours et demandera l'aide du ministère des Richesses naturelles (MRN) au besoin. Le MRN répondra aux appels non urgents. L'Association des chefs de police de l'Ontario (ACPO), qui représente les services de police municipaux et la PPO, appuie le protocole et encouragera les services membres à l'utiliser comme modèle pour la conclusion d'ententes avec les services municipaux. "Il s'agit d'un important problème de sécurité qui touche bon nombre des collectivités que nous servons, particulièrement dans le nord de l'Ontario", a déclaré le Chef Ean Algar, président de l'ACPO. "Nous sommes heureux d'avoir réussi, en collaboration avec le gouvernement de l'Ontario, à mettre en place un processus qui assurera la sécurité des Ontariens aux prises avec un ours nuisible." "Le nouveau protocole aidera la PPO à améliorer la sécurité des personnes mises en danger par des ours", a souligné le sous-commissionnaire de la PPO, Maurice Pilon. "Chaque incident impliquant un ours est différent et en proposant un moyen coordonné d'évaluer chaque situation et l'intervention possible face à ce problème, nous pouvons également agir dans l'intérêt de nos populations d'humains et d'ours." L'annonce d'aujourd'hui constitue une nouvelle étape du programme Attention : ours, dont les principaux aspects sont la sensibilisation, la prévention, la communication et l'intervention. La population peut composer sans frais le 1 866 514-BEAR (2327) 24 heures sur 24, sept jours sur sept durant la saison des ours pour signaler des problèmes non urgents concernant des ours. "En renforçant les collectivités dans lesquelles nous vivons, nous offrons à la population une qualité de vie sans pareille", a conclu M. Ramsay. Feuille de renseignements ------------------------------------------------------------------------- LA PROVINCE SIGNE UN PROTOCOLE AVEC LA POLICE POUR FAIRE FACE AUX CONFLITS HUMAINS/OURS Le ministère des Richesses naturelles (MRN) et la Police provinciale de l'Ontario (PPO) ont signé un protocole précisant les rôles et responsabilités en ce qui concerne l'intervention face aux problèmes entre les humains et les ours. L'Association des chefs de police de l'Ontario (ACPO) appuie le protocole et encouragera les services membres à l'utiliser comme modèle pour la conclusion d'ententes avec les services municipaux. - Le ministère des Richesses naturelles a convenu de faire ce qui suit : - offrir un numéro de téléphone sans frais accessible 24 heures sur 24, sept jours sur sept que le public peut utiliser pour signaler des problèmes avec des ours ainsi qu'une intervention coordonnée en cas d'appels à l'aide; - fournir des renseignements aux agents de police pour les aider à évaluer la situation et l'intervention possible; - offrir des options permettant de faire face aux incidents impliquant des ours qui n'entraînent pas la mort de ceux-ci, comme l'immobilisation chimique, le piégeage et le déconditionnement; - être disponible pour aider la police lorsqu'un risque immédiat menace des personnes et aider la police à éliminer un ours au besoin lorsqu'il n'existe aucun autre recours sécuritaire; - lancer un programme de sensibilisation et de communication auprès du public sur la prévention des conflits avec des ours et améliorer la sécurité lors de rencontres avec des ours; - coordonner la communication avec les médias en collaboration avec les services de police. - La Police provinciale de l'Ontario a convenu de ce qui suit : - les services de police interviendront en premier lieu lors d'appels concernant des ours qui posent un danger immédiat à la sécurité publique; - la police peut éliminer l'ours, s'il n'existe aucune autre solution de rechange sécuritaire, en suivant les procédures recommandées; - la police aidera le personnel et les agents du MRN lors de l'immobilisation chimique d'ours en sécurisant le secteur et en offrant un soutien armé; - la police tiendra un registre des appels à l'aide liés à des conflits avec des ours; - la police appuiera le MRN dans la prestation d'un programme de sensibilisation du public sur les ours et la prévention des conflits; - la police travaillera avec le MRN afin d'assurer une communication coordonnée avec les médias en cas d'incidents spécifiques et tenir le public informé de toutes les questions de sécurité, comme l'emplacement des pièges et les secteurs à fort taux d'incidents. Available in English ours.mnr.gov.on.caRenseignements: médias seulement : Ginette Albert, Bureau du ministre, 416 314-2212; Joe Couto, Association des chefs de police de l'Ontario, 416 926-0424; Bob Goodall, surintendant, Police provinciale de l'Ontario, (705) 329-7586; Craig Greenwood, ministère des Richesses naturelles, (705) 642-1950