Le gouvernement McGuinty célèbre le 20e anniversaire de la Loi sur les services en français

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty célèbre le 20e anniversaire de la Loi sur les services en français

Projets et festivités en hommage à l'histoire et à la culture francophones de l'Ontario TORONTO, le 21 mars - Un nouveau Prix de la francophonie et une exposition itinérante sur l'histoire franco-ontarienne sont quelques-unes des activités culturelles et éducatives prévues par le gouvernement de l'Ontario pour célébrer le 20e anniversaire de la Loi sur les services en français de la province, a annoncé aujourd'hui la ministre déléguée aux Affaires francophones, Mme Madeleine Meilleur. "Il s'agit d'un jalon important, non seulement dans l'histoire de l'Ontario, mais également dans celle de la communauté francophone, qui est désormais plus dynamique, polyvalente et multiculturelle que jamais", a déclaré Mme Meilleur. "Les Francophones ont contribué à assurer la prospérité de la province. Le gouvernement maintient son engagement à soutenir leur pleine participation à l'essor de l'Ontario." La ministre a lancé le programme des projets et festivités du gouvernement lors d'une réception qui marquait aussi la Journée internationale de la Francophonie. Les activités se dérouleront jusqu'au 20 novembre, date qui marque à un jour près l'adoption de la Loi sur les services en français. Pour obtenir de plus amples renseignements et des mises à jour régulières sur le programme des célébrations, veuillez consulter le site Web de l'Office des affaires francophones, à : www.oaf.gouv.on.ca. "Au cours des vingt dernières années, la communauté francophone a accompli des progrès notables en Ontario", a ajouté Mme Meilleur. "Ces progrès ont été réalisés dans le cadre de la Loi sur les services en français qui a soutenu la communauté et ces progrès ont permis, à leur tour, de renforcer la Loi et d'élargir sa portée." Document d'information ------------------------------------------------------------------------- 20e anniversaire de la Loi sur les services en français APERCU DU PROGRAMME DES CELEBRATIONS Le 20e anniversaire de la Loi sur les services en français est l'occasion pour le gouvernement de réitérer son engagement à favoriser l'essor des communautés francophones de l'Ontario tout en reconnaissant leur contribution sur le plan social, économique et culturel. Un important travail de mobilisation a eu lieu au sein de l'appareil gouvernemental pour marquer ce jalon important de l'histoire de l'Ontario. De nombreux ministères ont prévu des activités spéciales. Le programme des festivités sera riche, varié et panprovincial. Les célébrations se dérouleront du 20 mars - Journée internationale de la Francophonie - au 20 novembre prochain - date qui marque à un jour près l'adoption de la Loi sur les services en français. Au-delà de l'anniversaire de la Loi, elles visent à souligner la richesse et la vitalité de la francophonie en Ontario. De nombreuses initiatives sont en cours d'élaboration, dont les projets suivants qui seront menés de concert par l'Office des affaires francophones et les ministères concernés. Ministère des Affaires civiques et de l'Immigration Le gouvernement de l'Ontario inaugure les Prix de la francophonie 2006. Ces prix seront décernés, en novembre prochain, à des francophones et des francophiles qui ont apporté une contribution significative à l'essor du fait français en Ontario. La période des nominations ira de la fin avril à la fin juin et un comité de sélection sera mis sur pied à cette fin. Ministère de l'Education Concours dans les écoles ------------------------ Des équipes d'élèves seront invitées à produire une création artistique pour exprimer leur fierté à l'égard de leur appartenance à la francophonie, leur amour de la langue et de la culture française, ou pour faire valoir la contribution des francophones au développement et à l'épanouissement de la société ontarienne. Festival franco-ontarien de théâtre en milieu scolaire ------------------------------------------------------ Du 20 au 22 avril prochain à Ottawa, plusieurs centaines d'élèves auront l'occasion de monter sur scène, de voir des spectacles produits par d'autres jeunes des écoles secondaires de l'Ontario français et d'assister à divers ateliers. Cet événement provincial rassembleur et formateur sera une occasion