Le gouvernement McGuinty améliorera la justice pour les adolescents en construisant un nouveau centre pour la jeunesse dans la RGT

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty améliorera la justice pour les adolescents en construisant un nouveau centre pour la jeunesse dans la RGT

Nouveau centre pour remplacer l'établissement "inapproprié" BRAMPTON, ON, le 29 juin - Le gouvernement McGuinty crée des collectivités plus sécuritaires et solides en construisant un nouvel établissement de justice pour la jeunesse dans la région de Toronto, pour remplacer un centre plus vieux qui a été déclaré inapproprié pour les jeunes, a annoncé aujourd'hui la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, Marie Bountrogianni. "Certains jeunes démarrent mal dans la vie, a déclaré Mme Bountrogianni. Notre priorité absolue est d'assurer la sécurité de nos collectivités, mais il est dans notre intérêt à tous d'aider ces jeunes à changer et à devenir des adultes productifs." Mme Bountrogianni a fait cette annonce au futur emplacement du Centre pour la jeunesse de la région du grand Toronto à Brampton. Le nouveau centre pour la jeunesse de la RGT sera un établissement novateur qui respecte les besoins uniques des jeunes ayant des démêlés avec la justice. Il accueillera jusqu'à 32 adolescentes et 192 adolescents, qui seront logés dans 14 unités distinctes. La construction débutera en 2005 et devrait être achevée à la fin de 2007. Mme Bountrogianni a aussi annoncé que le Centre d'évaluation des jeunes de Toronto (CEJT), à Etobicoke, est maintenant fermé en permanence en tant qu'établissement pour les jeunes. En mars, le gouvernement provincial a annoncé qu'il allait fermer le CEJT, car il n'était pas sécuritaire pour les jeunes et on ne pouvait pas y organiser de programmes d'éducation et de réadaptation. "Nous comprenons qu'une nouvelle approche s'impose pour aider les jeunes qui ont des démêlés avec la justice, et ce nouveau centre, à Brampton, représente une approche novatrice en matière d'édification de collectivités solides," a remarqué Vic Dhillon, député provincial (Brampton-Ouest- Mississauga). Voici certaines des caractéristiques novatrices du nouveau centre : unités plus petites pouvant accueillir 16 personnes, amélioration des lignes de visibilité pour les agents des services à la jeunesse et salles de classe et installations sur place pour la mise en oeuvre de programmes éducatifs et d'autres programmes de réadaptation. Les adolescents seront tenus de participer au Centre à une journée complète d'activités hautement structurées, dont des activités scolaires. "La collectivité, les jeunes, le personnel et les défenseurs des intérêts nous ont fait savoir que le CEJT ne convenait absolument pas à la jeunesse. Nous les avons écoutés et nous l'avons fermé à tout jamais," a affirmé Laurel Broten, députée provinciale (Etobicoke-Lakeshore). L'Ontario crée un système de justice pour la jeunesse intégré qui concilie les intérêts des jeunes et la sécurité de la collectivité. Les jeunes devront déployer des efforts réels pour changer et devenir des membres productifs de notre société. "Lorsque nous traitons avec des jeunes qui ont des démêlés avec la justice, nous avons une double responsabilité : nous ne renoncerons pas à nos responsabilités, mais nous ne renoncerons pas non plus à eux," a déclaré Mme Bountrogianni. Fiche de renseignements ------------------------------------------------------------------------- CENTRE POUR LA JEUNESSE DE LA REGION DU GRAND TORONTO Faits généraux -------------- Le nouveau Centre pour la jeunesse de la RGT: - comportera 14 unités distinctes qui logeront jusqu'à 16 adolescents chacun; - accueillera jusqu'à 32 adolescentes et 192 adolescents, pour une capacité totale de 224 adolescents; - sera un établissement fermé ayant un niveau de sécurité élevé; - recevra des jeunes en détention (qui attendent leur procès ou le prononcé de la peine) et des jeunes en garde (qui purgent une peine). Conception novatrice -------------------- Caractéristiques novatrices du nouveau Centre pour la jeunesse de la RGT: - petites unités de 16 personnes; - lignes de visibilité améliorées pour les membres du personnel de manière à ce qu'ils puissent superviser en tout temps les jeunes qui sont en garde; - installations améliorées permettant d'organiser une journée hautement structurée comportant la participation à des programmes éducatifs et à des programmes de réinsertion sociale; - conception qui s'intègre harmonieusement au milieu environnant. Financement et construction --------------------------- - Le gouvernement McGuinty s'est engagé à investir 81,1 millions de dollars pour construire un nouveau Centre pour la jeunesse dans la RGT. - Un appel d'offres pour la construction du nouveau centre sera lancé à la fin de l'année prochaine et la date prévue d'achèvement des travaux est la fin de 2007. - Jusqu'à ce que le nouveau centre soit achevé, les jeunes devant être en détention et en garde en milieu fermé seront logés dans d'autres établissements pour les jeunes comme le Centre de détention de Hamilton-Wentworth et le Brookside Youth Centre. Programmes et réinsertion sociale --------------------------------- - Pendant que les jeunes sont au centre, ils devront