Le gouvernement McGuinty offre aux élèves de nouvelles chances de réussite

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty offre aux élèves de nouvelles chances de réussite

Ministère de l'Éducation

Une aide financière permet d'améliorer ou de créer des programmes destinés aux élèves du palier secondaire OTTAWA, le 3 mars - Les élèves des écoles secondaires de l'Ontario bénéficient de projets novateurs conçus pour leur donner de nouvelles chances de réussir à l'école, a déclaré aujourd'hui Gerard Kennedy, ministre de l'Education. "Ces projets sont un excellent exemple de ce que les conseils scolaires, le personnel enseignant et les leaders pour la réussite scolaire peuvent accomplir lorsqu'ils reçoivent le soutien et les ressources nécessaires", a ajouté M. Kennedy en compagnie d'un groupe d'élèves lors de son passage à un chantier du programme de construction de maisons de l'Ottawa-Carleton District School Board. "Notre gouvernement reconnaît que les méthodes universelles sont inefficaces. C'est pourquoi nous aidons les conseils scolaires à adapter plus de cours et de programmes aux besoins particuliers des élèves." L'Ottawa-Carleton District School Board a reçu un financement de 186 300 $ pour son programme de construction de maisons. Les élèves qui y sont inscrits ont une occasion unique de construire ou de rénover entièrement une maison. Ils obtiennent six crédits de 12e année tout en bénéficiant d'une formation sur le tas et en apprenant des compétences dans un métier. Les élèves sont responsables de toutes les étapes de la construction, de l'établissement des échéanciers et des budgets à la pose des cloisons sèches et à la construction du toit. Ce semestre, cinq écoles secondaires d'Ottawa- Carleton offrent ce programme. "Ce nouveau programme aura un effet immédiat sur les élèves, a déclaré Jim Watson, député. L'appui que le gouvernement McGuinty accorde à ce projet traduit notre détermination de répondre aux besoins variés des élèves." Le gouvernement McGuinty octroie 18 millions de dollars aux conseils scolaires de la province pour financer des projets ou créer des démarches novatrices en vue de réduire le nombre d'élèves qui n'obtiennent pas leur diplôme d'études secondaires. Les projets subventionnés aident également les élèves qui ont quitté l'école à faire une transition harmonieuse vers le monde du travail ou l'apprentissage d'un métier. Plus d'une centaine de projets bénéficient d'un financement. "Cette expérience procure aux élèves une expérience qui va changer leur vie, a déclaré Frank Allan, leader pour la réussite scolaire de l'Ottawa- Carleton District School Board. Ce programme leur donne un sentiment de satisfaction et de confiance qu'ils n'ont jamais éprouvé en classe." "De tels projets novateurs rappellent aux élèves et aux parents que la formation d'apprenti et les métiers spécialisés représentent des choix de carrière intéressants qu'il y a lieu d'envisager au même titre qu'une formation collégiale ou universitaire", a affirmé Mary Anne Chambers, ministre de la Formation et des Collèges et Universités. "Tous les élèves devraient récolter les fruits de l'éducation publique, qu'il s'agisse d'accéder à l'apprentissage d'un métier, à un emploi ou à des études collégiales ou universitaires", a ajouté M. Kennedy. "Aussi offrons nous aux écoles un financement souple qui leur permettra de proposer aux élèves un choix plus varié." Available in English. www.edu.gov.on.ca www.resultatsontario.gouv.on.ca Document d'information ------------------------------------------------------------------------- Création de nouvelles chances de réussite pour les élèves Le gouvernement McGuinty investit 100 millions de dollars dans des stratégies de réussite scolaire afin d'aider les élèves à réaliser pleinement leur potentiel. Le programme Réussite scolaire procure aux élèves le soutien nécessaire pour réussir. Selon une étude sur le rendement des élèves du palier secondaire commandée par le gouvernement et réalisée par M. Alan King de l'Université Queen's, près de 30 pour 100 des élèves, ou 48 000, risquent de ne pas obtenir leur diplôme d'études secondaires. Le programme Réussite scolaire permet de résoudre les problèmes liés au curriculum, d'améliorer les programmes d'études technologiques et de créer d'autres possibilités. Donner aux élèves ce dont ils ont besoin pour réussir Le gouvernement McGuinty crée de nouvelles chances de réussite en investissant 18 millions de dollars dans plus d'une centaine de projets