Le gouvernement McGuinty améliore la qualité de vie des personnes âgées

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty améliore la qualité de vie des personnes âgées

Ministère de la Santé

Faire en sorte que les plus récents résultats de la recherche et les meilleures pratiques soient utilisés dans le cadre des soins aux personnes âgées TORONTO, le 2 août - Le gouvernement McGuinty améliore la qualité de vie des personnes âgées grâce à des initiatives visant à faire en sorte que les meilleurs résultats de la recherche sur les soins aux personnes âgées soient disponibles et mis en pratique partout en Ontario, a annoncé aujourd'hui le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, M. George Smitherman. "Tous les jours, nous en apprenons davantage sur les meilleures façons de prendre soin des membres de notre société les plus âgés et vulnérables, a déclaré M. Smitherman. Aujourd'hui, nous annonçons deux moyens qui nous permettront d'appliquer ces nouvelles connaissances dans les maisons de soins de longue durée et les foyers pour personnes âgées au profit des personnes âgées et des personnes qui leur fournissent des soins." Le gouvernement investit un montant total de 2,7 millions de dollars pour: - mettre sur pied un réseau de transfert des résultats de la recherche sur la santé des personnes âgées qui appuiera la mise en pratique des résultats de la recherche par tous les professionnels de la santé qui fournissent des soins gériatriques et veillera à ce que les fournisseurs de première ligne participent à l'établissement des priorités en matière de recherche; - embaucher huit coordonnatrices et coordonnateurs régionaux pour mettre en oeuvre des lignes directrices sur les meilleures pratiques élaborées par l'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario - touchant notamment le traitement du diabète et la prévention des chutes - dans les maisons de soins de longue durée. Ces initiatives donnent suite au rapport de l'adjointe parlementaire Mme Monique Smith, intitulé Engagement en matière de soins - Planification des soins à long terme en Ontario, qui a réclamé l'amélioration de la qualité de vie des pensionnaires des maisons de soins de longue durée, une participation plus éclairée des consommateurs et des normes de soins plus élevées. "Ces projets importants permettront au personnel infirmier et aux autres professionnels de la santé de fournir aux personnes âgées de la province les meilleurs soins possibles, a déclaré le ministre délégué aux Affaires des personnes âgées, l'honorable Jim Bradley. La santé et le bien-être des aînés en bénéficieront grandement." "Nous augmentons l'expertise parmi les fournisseurs de soins et nous accentuons l'éducation et la sensibilisation du public, a déclaré le ministre Smitherman. Cela se traduira par la mise en oeuvre des meilleures pratiques et des résultats de la recherche dans le domaine des soins gériatriques de façon à ce que les personnes âgées reçoivent les meilleurs soins possible et que les familles et les personnes soignantes reçoivent le plus de soutien." "Nous sommes ravis que le gouvernement de l'Ontario collabore à la mise au point de pratiques de soins de santé fondées sur des données probantes dans la collectivité et les maisons de soins de longue durée afin d'en faire bénéficier les personnes âgées", a déclaré Lois Dent, présidente de l'organisme Concerned Friends of Ontario Citizens in Care Facilities. "L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario applaudit l'embauche par le gouvernement de coordonnatrices et coordonnateurs régionaux pour faciliter la mise en oeuvre des lignes directrices sur les meilleures pratiques dans le secteur des soins de longue durée, a déclaré Tazim Virani, directrice du programme des lignes directrices sur les meilleures pratiques en matière de soins infirmiers de l'Association. Il s'agit d'une initiative dont nous avons grandement besoin et qui améliorera la qualité des pratiques cliniques et le milieu de travail dans les maisons de soins de longue durée en Ontario. Cela se traduira par une amélioration des soins à tous les pensionnaires." Cette initiative s'inscrit dans le cadre du plan du gouvernement McGuinty de bâtir un système de santé qui donne suite à trois priorités: garder les Ontariennes et Ontariens en santé, réduire les temps d'attente et assurer un meilleur accès aux médecins et aux infirmières et infirmiers. Ce communiqué et d'autres ressources