Le nouvel engagement de la province en matière de santé publique constitue un changement positif

Communiqué Archivé

Le nouvel engagement de la province en matière de santé publique constitue un changement positif

Ministère de la Santé

Le gouvernement porte à 75 % sa part des coûts de la santé publique TORONTO, le 28 mai - A la suite de son récent budget, Le plan du changement, le gouvernement McGuinty aidera les Ontariennes et Ontariens à rester en santé grâce à l'augmentation de la part provinciale des coûts de la santé publique, de 50 à 75 % d'ici 2007, a déclaré aujourd'hui le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, M. George Smitherman. "Le gouvernement McGuinty accroît l'engagement de la province en matière de santé publique afin que nous puissions renforcer les programmes essentiels qui visent à protéger et à promouvoir quotidiennement la santé des Ontariennes et Ontariens, a déclaré M. Smitherman. Les rapports Walker et Campbell sur la crise du SRAS ont tous les deux recommandé que l'Ontario augmente sa part du financement de la santé publique à 75 % d'ici cinq ans, et c'est exactement ce que nous faisons." La part provinciale du financement de la santé publique sera de 55 % en 2005 et elle passera à 75 % d'ici 2007, ce qui permettra de fournir aux municipalités un financement provincial plus stable et plus durable en matière de santé publique. En 2004-2005, le gouvernement investit 273 millions de dollars dans la santé publique, et ce montant atteindra 469 millions de dollars d'ici 2007-2008. "Ceci marque le début d'un nouveau partenariat fondé sur la collaboration avec les municipalités dans le domaine de la santé, a dit M. Smitherman. Notre gouvernement prend en charge la responsabilité de la santé publique afin de corriger les dommages causés par la négligence observée depuis une génération." Ces fonds sont versés aux 37 bureaux de santé publique afin d'offrir les services suivants : - les programmes de dépistage, comme la vaccination contre les principales maladies infectieuses, le programme d'orthophonie pour les enfants d'âge préscolaire et les examens dentaires chez les enfants d'âge scolaire; - les programmes de promotion de la santé, comme la sensibilisation concernant le tabagisme, la nutrition, l'activité physique, la prévention des blessures, le contrôle des naissances et la santé génésique, la prévention des maladies transmissibles sexuellement, y compris le VIH/sida, et l'allaitement; - les mesures de protection de la santé dans les domaines de la sécurité des aliments et de l'eau, des déchets toxiques, de la pollution de l'air, de la fumée des autres, de l'hygiène publique et de la propagation de la rage. Cet investissement constitue une étape importante dans la réalisation de l'engagement du gouvernement de rétablir le système de santé publique. Au cours du mois de juin, le gouvernement publiera un plan d'action complet en matière de santé publique. "Nous voulons donner aux Ontariennes et Ontariens les ressources et l'appui dont ils ont besoin pour être en santé, a déclaré la Dre Sheela Basrur, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario. En mettant l'accent sur les modes de vie sains, la prévention des maladies et la promotion de la santé, nous contribuons à améliorer la santé de la population de l'Ontario." Ce communiqué est disponible sur notre site Web : http://www.health.gov.on.ca Also available in English Feuille de renseignements ------------------------------------------------------------------------- Equipe de soins médicaux d'urgence (ESMU) Le gouvernement McGuinty finance une équipe de soins médicaux d'urgence (ESMU) au nombre des mesures prises pour aider le système de santé de l'Ontario à intervenir rapidement et efficacement en cas d'urgence grave en matière de santé. Cette unité mobile temporaire de soins actifs - première de ce genre au Canada - peut être déployée dans un délai de 24 heures peu importe l'endroit dans la province. L'ESMU peut être envoyée dans n'importe quelle collectivité de la province accessible par voie routière lorsque des ressources en santé supplémentaires sont nécessaires pour répondre à une situation d'urgence en matière de santé, telle que l'éclosion d'une maladie infectieuse ou toute autre situation d'urgence découlant d'une catastrophe naturelle, comme une inondation ou une tornade. Qu'est-ce que l'ESMU? L'ESMU est une unité mobile de 20 lits de soins actifs contenant son propre équipement, des fournitures médicales, un centre de communication, de l'électricité et de l'eau. Elle peut être envoyée n'importe où