Aider les jeunes enfants à prendre le meilleur départ possible dans la vie

Communiqué Archivé

Aider les jeunes enfants à prendre le meilleur départ possible dans la vie

Amélioration de l'accès aux subventions pour les services de garde d'enfants, les programmes de dépistage des nourrissons et les services de communications TORONTO, le 25 nov. - Le gouvernement provincial améliore l'accès aux subventions pour les services de garde d'enfants, aux programmes de dépistage des nourrissons, aux services d'audiologie et aux services de rééducation de la parole pour un plus grand nombre d'enfants, a annoncé aujourd'hui la ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, Marie Bountrogianni, D.Ed. "Pour permettre à nos enfants de réaliser leur potentiel, nous devons collaborer pour veiller à ce qu'ils aient le meilleur départ possible dans la vie", a déclaré Mme Bountrogianni. La ministre a annoncé que le gouvernement provincial offre une aide aux parents en : - éliminant les restrictions relatives aux subventions pour les services de garde d'enfants dans le cas des parents ayant un REER et un RESP, ce qui fera qu'un plus grand nombre de familles seront admissibles aux subventions; - investissant un montant supplémentaire de 8,3 millions de dollars dans le programme "Bébés en santé, enfants en santé", afin de dépister rapidement les bébés qui sont à risque et d'aider les parents à obtenir les conseils et les services dont ils ont besoin pour assurer à leur nouveau-né des chances optimales de santé et de développement; - investissant le montant supplémentaire de 4,7 millions de dollars dans les Services de rééducation de la parole pour les enfants d'âge préscolaire et le montant de 1,2 million de dollars dans le Programme de services d'audiologie pour les nourrissons, afin d'aider les enfants ayant des troubles du langage et de l'ouie à acquérir les compétences en communication nécessaires pour réussir à l'école. Prenant la parole au Sommet de l'enfance et de la jeunesse de l'Ontario, parrainé par le gouvernement, la ministre a également fait une mise à jour sur la stratégie provinciale Meilleur départ. "Si l'Ontario a l'intention de devenir un chef de file dans le domaine des sciences, du commerce et de la culture, à l'avenir, il doit devenir un leader de nos jours dans le domaine du développement de la petite enfance", a ajouté Mme Bountrogianni. "Notre première priorité en matière d'expansion de l'apprentissage et des services de garde des jeunes enfants consistera à prévoir une journée complète d'apprentissage et de services de garde d'enfants pour les enfants âgés de quatre et de cinq ans." "L'Ontario construit un système d'apprentissage et de services de garde des jeunes enfants qui accordera à nos enfants les meilleures chances de succès futur. Nous y parviendrons graduellement. Et pour ce faire, nous obtiendrons l'aide de nos partenaires fédéral et municipaux, de fournisseurs de services dévoués et des parents des quatre coins de la province." Mme Bountrogianni a remarqué que la province est aussi en train de créer : - un nouveau modèle de distribution des subventions, fondé sur le revenu et non sur les moyens, ce qui rendra un plus grand nombre de familles ontariennes admissibles à de l'aide; - un nouvel Ordre des éducatrices et éducateurs de la petite enfance de l'Ontario qui fixera des normes élevées et veillera à ce qu'on dispense des soins de qualité. La vision à long terme de la province, qui sera concrétisée au cours des 10 à 15 prochaines années, consiste à étendre la journée complète d'apprentissage et de services de garde d'enfants aux enfants, dès l'âge de deux ans et demi. Cette approche sera introduite sous forme de trois projets pilotes communautaires, compte tenu du mandat actuel du gouvernement. Les défenseurs des intérêts des services de garde d'enfants mentionnent que ces mesures s'ajouteront à celles que le gouvernement a déjà prises - y compris la création de 4 000 nouvelles places subventionnées de garderie, cette année. "Cette stratégie ne permettra pas de résoudre tous les problèmes, mais il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction