Le gouvernement McGuinty fait preuve de leadership en matière de sécurité routière

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty fait preuve de leadership en matière de sécurité routière

Ministère des Transports

Grâce aux inspections de camions, les routes de l'Ontario demeurent les plus sécuritaires en Amérique du Nord QUEEN'S PARK, ON, le 4 juin - L'Ontario effectue davantage d'inspections de camions que tout autre province et elle occupera un rôle de premier plan dans le cadre de Roadcheck, campagne de sécurité annuelle à l'échelle internationale qui se déroulera du 6 au 8 juin 2006. "Nous nous rangeons du côté des Ontariens qui se préoccupent de la sécurité", a affirmé Donna Cansfield, ministre des Transports. "C'est pourquoi ce gouvernement effectue, année après année, des inspections rigoureuses des camions, et nos efforts portent des fruits. L'an dernier, au cours de la campagne Roadcheck 2005, nous avons inspecté près de 3 000 véhicules et avons constaté que plus de 80 pour cent d'entre eux répondaient à nos normes de sécurité." La campagne Roadcheck est un événement international qui prévoit la participation du Canada, des Etats-Unis et du Mexique. Les agents provinciaux d'application de la loi seront à des stations d'inspection dans l'ensemble de l'Ontario pour inspecter l'état des autobus, des camions et des remorques en plus de vérifier si les charges sont bien arrimées et si les chauffeurs conduisent pendant un nombre d'heures excessif. Le ministère effectue des inspections routières aléatoires ainsi que des contrôles dans des entreprises de location partout en Ontario afin que les camions de location pour usage personnel soient sécuritaires. Depuis le mois de juillet 2005, les agents d'application de la loi du ministère ont inspecté plus de 800 camions de location pour usage personnel. De ce nombre, 11,7 pour cent ont été mis hors service. "Nous sommes en mesure de constater que nos initiatives en matière de sécurité routière ont été fructueuses. Le nombre de collisions mortelles impliquant de gros camions a chuté de 17 pour cent bien que, de 1999 à 2003, le nombre de gros camions immatriculés ait augmenté de 43 pour cent", a ajouté la ministre Cansfield. Le gouvernement McGuinty a également instauré des mesures liées à la sécurité aux passages pour piétons et dans les zones scolaires afin de protéger les enfants sur nos routes, notamment: - les conducteurs doivent s'assurer que les nourrissons, les tout- petits, ainsi que les enfants d'âge préscolaire et du primaire sont installés adéquatement dans un siège pour enfant ou un siège d'appoint; - tous les nouveaux autobus scolaires doivent présenter des caractéristiques de sécurité tels qu'un bras d'arrêt au devant du véhicule pour empêcher les enfants de passer dans l'angle mort du chauffeur; - il doit y avoir à l'arrière de tous les autobus en Ontario des affiches avertissant les automobilistes qu'ils sont passibles d'une amende de 2 000 $ s'ils dépassent illégalement un autobus scolaire arrêté; - des mesures sévères seront prises contre les automobilistes qui ne respectent pas les limites de vitesse ou qui ignorent les passages pour écoliers; - les conducteurs détenant un permis G2 peuvent transporter un nombre limité de passagers. Contact Info "Je crois sincèrement que nos mesures en matière de sécurité routière continueront de rendre nos routes, intersections et passages pour écoliers plus sécuritaires pour les automobilistes, les enfants et les piétons", a renchéri la ministre Cansfield. Available in English www.mto.gov.on.ca Document d'information ------------------------------------------------------------------------- SECURITE DES VEHICULES UTILITAIRES EN ONTARIO Au moins 70 % des échanges commerciaux de l'Ontario avec les Etats-Unis se font par camions. Le commerce transfrontalier par camions entre le Canada et les Etats-Unis a presque doublé dans les années 1990. Chaque année, la province effectue 140 000 inspections de chauffeurs et de véhicules utilitaires; 12 campagnes éclair de sécurité à l'échelle de la province et 250 campagnes éclair de sécurité à l'échelle régionale. L'Ontario possède certaines des lois les plus sévères en matière de sécurité des véhicules