Le gouvernement McGuinty facilite l'accès aux médicaments contre le cancer

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty facilite l'accès aux médicaments contre le cancer

Ministère de la Santé

Herceptin, Navelbine et Taxotere figureront sur la liste des médicaments remboursés TORONTO, le 22 juillet - Les Ontariens et les Ontariennes aux prises avec un cancer du sein, de la prostate ou des poumons auront dorénavant accès à de meilleurs traitements grâce à la décision du gouvernement McGuinty de financer l'achat de trois importants médicaments contre le cancer, a déclaré aujourd'hui le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, monsieur George Smitherman. "Le remboursement de Herceptin et de deux autres médicaments clés contre le cancer montre que nous continuons à assurer l'accès des Ontariens et les Ontariennes aux médicaments et aux traitements dont ils ont besoin, a déclaré le ministre. Cette décision est avantageuse pour les patients affligés d'un cancer du sein, de la prostate ou des poumons car ils n'auront plus à payer ces médicaments." Le gouvernement McGuinty investira 148 millions de dollars au cours des trois prochaines années dans le financement de l'achat de ces trois médicaments contre le cancer. L'approbation de ces médicaments fait suite aux recommandations du Comité d'appréciation des médicaments et des thérapeutiques, organisme consultatif sans lien de dépendance composé d'experts de la santé. Ce comité évalue les rapports scientifiques sur les nouveaux médicaments et soumet au gouvernement des recommandations de financement de médicaments, parmi lesquels figurent : - Herceptin (Trastuzumab) - pour le traitement du cancer du sein à un stade précoce (stades 1, 2 et 3) ou avancé (métastasique), - Navelbine (Vinorelbine) - pour le traitement du cancer du poumon, - Taxotere (Docetaxel) - pour le traitement du cancer de la prostate. En ce qui concerne l'approbation de Herceptin pour le traitement du cancer de sein à un stade précoce, le gouvernement a réussi à accélérer le processus d'évaluation, si bien que ce médicament a fait l'objet d'une recommandation plusieurs mois avant le délai habituel. "Notre objectif est de toujours continuer à faciliter l'accès de la population aux médicaments et aux traitements efficaces dont elle a besoin, a précisé le ministre. En ce qui concerne Herceptin, nous avons été en mesure d'accélérer le processus crucial d'évaluation sans toutefois le compromettre." "Cette nouvelle est extrêmement réjouissante pour les personnes cancéreuses en Ontario, a ajouté le président et directeur général d'Action Cancer Ontario, monsieur Terry Sullivan. Le gouvernement a agi de façon responsable pour que ce médicament soit correctement évalué et pour le rendre accessible le plus rapidement possible." "C'est une décision extrêmement heureuse pour la santé des femmes de cette province, a souligné la Dre Carol Sawka, vice-présidente des programmes cliniques chez Action Cancer Ontario et spécialiste du cancer du sein. L'accès à Herceptin aura une incidence énorme sur la vie de centaines d'Ontariennes qui luttent contre un cancer du sein." Cette initiative s'inscrit dans l'orientation stratégique du gouvernement McGuinty axée sur la mise en place d'un système qui tient compte de trois priorités, c'est-à-dire le maintien de la santé de la population, la réduction des listes d'attente et l'amélioration de l'accès aux médecins et au personnel infirmier. Ce communiqué de presse et d'autres ressources médiatiques, telles que des articles préparés et des audioclips traitant de sujets variés, sont publiés sur le site Internet du Ministère à l'adresse www.health.gov.on.ca/indexf.html sous la rubrique Nouvelles - Section Média. Le site www.resultatsontario.gouv.on.ca contient de plus amples renseignements sur les réalisations en matière de santé. Renseignements ------------------------------------------------------------------------- APPROBATION DE MEDICAMENTS PAR LA PROVINCE Processus d'évaluation des médicaments par la province La décision du gouvernement de financer de nouveaux médicaments s'appuie sur les conseils d'experts professionnels de la santé membres du Comité d'appréciation des médicaments et des thérapeutiques. Ce comité examine et évalue de façon très rigoureuse les rapports et les données scientifiques ainsi que le rapport coûts-efficacité des médicaments et soumet des recommandations de financement au ministre de la Santé et des Soins de longue durée. Processus d'évaluation des médicaments contre le cancer Au début de 2005, le Comité d'appréciation des médicaments et des thérapeutiques et Action Cancer Ontario, conseiller principal du gouvernement ontarien en matière de cancer et de soins de santé, ont formé un sous-comité. Le processus d'évaluation des nouveaux médicaments contre le cancer s'est ainsi fait plus rapidement. Ce sous-comité conseille le Comité d'appréciation des médicaments et des thérapeutiques qui, en retour, soumet des recommandations de financement au ministre de la Santé et des Soins de longue durée. La mise en place de ce nouvel organe consultatif a simplifié le processus menant à l'approbation de médicaments contre le cancer. Elle signifie aussi que Action Cancer Ontario ne formule plus de recommandations de façon indépendante et ne les soumet plus directement au ministre. En outre, la province peut plus souvent mettre à jour la liste des médicaments approuvés contre le cancer à mesure que de nouveaux médicaments sont recommandés et approuvés. Processus d'évaluation de Herceptin Vers la fin du mois de mai 2005, le ministère a demandé au fabricant de Herceptin de fournir, aux fins d'évaluation, des renseignements de nature clinique et économique au sous-comité du Comité d'appréciation des médicaments et des thérapeutiques et de Action Cancer Ontario. Le ministre a ensuite demandé au comité mixte d'accélérer le processus d'évaluation de ce médicament tout en préservant l'intégrité du processus établi par le gouvernement. Le Comité a soumis au ministre sa recommandation d'approbation à la mi-juillet. Comment agissent Herceptin, Navelbine et Taxotere Ces trois médicaments contre le cancer, administrés par voie intraveineuse et utilisés en traitement conjoint avec d'autres médicaments, ont prouvé leur efficacité. - Herceptin est un anticorps qui se lie à la protéine HER-2 des cellules cutanées humaines. On pense que cette protéine, lorsqu'elle est en nombre excessif, favorise la prolifération des cellules du cancer du sein. Herceptin contribue à réduire la taille des tumeurs cancéreuses et favorise l'efficacité de la chimiothérapie. - Navelbine interfère dans la division des cellules du cancer pulmonaire à petites cellules. Il est administré après le prélèvement chirurgical des tumeurs cancéreuses et conjointement avec d'autres agents de chimiothérapie. - Taxotere ralentit la prolifération des cellules cancéreuses chez les hommes manifestant des symptômes et ayant reçu un diagnostic de cancer de la prostate androgéno-indépendant avec métastases. On l'utilise lorsque les traitements aux hormones sont devenus inefficaces.Renseignements: Médias : David Spencer, Cabinet du ministre, (416) 327-4320; Dan Strasbourg, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée, (416) 314-6197; Grand public : (416) 327-4327 ou (800) 268-1154