pour les enfants et les familles de la province", a ajouté Kira Heinick, directrice générale de la Coalition ontarienne pour l'amélioration des services de garde d'enfants. "Nous avons enfin un gouvernement qui comprend que le départ des enfants dans la vie a un impact considérable sur leur avenir." Available in English www.children.gov.on.ca Document d'information ------------------------------------------------------------------------- DES RESULTATS POUR LES FAMILLES ONTARIENNES Les Ontariennes et les Ontariens veulent des familles en bonne santé, de bonnes écoles et des collectivités solides. Le gouvernement McGuinty est en train de créer une province au sein de laquelle les enfants et les jeunes seront dotés des compétences et obtiendront le soutien nécessaires pour être en bonne santé et réussir. Une des premières mesures prises par le gouvernement a consisté à créer le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse afin d'accorder une plus grande priorité aux enfants, aux jeunes et aux familles. Il s'agit de l'une des nombreuses initiatives du gouvernement au cours de la première année suivant son arrivée au pouvoir, mesure visant à améliorer la vie des enfants de l'Ontario. Succès des élèves - Octroi d'un financement aux garderies au chapitre des immobilisations nécessaires et de l'achat de nouvel équipement - Création de 4 000 nouvelles places subventionnées de garderie pour les enfants d'âge préscolaire - Création de la stratégie Meilleur départ - une stratégie à long terme visant à favoriser la santé, le développement et l'apprentissage durant la petite enfance et les services de garde des enfants de la province, pour veiller à ce que les enfants arrivent à l'école prêts à apprendre et disposés à le faire - Annonce d'un plan pour une journée complète d'apprentissage et de services de garde d'enfants à la maternelle et au jardin d'enfants - Annonce de la création proposée d'un Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance de l'Ontario - Mise en oeuvre de tout un éventail de nouveaux mécanismes de soutien destinés aux familles d'enfants autistes, du stade préscolaire à la scolarité, y compris d'un programme de soutien scolaire des troubles du spectre autistique, afin d'offrir un soutien au personnel qui travaille avec des enfants autistes en milieu scolaire - Formation de 7 500 enseignantes et enseignants de la maternelle à la 3e année à propos des stratégies d'enseignement de la littératie et des mathématiques - Recrutement de 1 100 nouveaux enseignants et enseignantes et réduction de l'effectif des classes dans les premières années, dans le cas d'environ 1 300 écoles - Accroissement du financement de l'éducation publique de 1,1 milliard de dollars (depuis l'arrivée au pouvoir) - Lancement de Lecturenfants Ontario afin de permettre aux bibliothèques de l'Ontario de commander des livres pour enfants gratuitement sur une liste de 750 titres - Investissement dans des projets novateurs visant à améliorer les bibliothèques publiques dans toute la province - Elimination du crédit d'impôt pour les écoles privées pour veiller à ce que les deniers publics soient investis dans l'éducation publique - Annonce d'un fonds d'infrastructure de 2,1 milliards de dollars pour réparer les écoles qui tombent en ruines Santé - Expansion du programme de dépistage et d'intervention précoces à chaque nouveau-né et mère - Accroissement du financement de 25 millions de dollars en 2004-2005 au chapitre des programmes de santé mentale pour enfants, financement qui passera à 38 millions de dollars en 2005-2006 - il s'agit du premier nouvel investissement depuis des années - Engagement de 25 millions de dollars sur quatre ans pour agrandir et construire de nouveaux centres de traitement pour enfants - Annonce de plans visant à accroître de 4 millions de dollars le financement des programmes de petit déjeuner scolaires, pour aider les enfants à arriver en classe prêts à apprendre - Programme de vaccination gratuite pour les enfants admissibles, contre les maladies suivantes : pneumonie, varicelle et méningite - Introduction de VIE ACTIVE 2010, une stratégie