Le gouvernement McGuinty et les médecins de l'Ontario concluent une entente historique

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty et les médecins de l'Ontario concluent une entente historique

Ministère de la Santé

Les médecins appuient résolument la nouvelle entente de quatre ans
TORONTO, le 30 mars - L'entente conclue par le gouvernement McGuinty et l'Ontario Medical Association (OMA), qui a été résolument appuyée aujourd'hui par les médecins de l'Ontario, attirera des médecins dans la province et aidera les médecins à réduire les temps d'attente et à s'occuper de la santé de leurs patients, a déclaré aujourd'hui M. George Smitherman, ministre de la Santé et des Soins de longue durée.
"C'est un grand jour pour les patients de l'Ontario", a déclaré M. Smitherman. "Nous avons conclu avec les médecins une entente historique qui améliorera les services de santé dispensés aux patients dès maintenant et pendant de nombreuses années. Les médecins de l'Ontario pourront prolonger leurs heures de consultation et un plus grand nombre de patients auront leur propre médecin plus près de leur domicile."

L'entente de quatre ans, qui a été ratifiée par 74 p. 100 des membres de l'OMA le 30 mars 2005 :

- réduira la pénurie de médecins en augmentant le nombre de médecins
dans les collectivités insuffisamment desservies;
- appuiera les médecins qui consacrent plus de temps au traitement
des personnes âgées et aident ces dernières, notamment, à gérer
des troubles chroniques comme le diabète;
- encouragera les médecins à offrir des soins préventifs, notamment
des conseils anti-tabac, le dépistage du cancer et des vaccins
antigrippaux;
- appuiera les médecins qui travaillent en équipe pour dispenser
des soins intégrés aux patients.

"Cette entente fait de l'Ontario le meilleur endroit au Canada où exercer la médecine", a poursuivi M. Smitherman. "Nous sommes maintenant prêts à travailler de concert avec les médecins pour atteindre nos objectifs en matière de santé : des délais d'attente plus courts, un plus grand nombre de médecins dans les collectivités et des Ontariens et Ontariennes en meilleure santé."

Ce communiqué de presse et des documents médiatiques, notamment des articles généraux et des audioclips, sur d'autres sujets sont affichés dans la section Nouvelles, Section média de notre site Web à : http://www.health.gov.on.ca.

Also available in English

Renseignements
-------------------------------------------------------------------------

L'ENTENTE RATIFIEE PAR L'OMA AMELIORERA
LES SERVICES DE SANTE EN ONTARIO

L'entente ratifiée entre le gouvernement McGuinty et l'Ontario Medical Association (OMA) améliorera les services de santé et permettra aux Ontariennes et aux Ontariens d'avoir plus facilement accès aux soins dont ils ont besoin. L'entente prévoit des initiatives et des incitatifs importants afin de faire de l'Ontario un endroit agréable où exercer la médecine.

Améliorer l'accès aux médecins de famille

- Accorder aux omnipraticiens/médecins de famille une hausse générale
du traitement de 2,5 p. 100, rétroactive au 1er avril 2004.
- Offrir de nouveaux incitatifs pour encourager les médecins à
travailler en équipe avec d'autres professionnels de la santé pour
dispenser des soins intégrés.
- Appuyer la prestation de soins intégrés aux patients après les heures
de bureau et la fin de semaine.
- Instaurer une rémunération pour les nouveaux diplômés en médecine pour
les encourager à se joindre à un cabinet de groupe.

Améliorer l'accès aux spécialistes

- Accorder aux spécialistes une hausse générale du traitement de deux
pour cent, rétroactive au 1er avril 2004.
- Eliminer immédiatement le plafond de facturation des spécialistes,
afin de réduire les temps d'attente.
- Accroître la rémunération des spécialistes qui dispensent des soins
dans les hôpitaux et les maisons de soins de longue durée ainsi que
des soins communautaires.
- Instaurer des incitatifs pour améliorer l'accès aux services
d'anesthésie dans les hôpitaux de l'Ontario.

Améliorer l'accès aux soins dans les collectivités rurales

- Offrir des primes pour encourager les médecins à exercer dans les
collectivités rurales et éloignées.
- Instaurer un nouveau financement pour appuyer les spécialistes
hospitaliers dans le Nord.

Améliorer les soins dispensés aux personnes âgées

- Encourager les médecins à consacrer plus de temps au traitement des
aînés et, notamment, à aider ces derniers à gérer les maladies
chroniques telles que le diabète et les maladies du coeur.
- Instaurer des nouveaux frais de services de garde pour les maisons
de soins de longue durée, les soins à domicile et les soins
palliatifs.
- Offrir des incitatifs pour encourager les médecins à dispenser des
services de soins palliatifs améliorés aux personnes âgées.

Réduire les temps d'attente et appuyer les soins hospitaliers

- Eliminer le plafond de facturation des spécialistes pour réduire
les temps d'attente.
- Augmenter les frais de services de garde dans les hôpitaux et la
rémunération pour les soins hospitaliers offerts par les spécialistes.
- Instaurer des nouveaux frais pour les médecins de famille qui traitent
leurs propres patients au service d'urgence.
- Fournir des gratifications aux médecins pour la première consultation
post-hospitalière afin d'appuyer la continuité des soins aux patients.
- Octroyer des nouveaux fonds à la formation des médecins urgentistes.

Appuyer la promotion de la santé et la prévention des maladies

- Offrir des gratifications aux médecins de famille ayant des patients
inscrits pour leur permettre de dispenser des services préventifs
axés, notamment, sur le dépistage colorectal, les mammographies,
les tests de PAP, les immunisations et les vaccins antigrippaux.
- Instaurer une rémunération spéciale pour les médecins qui gèrent
les maladies chroniques telles que le diabète et l'insuffisance
cardiaque globale.

Améliorer la qualité de vie des médecins

- Fournir un soutien mensuel aux étudiants pré-diplômés en médecine
des écoles de l'Ontario pendant leur dernière année.
- Offrir une formation médicale continue et une relève à la suppléance.
- Elargir les prestations de grossesse et de congé parental.
- Instaurer un nouveau programme qui permettra aux médecins d'obtenir
des prestations de maladie, notamment une assurance maladies graves.Renseignements: Médias : Eva Lannon, Bureau du ministre, (416) 327-4320; Dan Strasbourg, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée, (416) 314-6197; Public : (416) 327-4327 ou 800 268-1154