médiatiques, telles que des articles généraux et des audioclips traitant de sujets variés, sont publiés sur le site Internet du Ministère, à l'adresse http://www.health.gov.on.ca sous la rubrique Nouvelles - Section média. Pour plus de renseignements sur les réalisations dans le domaine de la santé, veuillez consulter : www.resultsontario.gov.on.ca. Also available in English Renseignements ------------------------------------------------------------------------- AMELIORER LES SOINS AUX PERSONNES AGEES GRACE A L'APPLICATION DES RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DES MEILLEURES PRATIQUES Le gouvernement McGuinty adopte des mesures pour que les plus récents résultats de la recherche et les meilleures pratiques soient appliqués aux soins offerts aux personnes âgées dans les maisons de soins de longue durée et les foyers pour personnes âgées. A cette fin, un réseau de transfert des résultats de la recherche sur la santé des personnes âgées sera mis sur pied et huit coordonnatrices et coordonnateurs régionaux de la mise en oeuvre des lignes directrices sur les meilleures pratiques seront embauchés. Réseau de transfert des résultats de la recherche sur la santé des personnes âgées (1,67 million de dollars) Le gouvernement accorde un financement total de 1,67 million de dollars à quatre organismes de la santé dans le but de créer un réseau de transfert des résultats de la recherche sur la santé des personnes âgées. Ce réseau veillera à ce que les résultats de la recherche soient mis en pratique dans les soins gériatriques et à ce que les fournisseurs de première ligne participent à l'établissement des priorités en matière de recherche. Le RBJ Schlegel - University of Waterloo Research Institute for Aging (RIA), à Waterloo, et l'Institut de recherche Elisabeth Bruyère (IREB), à Ottawa, prendront l'initiative de la mise sur pied du réseau, et ils travailleront en collaboration avec le Baycrest Centre for Geriatric Care, à Toronto, et l'Aphasia Institute, de Toronto. Le RIA et l'IREB reçoivent chacun un financement de 500 000 $ pour: - présenter des ateliers, donner accès en ligne à de la documentation et aux meilleures pratiques, et favoriser les liens entre les chercheurs, les personnes âgées et les fournisseurs de soins; - appuyer les fournisseurs de soins, en particulier les infirmières praticiennes et infirmiers praticiens qui travaillent dans les centres d'accès aux soins communautaires et les conseillères et conseillers en psychogériatrie qui s'occupent des questions liées à la gestion du comportement, dans le but de promouvoir l'utilisation des plus récents résultats de la recherche afin d'améliorer les soins fournis aux personnes âgées dans les maisons de soins de longue durée, les foyers pour personnes âgées et à domicile. L'Aphasia Institute reçoit un financement de 177 000 $ pour mettre au point des outils de communication visant à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d'aphasie (perte de l'usage de la parole ou de la compréhension du langage en raison d'une lésion cérébrale). Cela comprend le projet de création d'une représentation pictographique de la Déclaration des droits des personnes qui habitent dans des établissements de soins de longue durée, qui sera affichée dans les maisons de soins de longue durée de la province. Le Baycrest Centre for Geriatric Care reçoit un financement de 500 000 $ pour donner un soutien aux familles qui fournissent des soins à des membres âgés qui sont atteints de démence, et pour fournir des outils aux médecins qui traitent des pensionnaires des maisons de soins de longue durée afin de les aider à éviter les effets indésirables des médicaments. Coordonnatrices et coordonnateurs régionaux des lignes directrices sur les meilleures pratiques (850 000 $) Le gouvernement consacre 850 000 $ pour embaucher huit coordonnatrices et coordonnateurs régionaux afin d'assurer la mise en oeuvre des lignes directrices sur les meilleures pratiques élaborées par l'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario. Les lignes directrices portent notamment sur la gestion de la douleur, le traitement du diabète, le dépistage de la démence et de la dépression, la prévention des chutes et l'intervention en cas d'urgence.Renseignements: Médias: David Spencer, Bureau du ministre, (416) 327-4320; Dan Strasbourg, Ministère de la Santé et des Soins de longue durée, (416) 314-6197; Grand public: (416) 327-4327 ou 1-800-268-1154