Le gouvernement de l'Ontario redémarre un réacteur de la centrale de Pickering pour augmenter l'approvisionnement en électricité

Communiqué Archivé

Le gouvernement de l'Ontario redémarre un réacteur de la centrale de Pickering pour augmenter l'approvisionnement en électricité

Ministère de l'Énergie

Le réacteur produira de l'électricité propre et abordable en quantité suffisante pour alimenter 350 000 logements. QUEEN'S PARK, ON, le 7 juillet - Le ministre de l'Energie, Dwight Duncan, a approuvé aujourd'hui un plan de la société Ontario Power Generation (OPG) qui consiste à redémarrer l'un des réacteurs de la centrale Pickering A pour répondre à la demande croissante en électricité de l'Ontario. "Nous courons le risque d'une grave pénurie d'électricité et cela nous oblige à tirer le meilleur parti des installations existantes, a déclaré M. Duncan. Le réacteur de Pickering produira de l'électricité propre et abordable en quantité suffisante pour alimenter 350 000 logements ontariens, soit une ville comme London." La remise en service du réacteur 1 de la centrale Pickering A présente le délai le plus court de tous les grands projets d'approvisionnement en électricité de l'Ontario. Il est aussi crucial pour assurer la production fiable et diversifiée d'électricité propre. Le réacteur produira 515 mégawatts d'électricité. Il devrait coûter à Ontario Power Generation environ 900 millions de dollars et entrer en service dans quinze mois. "Le manque de transparence et de responsabilité à l'OPG sous le gouvernement précédent a conduit à un énorme gaspillage de fonds - nous procéderons différemment, a dit M. Duncan. Je n'ai pas l'intention de donner à mon tour carte blanche à l'OPG. J'ai demandé à l'OPG de faire rapport régulièrement au public des progrès réalisés, et nous avons demandé à un vérificateur indépendant de veiller à ce que le projet suive son cours." Dans son rapport paru en décembre 2003, le Comité d'examen de la centrale Pickering A, présidé par l'ancien ministre fédéral Jake Epp, constatait que la mauvaise gestion d'OPG était dû au fait que le précédent gouvernement n'avait pas exercé la surveillance nécessaire. En réponse au rapport, le ministre Duncan a nommé un nouveau conseil d'administration, présidé par Jake Epp, et accepté la démission d'un certain nombre des dirigeants de l'OPG. Une déclaration de l'actionnaire a été également adoptée pour exiger que toutes les décisions majeures de l'OPG soient approuvées par le gouvernement provincial. "Notre approche est différente à plusieurs égards cette fois-ci, a dit M. Epp. Le projet est prêt et nos vérificateurs indépendants continueront de surveiller le redémarrage du réacteur. L'OPG est convaincue que toutes les précautions ont été prises pour que les travaux de remise en état se déroulent comme il se doit." Le redémarrage du réacteur 1 de la centrale Pickering est une étape importante de l'engagement pris par le gouvernement de remplacer les centrales électriques au charbon de l'Ontario. "L'électricité produite grâce à ce projet contribuera grandement à réduire la pollution de l'air et permettra d'éliminer une partie de la production électrique au charbon de la province", a conclu M. Duncan. ------------------------------------------------------------------------- RENSEIGNEMENTS ------------------------------------------------------------------------- LE GOUVERNEMENT McGUINTY FAIT DES PROGRES POUR AUGMENTER LA CAPACITE DE PRODUCTION D'ELECTRICITE ET ASSAINIR L'AIR Le gouvernement McGuinty s'est engagé à répondre à la demande croissante en électricité de l'Ontario, tout en améliorant la qualité de l'air de la province. Pour tenir cet engagement, le gouvernement a déjà pris un certain nombre de mesures qui visent à augmenter les sources propres, efficaces et abordables de production d'électricité, notamment: 300 MW D'ENERGIE RENOUVELABLE - Le 24 juin 2004, la demande de propositions concernant la production de 300 MW d'énergie renouvelable a été envoyée aux 90 entreprises candidates. Les propositions soumises par ces entreprises en réponse à la demande permettraient de produire au total 4 400 MW d'énergie renouvelable, ce qui laisse présumer un très haut niveau de réponse aux demandes de propositions qui seront lancées ultérieurement. L'entrée en exploitation de cette production d'énergie se situe entre 2006 et 2007. 2 500 MW D'ENERGIE (CAPACITE NOUVELLE/GESTION DE LA DEMANDE) - Le 25 juin 2004, le gouvernement a lancé une demande de propositions pour des installations nouvelles de production d'électricité et/ou des mesures d'économie de l'électricité devant atteindre au total 2 500 MW. Cette production d'énergie se situe entre 2005 et 2009. 515 MW D'ENERGIE DU REACTEUR 1 DE LA CENTRALE PICKERING A - Le 7 juillet 2004, le gouvernement a annoncé qu'Ontario Power Generation allait remettre en service le réacteur 1 de la centrale Pickering A. Ce réacteur fournira 515 MW d'électricité supplémentaire au réseau électrique de l'Ontario d'ici la fin de 2005. Tous ces projets représentent un approvisionnement supplémentaire de 3 315 MW d'électricité de source propre, efficace et abordable pour l'Ontario. En outre, le 25 juin 2004, le gouvernement a officiellement autorisé le démarrage du projet de tunnel du Niagara, qui augmentera le volume d'eau alimentant les turbines existantes de la centrale Sir Adam Beck. Cette initiative permettra de produire assez d'électricité pour répondre aux besoins annuels de 160 000 foyers ontariens. L'achèvement des travaux est prévu en 2009. L'électricité produite grâce à ce projet contribuera grandement à réduire la pollution de l'air et permettra d'éliminer une partie de la production électrique au charbon de la province. ------------------------------------------------------------------------- RENSEIGNEMENTS ------------------------------------------------------------------------- Schiff Hardin LLP Les travaux de remise en service de l'unité 1 de la centrale Pickering A seront placés sous la surveillance indépendante du groupe Construction and Energy Law Group (spécialisé en droit de la construction et de l'énergie) du cabinet d'avocats Schiff Hardin LLP. Des grandes compagnies du secteur de l'énergie, des firmes d'ingénieurs et d'autres entreprises font appel aux services du groupe Construction and Energy Law pour encadrer l'exécution d'ouvrages de grande envergure. Le groupe se concentre plus particulièrement dans la représentation des producteurs et des fournisseurs de services publics. Le groupe assure différents types de services - surveillance de l'avancement des travaux, contrôle et maîtrise des coûts, questions liées au contrôle et à la modification des commandes, analyse des réclamations réelles et éventuelles des donneurs d'ouvrage et entrepreneurs, règlement des différends relatifs aux projets en cours - qui permettent aux projets d'être réalisés dans les délais ou en avance sur les délais. Le groupe a représenté plusieurs sociétés importantes du secteur de l'énergie en Amérique du Nord depuis plus de dix ans. Pour ce qui concerne la remise en service de l'unité 1 de la centrale Pickering A, l'équipe du cabinet Schiff est constituée de Kenneth M. Roberts, co-dirigeant du groupe Construction and Energy Law, et de deux experts- conseils, Jim Wilson, de la firme J. Wilson and Associates, et Daniel F. Meyer, de la firme Meyer Construction Consulting Inc. Pour de plus amples renseignements sur le cabinet d'avocats Schiff Hardin, veuillez consulter son site Web www.schiffhardin.com. Also available in English. www.energy.gov.on.caRenseignements: Angie Robson, Bureau du ministre, (416) 327-6747; Ted Gruetzner, Direction des communications, (416) 327-4334