dans la province, dans des situations d'urgence, pour fournir des soins actifs à des patients durant une période déterminée. L'ESMU est composée d'un groupe volontaire de professionnels de la santé, en service de garde, comprenant des médecins, des ambulancières et ambulanciers paramédicaux, des infirmières et infirmiers, et des spécialistes du système respiratoire. L'ESMU constitue un centre d'activités et de triage pour l'évaluation et la gestion des patients avant leur transport à l'hôpital. Elle permet également d'isoler les patients qui sont atteints d'une maladie infectieuse dans une tente qui filtre l'air à un taux supérieur aux normes nationales. Pourquoi l'Ontario a-t-elle besoin d'une ESMU? Les situations d'urgence dans le domaine de la santé, telles que la crise du SRAS et les catastrophes naturelles qui causent un grand nombre de blessés ou qui provoquent des maladies, peuvent parfois submerger les ressources de santé de la collectivité dans laquelle elles se produisent. L'ESMU peut fournir les ressources médicales nécessaires dans n'importe quelle collectivité dans laquelle le système de santé local est incapable de traiter un grand nombre de patients à la suite d'une situation d'urgence dans le domaine de la santé. Dans quel délai l'ESMU peut-elle être déployée? L'ESMU peut être sur place, dans n'importe quelle collectivité de la province accessible par voie routière, dans un délai de 24 heures après avoir reçu l'ordre de déploiement. Une fois qu'elle est arrivée à destination, il faut compter de quatre à six heures pour qu'elle devienne entièrement opérationnelle. De quelle façon l'ESMU est-elle dépêchée? L'Unité de gestion des situations d'urgence du ministère de la Santé et des Soins de longue durée informe le chef de la direction du Ontario Air Ambulance Base Hospital Program (service non gouvernemental d'ambulances aériennes) de la demande d'aide. Le Ministère s'assure que les critères de déploiement sont satisfaits et il autorise ensuite le chef de la direction à dépêcher l'ESMU. A quel endroit l'ESMU serait-elle installée dans une collectivité? Elle peut être installée dans divers endroits, tels qu'un centre communautaire, une aréna ou un gymnase. Pendant combien de temps l'ESMU peut-elle fonctionner sans soutien extérieur? L'ESMU peut fonctionner de façon autonome durant une période de 72 heures sans avoir besoin de ressources extérieures. Elle peut parcourir une distance de 3 200 km avant de refaire le plein de carburant. Quel est le personnel de l'ESMU? L'ESMU compte sur des professionnels de santé, en service de garde, qui se sont portés volontaires pour travailler au sein de l'ESMU durant une situation d'urgence. Une fois que l'ESMU a été dépêchée et qu'elle se dirige vers le lieu de la situation d'urgence, les membres du personnel de l'ESMU en service de garde sont alertés et, selon le lieu de l'urgence, ils s'y rendent par voie aérienne ou terrestre. Tout le personnel a reçu une formation spéciale en matière de situations d'urgence dans le domaine de la santé. L'unité de 20 lits dispose d'un personnel de 50 personnes (une équipe de 25 personnes pour le premier quart de 12 heures et une autre de 25 personnes pour le second quart de 12 heures). De quelle façon le personnel de l'ESMU est-il protégé? Le personnel de l'ESMU possède la formation et les compétences requises pour fonctionner en équipe dans ce genre de contexte. L'ESMU dispose également d'une gamme d'équipement de protection personnelle qui peut protéger le personnel contre les gaz nocifs, les maladies infectieuses, etc. A quel endroit l'ESMU est-elle stationnée? L'ESMU est stationnée au Centre des sciences de la santé Sunnybrook et Women's College, à Toronto. Elle est sous surveillance constante et elle est "branchée" en permanence afin d'être prête à intervenir immédiatement en cas de situation d'urgence dans le domaine de la santé. Combien a coûté la création de l'ESMU? L'équipement médical (ventilateurs, défibrillateurs, pompes de perfusion, fournitures médicales et médicaments) a coûté environ 1,5 million de dollars. Cet équipement a été acheté pendant la période d'éclosion du SRAS. Les autres coûts liés à l'ESMU (remorque, approvisionnement d'oxygène, génératrices, tentes) s'élèvent à environ 500 000 $. Quel est le coût de fonctionnement de l'ESMU? Environ 65 000 $ par année pour assurer la capacité de fonctionnement.Renseignements: Médias : Eva Lannon, Cabinet du ministre, (416) 327-4320; Tanya Cholakov, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée, (416) 314-6197; Public : (416) 327-4327 ou 1 800 268-1154.