Le gouvernement McGuinty veut mieux protéger les enfants dans les véhicules

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty veut mieux protéger les enfants dans les véhicules

Ministère des Transports

Les nouvelles mesures rendraient obligatoires les sièges d'appoint pour enfants QUEEN'S PARK, ON, le 3 mai - Le ministre des Transports, Harinder Takhar, et la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, Marie Bountrogianni, ont annoncé aujourd'hui que de nouvelles mesures exigeant l'utilisation de sièges d'appoint pour les enfants qui sont trop grands pour des sièges d'auto et trop petits pour utiliser les ceintures de sécurité protégeraient les enfants contre les blessures et les lésions mortelles. "Nous devons faire de notre mieux pour protéger nos enfants contre les collisions des véhicules automobiles qui constituent une cause importante de décès et de blessures mortelles chez les enfants en bas âge", a déclaré M. Takhar. "Nos enfants sont précieux", a déclaré Mme Marie Bountrogianni. "Il est triste de constater que les enfants qui utilisent les ceintures de sécurité au lieu des sièges d'appoint courent 3,5 fois plus de risque de subir des blessures graves et 4 fois plus de risque de subir des blessures à la tête." Le gouvernement prépare actuellement le dépôt d'un projet de loi et des règlements connexes qui rendraient obligatoires l'utilisation des sièges d'appoint pour les enfants d'âge préscolaire et les enfants des écoles primaires dont le poids varie entre 18 kg et 36 kg (entre 40 et 80 livres) et dont la taille en station debout est inférieure à 145 cm (4 pieds et 10 pouces) ou qui ont au maximum l'âge de 8 ans. A l'heure actuelle, la loi de l'Ontario exige que les enfants dont le poids est supérieur à 18 kilogrammes doivent porter une ceinture de sécurité ordinaire. La nouvelle exigence légale devrait entrer en vigueur au printemps 2005 pour accorder aux fabricants et aux parents une période d'ajustement. Une disposition de la loi sur l'utilisation obligatoire des sièges d'auto et des sièges d'appoint pour enfants s'appliquerait aux fournisseurs de soins comme les grands-parents et les gardiens d'enfants et des points d'inaptitude seraient attribués pour défaut d'utilisation des sièges d'auto pour enfants et pour leur mauvaise utilisation. "Nous savons que de nombreux parents ne sont tout simplement pas au courant de l'importance sécuritaire des sièges d'appoint et un nombre limité d'entre eux les utilisent", a déclaré pour sa part Allyson Hewitt, directrice exécutive de l'organisme SécuriJeunesse Canada, le programme national du Hospital for Sick Children de Toronto. "L'objet de la loi proposée et l'élaboration des règlements connexes constitueraient une étape critique pour que nous puissions atteindre notre objectif de protéger tous les enfants autant que possible pendant leur déplacement dans des véhicules." "L'Ontario a les routes les plus sûres au Canada mais nous devons faire encore plus pour protéger la population et notre avenir et c'est pourquoi nous planifions ces mesures pour protéger nos enfants", a conclu M. Takhar. Available in English. www.mto.gov.on.ca Feuille de renseignements ------------------------------------------------------------------------- RENFORCEMENT DE LA SECURITE DES ENFANTS ET DES JEUNES SUR LES ROUTES DE L'ONTARIO Le gouvernement de l'Ontario a l'intention de proposer une loi qui, si elle était adoptée, améliorerait la sécurité des tout-petits, des enfants d'âge préscolaire et des enfants des écoles primaires lorsqu'ils se déplacent dans des véhicules. L'amélioration de la sécurité routière est un élément fondamental du plan du gouvernement visant à bâtir des collectivités sûres et vigoureuses qui offrent aux familles une meilleure qualité de vie. Modifications qui seront proposées à la loi relative aux sièges d'auto Le gouvernement de l'Ontario a l'intention de proposer des modifications au Code de la route pour créer une autorité réglementaire plus vigoureuse en vertu de laquelle les règlements relatifs aux sièges d'auto seraient élaborés. Les modifications prévoient notamment les points suivants : - Rendre les sièges d'appoint obligatoires dans le cas des enfants d'âge préscolaire et des enfants des écoles primaires qui sont trop grands pour prendre place dans les sièges d'auto et trop petits pour être protégés par les ceintures de sécurité. - Attribuer des points d'inaptitude aux conducteurs qui n'utilisent pas les sièges d'appoint pour les tout-petits et les bébés ou qui les ne les utilisent pas de la bonne façon. - Exiger des conducteurs comme les grands-parents et les gardiens d'enfants d'utiliser les sièges d'auto et les sièges d'appoint pour enfants lorsqu'ils transportent des enfants. Certaines exemptions seraient prévues. - Aligner les normes provinciales aux normes fédérales en matière de sécurité des sièges d'auto. Faits et statistiques : - Selon le système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes, les collisions d'automobiles sont la principale cause de décès et de blessures chez les enfants et les jeunes. - Un enfant non attaché qui se trouve dans un véhicule roulant à 50 km par heure qui est impliqué dans une collision subirait les mêmes conséquences qu'un enfant qui fait une chute du troisième étage d'un immeuble. - L'association pour la sécurité des bébés et enfants en bas âge a indiqué qu'on pouvait réduire d'un pourcentage pouvant atteindre 75 % le taux de décès des enfants dans les collisions de véhicules automobiles lorsque les sièges d'auto pour enfants sont adéquatement utilisés. - Le Conseil canadien de la sécurité fait savoir que la bonne utilisation des sièges d'auto pour enfants peut réduire le risque de blessure mortelle de 70 %. La bonne utilisation des dispositifs de retenue des tout-petits peut réduire le risque de blessures mortelles d'environ 50 %. - Les enfants qui utilisent des ceintures de sécurité au lieu de sièges d'appoint courent 3,5 fois plus de risque de subir des blessures graves et 4 fois plus de risque de subir des lésions à la tête. - De nombreux Etats des Etats-Unis ont déjà prévu l'utilisation des sièges d'appoint dans des textes de loi. Available in English. www.mto.gov.on.caRenseignements: Danna O'Brien, Bureau du ministre, (416) 327-1815; Bob Nichols, Direction des communications, (416) 327-1158