exhaustive visant à rendre les Ontariennes et Ontariens plus actifs physiquement d'ici l'an 2010, y compris la campagne Pause-JEU ayant pour but de promouvoir les activités sportives et récréatives quotidiennes pour les enfants - Octroi d'un financement à 52 organismes athlétiques amateurs afin de veiller à ce que les personnes restent actives et en bonne santé - Introduction de nouvelles mesures de sécurité routière pour protéger les jeunes, y compris introduction de nouvelles lois et de nouveaux règlements pour les sièges d'enfants, les sièges de voiture, les autobus scolaires et les conducteurs néophytes - Expansion des services de naissance destinés aux femmes afin de permettre à un maximum de 55 nouvelles sages-femmes de commencer à exercer leur profession en Ontario - Rétablissement du supplément nutritif pour les femmes enceintes touchant des prestations d'aide sociale - Amélioration de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones, afin d'améliorer la santé des familles des communautés autochtones Succès des jeunes - Fermeture du Centre d'évaluation des jeunes de Toronto (CEJT), soit un centre qui ne prévoyait pas de services d'éducation et de réadaptation - Annonce de la construction du Centre pour la jeunesse de la région du grand Toronto, un centre novateur satisfaisant les besoins uniques des jeunes ayant des problèmes avec la loi - Annonce de trois initiatives d'apprentissage novatrices permettant d'aider un plus grand nombre de jeunes à réussir dans l'économie moderne axée sur le savoir - Amélioration de la disponibilité et de l'accessibilité de l'aide aux étudiantes et étudiants - Aide offerte pour trouver des emplois d'été à plus de 300 jeunes vulnérables avec la ville de Toronto et la collectivité - Efforts déployés pour veiller à ce qu'un plus grand nombre de jeunes votent aux élections et participent à la vie de leurs collectivités, de même qu'au processus politique, par le biais du Secrétariat du renouveau démocratique - Introduction de la trousse de protection des consommatrices et consommateurs afin d'aider les jeunes à s'informer et à devenir des consommatrices et des consommateurs plus avisés et confiants Collectivités solides - Octroi de plus de 65 millions de dollars pour augmenter le financement de base afin d'offrir une aide aux sociétés d'aide à l'enfance - Amélioration de l'accessibilité pour les enfants handicapés, en donnant de l'ampleur au Programme d'adaptation des habitations et des véhicules - Collaboration avec les sociétés d'aide à l'enfance afin de trouver des foyers plus permanents aux pupilles de la Couronne - Création de la première société d'aide à l'enfance autochtone et urbaine à Toronto - Lancement du Portail sur les services d'information à l'enfance, à : www.childrensinfo.ca, afin d'accorder un accès plus facile aux renseignements sur les programmes destinés aux enfants, aux jeunes et à leurs familles - Octroi de 240 millions de dollars pour ouvrir les écoles aux groupes communautaires à but non lucratif, aux fins d'activités après les heures - Amélioration des services du Bureau des obligations familiales afin d'aider les familles à obtenir le soutien auquel elles ont droit - Renforcement des mécanismes de soutien au logement pour les femmes et les enfants fuyant la violence familiale afin de leur permettre de refaire leur vie et de se sentir en sécurité chez eux, et accroissement du financement destiné aux abris qui protègent les femmes et les enfants - Maintien de l'augmentation du Supplément de la prestation nationale pour enfants de juillet 2004 pour les familles ayant des enfants, qui touchent des prestations d'aide sociale. Ceci se traduit par un montant supplémentaire de 7 millions de dollars destiné aux parents touchant des prestations d'aide sociale - Protection des enfants contre les crimes liés à Internet et outils mis à la disposition des policiers et des procureurs pour qu'ils puissent s'acquitter de leurs fonctions de façon efficace et coordonnée - Aide offerte à la Police provinciale de l'Ontario pour lutter contre la pornographie juvénile - Annonce depuis octobre dernier de l'octroi d'un financement