innovateurs dans le cadre desquels les conseils scolaires de la province proposent aux élèves de nouveaux choix et de nouvelles possibilités. Ces projets sont également utiles aux élèves qui ont abandonné leurs études secondaires et qui ont besoin d'aide pour retourner à l'école ou pour faire la transition vers le monde du travail, et ils procurent de nouvelles possibilités en matière d'apprentissage. Les conseils scolaires élargissent les programmes existants ou mettent sur pied de nouveaux projets qui sont le prolongement du travail réalisé par les leaders pour la réussite scolaire. Des projets novateurs et efficaces Le gouvernement reconnaît qu'une démarche universelle serait inefficace. C'est le système d'éducation qui doit s'adapter aux besoins des élèves et non l'inverse. Aussi les conseils scolaires reçoivent-ils un financement souple pour adapter leurs programmes et mieux répondre aux besoins individuels des élèves. Ce financement aura un effet immédiat sur les élèves pendant l'année scolaire en cours : - Les élèves pourront reprendre les travaux inachevés au lieu de perdre un crédit et de prendre du retard; - Des programmes aideront les élèves à retourner à l'école et à obtenir des crédits dans le cadre d'horaires souples; - Les élèves qui ont quitté l'école pourront obtenir du soutien social et des ressources en milieu de travail et au sein d'organismes communautaires; - Les élèves pourront suivre un programme d'études technologiques et acquérir de l'expérience dans ce domaine en vue d'apprendre un métier ou d'avoir accès à des possibilités d'emploi; - Des possibilités d'apprentissage autonome seront offertes, avec une attention particulière au développement des capacités d'apprentissage et à l'éducation coopérative; - Les élèves pourront obtenir des crédits de palier secondaire et postsecondaire dans des campus collégiaux; - Une aide spécialisée sera fournie à certains groupes d'élèves particulièrement à risque, par exemple les Autochtones et les sans abri; - Les possibilités d'éducation coopérative et d'expérience de travail seront plus nombreuses; - Les élèves de 9e et de 10e année qui pourraient être à risque feront l'objet de stratégies telles que l'enseignement interdisciplinaire, des rencontres hebdomadaires et des équipes d'intervention; - Du personnel enseignant sera affecté à des centres d'amélioration du rendement, où il travaillera de manière individuelle avec des élèves de la 7e à la 12e année et avec des élèves qui retournent aux études. Le programme de rénovation offert à l'école secondaire Ridgemont Les 12 élèves inscrits au programme de rénovation offert à l'école secondaire Ridgemont ont pris en charge une tâche ardue, la rénovation complète d'une maison. Au cours des quatre prochains mois, ils travailleront à toutes les étapes de la construction, du montage de la charpente et de la pose des cloisons sèches à la plomberie, en passant par l'établissement des budgets et des échéanciers. "Ce projet vise à créer des débouchés pour les élèves, affirme Walter Piovesan, directeur de l'école secondaire Ridgemont. Il permet à tous les élèves d'acquérir de précieuses compétences de base." Pour Alex Lawson, un élève de 12e année inscrit à ce programme, l'école est une expérience frustrante. Parfois, il lui est difficile de se lever le matin pour aller à l'école. Il est enthousiaste à l'idée du travail qui l'attend. "Quand je vois la maison que j'ai aidé à construire, dit Lawson, j'éprouve plus de satisfaction que devant n'importe quel cahier de notes." Lawson espère faire carrière dans un métier spécialisé. Ce financement permet d'offrir ce semestre le programme de construction de maisons aux élèves de cinq écoles secondaires d'Ottawa-Carleton. La nouvelle annoncée aujourd'hui est la prochaine étape du processus qui permettra d'étoffer le rôle des écoles secondaires publiques. La réussite des élèves débordera le cadre collégial et universitaire de façon à englober l'apprentissage d'un métier et les emplois spécialisés. Les étapes suivantes prévoient notamment de porter à 18 ans l'âge où les élèves peuvent quitter l'école et d'instituer un diplôme combinant l'expérience de travail et les réalisations scolaires. Available in English www.edu.gov.on.ca www.resultatsontario.gouv.on.caRenseignements: Amanda Alvaro, Bureau du ministre, (416) 325-2632, (416) 509-5696 (cellulaire); Wilma Davis, Direction des communications, (416) 325-6730; Renseignements au public : (416) 325-2929 ou 1 800 387-5514; ATS : 1 800 263-2892