en or d'échanger avec d'autres francophones et renforcera l'identité culturelle de la jeunesse franco-ontarienne. Symposium sur l'aménagement linguistique ---------------------------------------- Prévu à la mi-octobre à Ottawa, ce symposium permettra de mettre en lumière et de célébrer les réalisations accomplies dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique d'aménagement linguistique. Il assurera les échanges d'expertises et de ressources entre conseils scolaires et partenaires, susceptibles d'optimiser la qualité des programmes et services offerts par les écoles de langue française à leurs élèves et communautés. Ministère des Services gouvernementaux Les Archives publiques de l'Ontario proposent une exposition itinérante de documents historiques qui reconnaissent et célèbrent l'histoire de la francophonie ontarienne et sa contribution au développement de la province. Ministère de la Culture Le Festival de Stratford présentera, en août prochain, la pièce Don Juan en français. C'est un événement à souligner car il s'agit d'une première, qui interpelle autant les francophiles que les francophones. En 2005, le ministère de la Culture a lancé des forums de planification culturelle au niveau municipal. Un nouveau forum entièrement en français est en préparation pour cette année. La planification culturelle représente un outil précieux pour les communautés car elle les aide à répertorier leurs richesses culturelles et à mieux en tirer parti pour soutenir leur épanouissement. Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse Ces deux ministères collaborent avec l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario pour mettre sur pied, à l'automne 2006, un important forum sur le développement communautaire et la dualité linguistique. Regroupant des représentants des ministères, des organismes et autres parties prenantes du milieu francophone, ce forum se penchera sur la réalité changeante de la francophonie ontarienne et tentera de dégager les priorités et pratiques exemplaires pour mieux répondre à ses besoins et favoriser son épanouissement. Office des affaires francophones Le gouvernement de l'Ontario se veut un chef de file de la francophonie canadienne. Aussi, cette année, l'Ontario sera l'hôte de la 11e conférence interministérielle sur la francophonie canadienne. Cette tribune permettra à l'Ontario de rendre hommage à sa communauté francophone devant l'ensemble des gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral tout en faisant valoir les avancées de notre province au cours de 20 dernières années. D'autres événements seront annoncés au cours des mois à venir. Les francophones et francophiles sont invités à consulter le site Web de l'Office des affaires francophones au www.oaf.gouv.on.ca pour obtenir de plus amples détails et des mises à jour régulières. Document d'information ------------------------------------------------------------------------- La Loi sur les services en français UNE VUE D'ENSEMBLE La Loi - La Loi sur les services en français (la Loi), adoptée en 1986, reconnaît dans son préambule que la langue française a joué un rôle historique et honorable en Ontario et affirme que le gouvernement désire la sauvegarder pour les générations à venir. - La Loi garantit le droit de recevoir des services gouvernementaux en français, de la part des bureaux centraux du gouvernement provincial ou des bureaux situés dans l'une des 24 régions désignées ou les desservant. Les régions désignées sont traditionnellement celles dans lesquelles 10 % de la population est francophone ou celles dans lesquelles résident au moins 5 000 francophones. - Les organismes dont la majorité des membres du conseil d'administration est nommée par le gouvernement sont tenus de respecter la Loi. Il en va de même pour toutes les institutions de l'Assemblée législative. - La Loi prévoit que certains organismes financés par le gouvernement peuvent être désignés relativement à la prestation de leurs services en français. A ce jour, 201 organismes tels que des hôpitaux, des sociétés d'aide à l'enfance et des maisons de soins infirmiers ont été désignés. La désignation de ces organismes est volontaire. - Il incombe à chaque ministère de fournir au public des services en français de qualité. Les coordonnateurs des services en français veillent à la prestation de services en français au sein