de 65 millions de dollars pour créer plus de 3 200 logements abordables dans les collectivités de la province, et création d'autres logements de ce type à l'avenir Messages d'appui des intervenants clés "La stratégie permettra à la transformation de se produire. C'est la meilleure chose qui soit arrivée depuis la publication de l'Etude sur la petite enfance de McCain et Mustard, en 1999. Les recommandations clés de leur rapport sont enfin sur le point d'être concrétisées." Jane Bertrand, M.Ed. Centre Atkinson Développement humain et psychologie appliquée Institut d'études pédagogiques de l'Ontario (IEPO) "Les preuves montrent que l'apprentissage et les soins de qualité durant la petite enfance combinés aux soins positifs dispensés par les parents permettent d'assurer la santé et le développement des enfants, et exercent un impact important et durable. Le plan du gouvernement permettra à l'Ontario d'évoluer dans le bon sens, en tant que province." Dre Jean Clinton Division de pédopsychiatrie, Université McMaster "L'Ontario Public School Boards' Association félicite le gouvernement provincial de son annonce sur l'apprentissage et les services de garde d'enfants durant la petite enfance, annonce qui repose sur les quatre principes clés que sont la qualité, l'universalité, l'accessibilité et le développement. Nous serons heureux de collaborer avec la ministre Bountrogianni et le gouvernement provincial afin de veiller à ce que cet investissement dans la petite enfance constitue pour ces jeunes enfants la base d'une vie caractérisée par la santé et la réussite." Rick Johnson Président de l'association Ontario Public School Boards' Association "Ce programme concrétise tout ce que nous avions envisagé en 1998 dans notre Etude sur la petite enfance. Il s'agit de notre vision et de notre espoir pour l'Ontario et en fait pour le Canada." Margaret McCain Coauteure, Etude sur la petite enfance de l'Ontario, 1999 "Plus nous investissons tôt dans la vie d'un enfant, plus grands seront les dividendes futurs. En tant que dirigeant du monde des affaires, je comprends très bien que l'amélioration future de la valeur pour les actionnaires commence par les investissements que nous faisons aujourd'hui dans l'enfance." Charles S. Coffey Premier vice-président Banque Royale du Canada "Je suis heureux de voir que ce gouvernement reconnaît que si vous souhaitez améliorer l'apprentissage et les services de garde des jeunes enfants, vous devez tenir compte des professionnels qui offrent ces services. Un Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance de l'Ontario permettra d'imposer des normes homogènes et élevées concernant l'apprentissage durant la petite enfance, dans toute la province." Eduarda Sousa Directeur général Association of Early Childhood Educators, Ontario "Le secteur de la santé publique est tout à fait en faveur de l'approche intégrée de prestation des services préconisé dans la stratégie Meilleur départ. Nous sommes en particulier ravis que le gouvernement ait inclus le programme "Bébés en santé, enfants en santé", les Services de rééducation de la parole pour les enfants d'âge préscolaire, le Programme de services d'audiologie pour les nourrissons et l'examen de santé des bébés à 18 mois à leur approche intégrée de prestation de services. Bravo Mme Bountrogianni!" Sue Makin Directrice, Familles en santé* Santé de l'enfant, Ville de Toronto *inclut le programme "Bébés en santé, enfants en santé", les Services de rééducation de la parole pour les enfants d'âge préscolaire et le Programme de services d'audiologie pour les nourrissons "Cette stratégie ne permettra pas de résoudre tous les problèmes, mais il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction pour les enfants et les familles de la province. Nous avons enfin un gouvernement qui comprend que le départ des enfants dans la vie a un impact considérable sur leur avenir." Kira Heinick Directrice générale Coalition ontarienne pour l'améliorationRenseignements: Andrew Weir, Cabinet de la ministre, (416) 212-7159; Anne Machowski-Smith, Ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, (416) 325-5156