La province propose de protéger les loups dans toute la province

Communiqué Archivé

La province propose de protéger les loups dans toute la province

Invite le public à offrir son point de vue sur le projet de stratégie TORONTO, le 25 nov. - Le gouvernement McGuinty propose d'améliorer les mesures de conservation des loups de l'Ontario au moyen de la première stratégie provinciale et de règlements limitant la chasse au loup. C'est ce qu'a annoncé David Ramsay, ministre des Richesses naturelles. "Notre intention est de conserver, surveiller et protéger les populations de loups de toute la province et de les conserver, en suivant leur évolution et en recueillant des données importantes, pour que le loup joue toujours son rôle clé dans l'écosystème ontarien, a déclaré le ministre. Cette stratégie doit renforcer les mesures que nous avons déjà prises pour protéger le loup de l'Est dans le territoire du parc provincial Algonquin." Telle que proposée, la stratégie de protection des loups doit : - mettre au point un programme de recherche et de surveillance pour déterminer l'état des communautés de loups sur l'ensemble de leur territoire; - exiger des chasseurs de loups et de coyotes, dans les unités de gestion de la faune (UGF) désignées du Centre et du Nord de l'Ontario, qu'ils achètent un sceau de gibier spécial, en plus d'un permis de petit gibier et leur accorder un maximum de deux sceaux de gibier par an; - exiger des chasseurs qu'ils remplissent un rapport sur leurs résultats à la chasse au loup et au coyote dans les UGF du Centre et du Nord de l'Ontario; - mettre en place une saison de fermeture du piégeage et de la chasse au loup et au coyote, du 1er avril au 14 septembre dans les UGF du Centre et du Nord de l'Ontario. Depuis le début de l'année, la province interdit la chasse, le piégeage et la poursuite des loups et des coyotes à l'intérieur et autour du parc provincial Algonquin - soit le plus grand territoire protégé du loup de l'Est en Amérique du Nord. Plus récemment, la province a aussi homologué la désignation du loup de l'Est, dans la liste des espèces en péril, en tant qu'espèce "préoccupante" à l'échelle de la province. Le ministère a affiché d'une part le texte de la stratégie et d'autre part les modifications que l'on propose d'apporter aux règlements, au registre de la Charte des droits environnementaux, pour une période de 45 jours. On peut examiner ce projet au registre en se rendant au site Web www.ene.gov.on.ca/samples/search/Ebrquery_REG_fr.htm et en inscrivant PB04E6020 dans la case du numéro d'enregistrement. Note au rédacteur en chef: rouleau B disponible sur simple demande Available in English www.mnr.gov.on.caRenseignements: Médias seulement : Ginette Albert, Bureau du ministre, (416) 314-2212 ; Michel Payen-Dumont, Ministère des Richesses naturelles, (416) 314-2096