utilitaires en Amérique du Nord, notamment: - des amendes pouvant atteindre 50 000 $ pour des infractions relatives à la perte de roues; - des amendes pouvant atteindre 20 000 $ pour des véhicules utilitaires dangereux, y compris dans les cas où des pièces se détachent de camions et d'autobus; - la mise hors service de camions, de remorques et d'autobus ayant des défauts critiques. Qu'est-ce que la campagne Roadcheck? Roadcheck est une campagne de vérification annuelle de 72 heures qui porte sur la sécurité des véhicules utilitaires au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique. Les efforts coordonnés d'application de la loi visent à: - assurer le suivi de la performance sécuritaire des industries des transports routier et par autobus; - surveiller l'efficacité des programmes d'application de la loi; - sensibiliser davantage les automobilistes aux problèmes de sécurité des véhicules utilitaires; - retirer de la circulation les véhicules dangereux. La campagne Roadcheck est une initiative unique en raison du recours sélectif aux inspections pour aider à établir des points de repère en matière de sécurité des véhicules utilitaires. Pendant la campagne Roadcheck, les agents choisissent, de manière aléatoire, les véhicules entrant dans la station d'inspection sans égard à leur âge ou leur état (dans le cadre des opérations normales quotidiennes, les agents d'application de la loi visent les véhicules à être inspectés en tenant compte de l'âge du véhicule, des défauts visibles ou des antécédents de manquements aux règles de sécurité). Au cours des dernières années, les activités de la campagne de sécurité Roadcheck se sont élargies pour inclure des moyens de réduire les collisions et sauver des vies en sensibilisant davantage les automobilistes au danger. Au cours des cinq dernières années, plus d'un million de brochures d'information ont été distribuées aux conducteurs en Amérique du Nord dans le cadre de la campagne Roadcheck. Améliorer les inspections quotidiennes des véhicules utilitaires Avant de prendre la route, les chauffeurs de camions et d'autobus doivent effectuer des inspections quotidiennes de véhicules en tant que "dernière vérification" essentielle des défectuosités compromettant la sécurité. La Loi de 2005 modifiant la Loi sur les transports du gouvernement de l'Ontario comprend une disposition pour que l'Ontario adopte la norme révisée d'inspection de voyage inscrite au Code national de sécurité afin que les défauts mécaniques liés à la sécurité soient décelés plus tôt. Prévenir les débris des véhicules sur la route Les débris de véhicules sur l'autoroute entraînent des blessures, des décès et des dommages matériels. En vertu de la Loi de 2005 modifiant la Loi sur les transports, les conducteurs, les entreprises de camionnage et les autres personnes reconnus responsables du fait que des pièces se sont détachées d'un véhicule sur la route sont passibles de sanctions. Des études ont démontré que les débris peuvent provenir de n'importe quel type de véhicule, pas seulement des camions. Par conséquent, cette nouvelle infraction s'applique à tout véhicule, y compris les camions, les autobus et les voitures personnels de tourisme. Le réseau routier de l'Ontario compte parmi les plus sécuritaires de l'Amérique du Nord, et ce, en fonction du nombre de décès par 10 000 détenteurs de permis. En participant à la campagne Roadcheck et en cherchant à améliorer les règles relatives à la sécurité des véhicules utilitaires en Ontario, la province cherche à ce que les personnes et les biens se rendent à destination de manière sûre et efficace. Available in English www.mto.gov.on.ca Renseignements: Neal Kelly, Bureau du ministre, (416) 327-9134; Bob Nichols, Direction des communications, (416) 327-1158; Demandes du public: (416) 235-4686 (RGT), 1 800 268-4686 (sans frais), 1 866 471-8929 (ATS) AIDE | POUR NOUS JOINDRE | CONFIDENTIALITÉ | AVIS IMPORTANTS © Imprimeur de la Reine pour l'Ontario, 2008-2009 — Dernière mise à jour : 15 février 2009 Renseignements: Neal Kelly, Bureau du ministre, (416) 327-9134; Bob Nichols, Direction des communications, (416) 327-1158; Demandes du public: (416) 235-4686 (RGT), 1 800 268-4686 (sans frais), 1 866 471-8929 (ATS)