Document d'information - Le gouvernement de l'Ontario dévoile le design du monument commémoratif des anciens combattants

Communiqué Archivé

Document d'information - Le gouvernement de l'Ontario dévoile le design du monument commémoratif des anciens combattants

Design du monument commémoratif des anciens combattants TORONTO, le 17 août - L'initiative visant à créer le monument commémoratif des anciens combattants a d'abord été annoncée par le gouvernement précédent et l'on avait alors envisagé de placer le monument à l'angle nord-ouest de la rue College et du croissant Queen's Park. En juin 2004, le premier ministre Dalton McGuinty a annoncé que le gouvernement avait plutôt choisi de construire le monument commémoratif des anciens combattants sur la pelouse avant de Queen's Park -- un symbole du plus grand honneur. La décision de construire le monument sur la pelouse avant de Queen's Park a reçu l'aval des trois partis politiques et du président de l'Assemblée législative. Ce sera la première fois en 65 ans qu'une nouvelle structure est aménagée sur les terrains de Queen's Park. Le comité consultatif du monument commémoratif des anciens combattants a été établi en mai 2004 afin de poursuivre cette initiative. Coprésidé par le major-général retraité Richard Rohmer et le ministre des Services gouvernementaux Gerry Phillips, le comité consultatif se compose de 16 membres qui sont des militaires actifs et des anciens combattants qui sont des membres directeurs de divers organismes, dont l'Association du Centre de la plage Juno et la Légion royale canadienne. L'archiviste de l'Ontario en fait également partie. Le comité consultatif a convenu qu'un concours juste et équitable permettrait d'obtenir le meilleur design possible et il a pris des mesures pour s'assurer que l'intégrité du processus serait maintenue en tout temps. Le comité a choisi l'une des conseillères en art les plus réputées au Canada, Karen Mills, de Mills & Mills Consulting Services, pour fournir des conseils spécialisés sur le projet. Le comité consultatif a choisi le design final en juin 2005 et l'a ensuite recommandé à l'Assemblée législative. Les trois partis l'ont approuvé à l'unanimité. Des conseils et du soutien tout au long de ce processus ont été offerts par le président et le greffier de l'Assemblée législative, ainsi que par le sergent d'armes. Le comité consultatif a choisi un artiste de guerre canadien réputé et une société d'architecture-paysagiste renommée pour le design du monument commémoratif honorant les anciens combattants du Canada. L'équipe d'Allan Harding MacKay et de Phillips Farevaag Smallenberg a été choisie à la suite d'un concours national tenu sous l'égide du comité consultatif du monument commémoratif des anciens combattants. L'équipe de design supervisera la construction du monument et l'aménagement paysager conformément au plan de conception approuvé. L'historien militaire Jack Granatstein prodiguera au comité consultatif des conseils spécialisés pour la sélection d'images représentant les années de guerre et les activités de maintien de la paix, et l'auteure primée Jane Urquhart rédigera des textes poétiques qui seront intégrés au design du monument commémoratif. Description du design du monument commémoratif Voici une brève description des éléments du design. Le mur - Il aura une longueur d'une centaine de pieds et comprendra deux sections se rejoignant. Il sera fait de panneaux de granite sur lesquels on gravera des scènes évoquant l'histoire militaire du Canada ainsi que des textes rédigés par l'auteure Jane Urquhart et l'historien militaire Jack Granatstein. - Des panneaux d'art en granite d'une largeur d'environ 4,5 pieds atteindront une hauteur approximative d'au plus neuf pieds et d'au moins six pieds à l'élévation au sud (excavée). La longueur et la hauteur finales dépendront des levés et des aspects techniques que l'on déterminera au cours des travaux. - Une margelle en granite sera construite sur toute la longueur du mur - environ 100 pieds. - Le mur sera fini en surfaces polies (brillantes) et burinées (finement piquetées et mates). - Des séries d'images figureront sur toute la longueur du mur. - La structure du mur aura un noyau en béton. - Le profil du mur dépassera uniformément de 3,5 pieds le niveau actuel à l'élévation nord, et d'au plus neuf pieds le niveau excavé du côté sud (côté où se trouveront les représentations artistiques). - Un panneau en bronze sera placé en charnière au point de rencontre des deux sections du mur et on y retrouvera un texte de Jane Urquhart gravé. La place - Ce sera en endroit de rencontre dont le pavage en pierres commencera à la base du mur. - Elle sera faite d'un pavage en pierres de grandes dimensions -- qui seront vraisemblablement du granite -- sur base en béton. - Une pente légère vers le mur assurera le drainage à la base du mur. - Un motif à feuilles sera gravé dans certaines sections du pavage en pierres. Le banc - Ce rebord en pierre permettra aux visiteurs de s'asseoir du côté sud de la place. - Le banc en granite mesurera environ 18 pouces en hauteur, trois pieds en profondeur et 25 pieds en longueur. - Il sera construit en blocs de granite pleins qui seront probablement polis (fini demi-mat) ou burinés (fini mat). La pelouse - La surface gazonnée descend doucement vers le sud à partir de l'édifice de l'Assemblée législative, sous le couvert des arbres. - La pelouse entourant le monument aura une légère pente vers la place des côtés sud, est et ouest. - La pelouse du côté nord sera au même niveau que le parapet. Les sentiers - Les sentiers seront pavés et ils permettront d'accéder au monument à partir des sentiers existants à cet endroit. - Les trois sentiers descendront doucement du niveau actuel vers le niveau de la place. - Ils seront revêtus de béton coulé et scié. Panneau explicatif - Le texte du panneau expliquera la symbolique du monument et présentera les éléments artistiques qu'il incorpore. Available in English www.mbs.gov.on.caRenseignements: Ciaran Ganley, Bureau du ministre, (416) 212-3547; Julie Rosenberg, Direction des services de communications, (416) 327-2793