de leurs ministères. Les sous-ministres sont responsables de la mise en oeuvre de la Loi. - La ministre déléguée aux Affaires francophones encadre la mise en oeuvre et l'administration de la Loi sur les services en français. Elle est épaulée dans cette tâche par l'Office des affaires francophones. Ce dernier conseille le gouvernement de l'Ontario en ce qui a trait aux affaires francophones et à la prestation des services en français. Les droits linguistiques en Ontario - La Loi sur les services en français ne constitue qu'une partie du cadre législatif plus étendu touchant les droits linguistiques en Ontario. On peut citer, entre autres exemples : - La Loi de 1984 sur les tribunaux judiciaires, qui reconnaît le statut officiel du français dans les cours provinciales de l'Ontario. - La Loi sur l'éducation, qui reconnaît le droit des francophones à recevoir une éducation en français aux paliers élémentaire et secondaire. La Loi de 1997 réduisant le nombre de conseils scolaires a par ailleurs créé 12 conseils scolaires de langue française. - A l'échelle du pays, la Charte des droits et libertés de 1982 garantit des libertés et des droits fondamentaux à toutes les Canadiennes et à tous les Canadiens. Les francophones de l'Ontario* - L'Ontario est la province où habite la plus large population francophone du Canada vivant à l'extérieur du Québec. En effet, 548 940 francophones résident en Ontario. Ils représentent 4,8 pour cent de la population totale de la province. Entre 1996 et 2001, la population francophone de l'Ontario a augmenté de 6 600 personnes, soit une hausse de 1,2 pour cent en l'espace de cinq ans. - Presque 25 % de la population francophone réside dans chacune des régions Nord-Est et Centre, tandis qu'environ 40 % d'entre elle réside dans la région Est. Le moins de 10 % qui reste réside dans les régions Sud-Ouest et Nord-Ouest. Plus de quatre francophones ontariens sur cinq résident dans une région désignée en vertu de la Loi sur les services en français. - Les 24 régions désignées sont : 1. Cité de Toronto; la totalité 2. Cité de Hamilton; la totalité de la cité de Hamilton telle qu'elle existe le 31 décembre 2000 3. Municipalité régionale de Niagara; les cités de : Port Colborne et Welland 4. Ville d'Ottawa; la totalité 5. Municipalité régionale de Peel; la cité de Mississauga, la cité de Brampton 6. Ville du Grand Sudbury; la totalité 7. Comté de Dundas; le canton de Winchester 8. Comté d'Essex; la cité de Windsor; les villes de : Belle River et Tecumseh; les cantons de : Anderdon, Colchester North, Maidstone, Sandwich South, Sandwich West, Tilbury North, Tilbury West et Rochester 9. Comté de Glengarry; la totalité 10. Comté de Kent; la ville de Tilbury; les cantons de : Dover et Tilbury East 11. Comté de Prescott; la totalité 12. Comté de Renfrew; la cité de Pembroke; les cantons de : Stafford et Westmeath 13. Comté de Russell; la totalité 14. Comté de Simcoe; la ville de Penetanguishene; les cantons de Tiny et Essa 15. Comté de Stormont; la totalité 16. District d'Algoma; la totalité 17. District de Cochrane; la totalité 18. District de Kenora; le canton d'Ignace 19. District de Nipissing; la totalité 20. District de Sudbury; la totalité 21. District de Thunder Bay; les villes de Geraldton, Longlac et Marathon; les cantons de Manitouwadge, Beardmore, Nakina et Terrace Bay 22. District de Timiskaming; la totalité 23. Comté de Middlesex; la ville de London 24. District de Parry Sound; municipalité de Callander - La composition de la population francophone est en train de changer. Un francophone sur trois est né à l'extérieur de l'Ontario. Les minorités raciales représentent maintenant 10,3 % de la population francophone de l'Ontario. Elles constituent le tiers des francophones résidant dans la région de Toronto. - Il existe en Ontario un réseau dynamique d'associations francophones qui veillent à ce que les services soient offerts en français et qui travaillent à la préservation du français et de la culture française dans la province. * Source : Statistique Canada, Recensement de 2001 Also available in English www.oaf.gouv.on.caRenseignements: Carole Drouin, Conseillère principale en communications, Bureau de la ministre déléguée aux Affaires francophones, (416) 325-1676; Charles Jean Sucsan, Chef principal, communications stratégiques, Office des affaires francophones, (416) 325-4968