Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Une voix indépendante pour la télévision francophone

Communiqué archivé

Une voix indépendante pour la télévision francophone

Le gouvernement McGuinty fait de TFO un réseau autonome

Ministère de l'Éducation

L'Ontario renforce l'éducation et la culture en langue française en accordant l'autonomie à TFO, le télédiffuseur éducatif francophone de la province.

Aujourd'hui, l'Assemblée législative de l'Ontario a adopté le projet de loi 55, qui fera de TFO un télédiffuseur autogéré, doté d'un milieu de travail francophone et d'un conseil d'administration qui reflète les communautés francophones de l'Ontario.

Le nouvel Office des télécommunications éducatives de langue française de l'Ontario (TFO) est une société de la Couronne. L'année dernière, TFO a séparé ses activités de sa chaîne sœur TVO, mais il a fallu adopter une loi pour rendre son indépendance permanente.

Pour consolider la culture francophone en Ontario, TFO diffuse des programmes éducatifs pour les jeunes, des documentaires, des émissions d'actualité et d'autres programmes qui reflètent les communautés franco-ontariennes dans toute leur diversité. TFO crée aussi des documents en ligne et multimédias pour compléter l'apprentissage en salle de classe pour les enseignantes et enseignants ainsi que les 90 000 élèves francophones de l'Ontario.

Faits en bref

  • La plupart des enseignantes et enseignants des écoles élémentaires et secondaires de langue française de l'Ontario utilisent sur une base régulière la programmation de TFO en salle de classe.
  • TFO a commencé à diffuser (au sein de TVO) le 1er janvier 1987 et atteint 400 000 foyers de l'Ontario.
  • Le nouveau TFO a 130 employés et un budget annuel d'environ 23 millions de dollars.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nos communautés franco-ontariennes méritent une voix forte et indépendante, pour communiquer les unes avec les autres et avec le monde. Aujourd'hui, nous avons assuré la permanence de cette voix. »

Kathleen Wynne

ministre de l'Éducation

« Nous avons maintenant un télédiffuseur administré par des Franco-Ontariens, pour les Franco-Ontariens. Et il est là pour rester. »

Madeleine Meilleur

ministre déléguée aux Affaires francophones

« Je suis touchée par l'extraordinaire soutien manifesté envers TFO par la communauté franco-ontarienne. Nos partenaires en éducation ont dit au gouvernement qu'ils avaient besoin d'un TFO indépendant et le gouvernement les a écoutés. »

Claudette Paquin

directrice générale de TFO

« TFO est un service vital et il est dorénavant plus en mesure de soutenir nos élèves et enseignants où qu'ils soient dans la province. »

Paul Taillefer

président de l'Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens

Partager

Sujets

Arts et culture Éducation et formation Domicile et communauté Francophones