participer à des programmes hautement structurés dispensés de 7 heures jusqu'au coucher. - Certains programmes comporteront des activités collectives; d'autres programmes seront dispensés de façon individuelle, notamment par un travailleur social, un psychiatre, un enseignant, etc. - Ces programmes favorisent le développement social, l'indépendance et le sens des responsabilités. - Les jeunes seront aussi tenus de suivre un programme scolaire d'une journée complète au centre. Fiche de renseignements ------------------------------------------------------------------------- LA JUSTICE POUR LA JEUNESSE EN ONTARIO Faits généraux -------------- - Le système de services de justice pour la jeunesse de l'Ontario a la garde actuellement de 1 029 adolescents; 14 394 jeunes sont sous supervision communautaire. - 374 jeunes sont logés dans des établissements de garde ouverte et le reste dans des établissements de garde fermée. - Bon nombre de jeunes en détention souffrent de difficultés d'apprentissage et de problèmes de santé mentale. - D'autres adolescents ont été victimes ou témoins de violence familiale et ont été confiés aux services de protection de l'enfance. Agent(e) des Services à la jeunesse ----------------------------------- - Un nouveau poste d'agent(e) des Services à la jeunesse a été créé pour désigner les personnes qui travaillent avec les jeunes qui se trouvent en garde en milieu fermé dans les centres pour jeunes exploités directement par le ministère. - Les personnes qui travaillent avec les jeunes ayant des démêlés avec la justice doivent suivre un programme de formation spécial offert par le ministère. - Le nouveau poste existe depuis le 1er avril 2004. Loi fédérale ------------ - Le gouvernement fédéral a adopté la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA) le 1er avril 2003. - La LSJPA stipule que le système de justice pénale pour les adolescents doit être distinct du système de justice pénale pour les adultes. - La LSJPA met l'accent sur la réinsertion sociale des jeunes, tout en les tenant responsables de leurs actes, et son objectif ultime est de réintégrer les jeunes détenus à la société. Glossaire --------- - Etablissement de détention - établissement qui accueille des jeunes qui attendent leur procès ou le prononcé de leur peine. - Etablissement d'incarcération - établissement qui accueille des jeunes qui purgent une peine. - Détention en milieu ouvert - établissement à sécurité peu élevée, dans un milieu résidentiel communautaire. - Détention en milieu fermé - établissement à niveau de sécurité plus élevé. - Garde en milieu ouvert - les jeunes purgent leur peine dans un milieu résidentiel communautaire. - Garde en milieu fermé - les jeunes purgent leur peine dans un établissement à niveau de sécurité plus élevé. Fiche de renseignements ------------------------------------------------------------------------- MODELE DE LISTE DES ACTIVITES QUOTIDIENNES POUR LES JEUNES 7 h Réveil, douche, rangement de la chambre. Une tâche de nettoyage le matin est confiée au jeune. 7 h 30 - 8 h Petit-déjeuner. Les jeunes mettent la table, desservent et nettoient les tables et la dépense. Vaisselle dans la cuisine principale. 8 h 45 Départ de l'unité pour des cours dispensés sur place dans le bâtiment réservé aux activités. 9 h - 11 h 30 Cours du programme d'études normal du palier secondaire. 11 h 30 - midi Préparation du déjeuner et les jeunes mettent la table. Midi - 13 h Déjeuner, nettoyage, hygiène dentaire et préparation pour les activités de l'après-midi. 13 h - 15 h 30 Reprise du programme scolaire. 15 h 30 Retour à l'unité. 15 h 30 à 16 h 30 Participation au programme individuel qui peut comporter : une réunion avec un agent des Services à la jeunesse, un travailleur social, un enseignant, un fournisseur de soins de santé, un parent ou le directeur de l'unité; des loisirs; et une thérapie pour la toxicomanie ou la gestion de la colère avec un travailleur social, un psychologue ou un psychiatre. 16 h 30 -17 h 30 Dîner et nettoyage. 17 h 30 - 18 h Utilisation constructive du temps réservé aux loisirs. 18 h - 18 h 30 Temps pour accomplir la tâche ménagère confiée comme balayer sa chambre, nettoyer les toilettes, laver les planchers de l'unité, passer l'aspirateur et faire sa lessive personnelle. 18 h 30 - 21 h Programmes en soirée comme la gestion des cas (programmes structurés, travail avec différents fournisseurs de services comme un bénévole des services d'alphabétisation), visites avec des membres de la famille, des fournisseurs de services religieux ou un travailleur autochtone. Les jeunes peuvent aller au centre de culte sur place. 21 h Collation du soir. 21 h - 22 h 30 L'heure du coucher varie (en fonction du comportement du jeune). Remarque : Les jeunes qui doivent se présenter devant le tribunal se lèvent à 6 heures, prennent un petit déjeuner et sont amenés à l'aire d'accueil ou de mise en congé pour attendre qu'on vienne les chercher pour les amener au tribunal. Available in English Pour de plus amples renseignements, visitez www.children.gov.on.caRenseignements: Andrew Weir, Cabinet de la ministre, (416) 212-7159; Anne Machowski-Smith, Ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, Direction des communications, (416) 325-5156