Partenariat pour le rétablissement du pygargue à tête blanche

Communiqué Archivé

Partenariat pour le rétablissement du pygargue à tête blanche

Projet dans le cadre de l'assainissement et de la protection des eaux & habitats des Grands Lacs TORONTO, le 30 déc. - Le gouvernement de l'Ontario collabore avec plusieurs partenaires au rétablissement des communautés de pygargues à tête blanche le long des rives du lac Ontario, dans le cadre de l'engagement Canada/Ontario à l'assainissement des écosystèmes des Grands Lacs. C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui David Ramsay, ministre des Richesses naturelles. "Le pygargue à tête blanche est une des espèces indicatrices importantes qui pourra nous aider à suivre les progrès de nos activités d'assainissement et de rétablissement du lac Ontario et de ses affluents, a déclaré le ministre. Cet oiseau magnifique était jadis bien présent en Ontario. Notre but est de lui procurer un environnement naturel sain qui permette une fois de plus à cette espèce en voie de disparition de se reproduire au bord du lac Ontario." Le ministère des Richesses naturelles collabore avec le Service canadien de la faune, Etudes d'Oiseaux Canada, Parcs Canada et les organismes environnementaux de l'Etat de New York, pour déterminer où le pygargue à tête blanche faisait son nid dans le temps, où il se reproduit encore aujourd'hui et où il hiverne et, évaluer aussi le taux de reproduction des communautés actuelles de pygargues à tête blanche. Le ministère a accordé une contribution de 40 000 $ au projet d'étude sur le pygargue à tête blanche par l'intermédiaire de l'Accord Canada-Ontario sur l'écosystème du bassin des Grands Lacs. Available in English www.mnr.gov.on.ca www.ene.gov.on.ca Document d'information ------------------------------------------------------------------------- Le 30 décembre 2004 LE GOUVERNEMENT DE L'ONTARIO PREND DES MESURES POUR PROTEGER LES GRANDS LACS ET LES ASSAINIR, PAR L'ENTREMISE DE L'ACCORD CANADA-ONTARIO Le gouvernement de l'Ontario et l'Accord Canada-Ontario Par l'entremise de l'Accord Canada-Ontario sur l'écosystème du bassin des Grands Lacs, l'Ontario injectera 50 millions de dollars, sur une période de cinq ans, dans des mesures de conservation et de rétablissement des Grands Lacs et dans la protection de l'environnement côtier unique de la province. Un des plus importants parmi les nombreux programmes du gouvernement de l'Ontario, son but est d'aider à assainir les Grands Lacs pour le bien des futures générations. Huit agences fédérales et trois ministères provinciaux participent à l'accord. Le ministère des Richesses naturelles et l'Accord Le ministère appuiera les activités de protection et d'assainissement des écosystèmes dans le bassin des Grands Lacs et les bassins connexes : - Protection de la biodiversité - protection des espèces en péril, sensibilisation du public à l'égard des espèces envahissantes, conservation des zones humides et activités à l'appui de la création d'un réseau de zones protégées. - Viabilité du poisson et de la faune - protection des habitats, rétablissement des communautés de poissons indigènes et appui de l'aménagement du bassin. - Avancement des connaissances - accroître notre savoir sur les communautés halieutiques et fauniques, les effets des espèces envahissantes, les réseaux trophiques aquatiques, la science des bassins hydrographiques et les indicateurs de santé des écosystèmes. Le ministère recevra environ 25 millions $ en fonds venus de l'Accord dans les quatre prochaines années : 6,4 millions $ en 2003-2004 7,7 millions $ en 2004-2005 8,32 millions $ en 2005-2006 et 2,15 millions $ en 2006-2007 Contexte En vertu de l'Accord, les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont établi leurs priorités environnementales et poursuivent des buts précis pour concrétiser le programme commun visant un écosystème sain, prospère et durable pour le bassin des Grands Lacs, aujourd'hui et pour les futures générations. L'Accord s'inscrit dans le cadre des obligations du Canada en application de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs que le Canada et les Etats-Unis ont signé en 1972. Son but est de rétablir l'intégrité biologique, physique et chimique des Grands Lacs à long terme. Au palier provincial, le ministère de l'Environnement est responsable de la mise en oeuvre de l'Accord. Le ministère des Richesses naturelles est un partenaire clé dans la réalisation de nombreux volets de l'Accord. Available in English Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site du MRN à www.mnr.gov.on.caRenseignements: Sources : Médias seulement : Ginette Albert, Bureau du ministre, (416) 314-2212; Michel Payen-Dumont, Ministère des Richesses naturelles, (416) 314-2096; Barbara Mabee, Ministère des Richesses naturelles, (705) 755-1835