Le gouvernement McGuinty réitère son appel à une interdiction des armes de poing

Communiqué Archivé

Le gouvernement McGuinty réitère son appel à une interdiction des armes de poing

Ministère du Procureur général

Le procureur général appelle à une action fédérale à la réunion des ministres de la justice WINNIPEG, le 15 nov. - Le procureur général de l'Ontario, Chris Bentley, a demandé au ministre fédéral de la Sécurité publique, Stockwell Day, d'imposer une interdiction des armes de poing, notamment en apportant des changements au Code criminel, au cours de la réunion, cette semaine, des ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables de la justice. "Nous devons immédiatement éliminer ces armes dangereuses de nos rues, avant qu'elles ne soient utilisées, a affirmé M. Bentley. Le gouvernement fédéral a accepté la proposition du gouvernement McGuinty d'imposer des peines minimales obligatoires et de renverser le fardeau de la preuve pour les mises en liberté sous caution pour les actes criminels liés à des armes à feu, mais il faut aller encore plus loin. Il est temps d'interdire entièrement les armes de poing." Au cours d'une séance consacrée aux armes à feu, le ministre Bentley a demandé que les armes de poing soient interdites par une modification immédiate aux lois fédérales sur les armes à feu. Il en a discuté avec le ministre Day. "Les règlements fédéraux actuels en matière d'obtention des permis et d'entreposage des armes à feu sont trop faibles. Ils ne sont pas assez sévères pour réduire les risques, a fait observer M. Bentley. Avec plus de 215 000 armes de poing légalement détenues par des particuliers en Ontario, il y a plus de 215 000 occasions potentielles de vol et de mauvaise utilisation." Le service de police de Toronto estime qu'entre 30 et 50 pour cent des armes à feu utilisées pour la perpétration d'actes criminels à Toronto ont été volées de propriétaires légitimes. "Nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour combattre le crime et les causes du crime dans nos collectivités, a ajouté le ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario, Rick Bartolucci, qui se trouve également à la réunion à Winnipeg. L'Ontario investit plus que jamais dans la police, les procureurs, les services aux victimes et les agents de probation et de libération conditionnelle. Nous remplissons notre rôle. Il est maintenant temps que le gouvernement fédéral joue sa part et travaille avec nous pour assurer la sécurité de nos collectivités." Depuis 2005, le gouvernement McGuinty a annoncé une enveloppe de plus de 68 millions de dollars pour des nouvelles initiatives de lutte contre la criminalité armée. Available in English www.attorneygeneral.jus.gov.on.ca Contact Info Renseignements: Sheamus Murphy, Ministère du Procureur général, Bureau du ministre, (416) 326-6686; Valérie Hopper, Ministère du Procureur général, Direction des communications, (416) 326-2202 AIDE | POUR NOUS JOINDRE | CONFIDENTIALITÉ | AVIS IMPORTANTS © Imprimeur de la Reine pour l'Ontario, 2008-2009 — Dernière mise à jour : 15 février 2009 Renseignements: Sheamus Murphy, Ministère du Procureur général, Bureau du ministre, (416) 326-6686; Valérie Hopper, Ministère du Procureur général, Direction des communications, (416) 326-2202