Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Éducation en langue française - des faits et des chiffres

Document d'information archivé

Éducation en langue française - des faits et des chiffres

Ministère de l'Éducation

Le gouvernement McGuinty a fait d'importants investissements dans l'éducation en langue française au cours des 5 dernières années. Depuis 2002-2003, le financement total des conseils scolaires de langue française a augmenté de 362 millions de dollars. En 2008-2009, les conseils scolaires de langue française devraient bénéficier d'un financement de plus de 1,1 milliard de dollars, soit une augmentation de 4 % par rapport à l'an passé.

Ces investissements font partie de la stratégie globale du gouvernement McGuinty visant à fournir aux élèves francophones le soutien nécessaire pour réussir. Voici d'autres initiatives :

  • Lancer la politique d'aménagement linguistique. Cette politique vise à améliorer le taux de rétention des élèves dans les écoles de langue française, à accroître les compétences en communication orale des élèves et à développer les capacités du personnel scolaire travaillant dans un milieu linguistique minoritaire.
  • Créer le Groupe de travail sur l'éducation élémentaire et secondaire en langue française pour veiller à ce que les francophones jouent un plus grand rôle dans l'élaboration générale d'un système d'éducation de grande qualité en Ontario.
  • Éliminer les obstacles entre les écoles de langue française et l'éducation et la formation postsecondaires. 
  • Accorder aux conseils scolaires de langue française 70 millions de dollars en majorations accumulées au titre de la Subvention pour l'enseignement des langues, dont 10 millions de dollars pour embaucher de nouveaux membres du personnel enseignant et accroître l'offre de cours uniques dans les écoles secondaires de langue française.
  • Investir dans des projets de construction d'écoles, de 220 millions de dollars sur quatre ans afin de répondre aux besoins d'infrastructure des conseils scolaires de langue française.
  • Tenir l'engagement pris pour créer une chaîne TFO indépendante qui répondra aux besoins culturels et éducatifs propres à la communauté francophone.
  • Élargir l'accès des étudiantes et étudiants francophones à l'éducation postsecondaire en appuyant la construction de deux campus de collège à Timmins.
  • Investir 20 millions de dollars pour créer un nouveau Centre d'excellence pour les études postsecondaires en français et bilingues au campus Glendon de l'Université York.
  • Investir 6,75 millions de dollars pour un nouveau centre de recherche et de formation pour les métiers de la construction à La Cité collégiale à Orléans.
  • Réserver 1 million de dollars du financement initial pour améliorer la sensibilisation à l'éducation en langue française en Ontario.

De plus, le rendement des élèves continue de s'améliorer.

  • En 2007-2008, d'après des évaluations réalisées à l'échelle de la province :
    • Les élèves francophones de 6e année dépassent déjà la norme provinciale dans tous les domaines d'évaluation.
    • Les élèves francophones ayant des besoins particuliers ont amélioré leur rendement dans toutes les matières de 13 à 28 points de pourcentage depuis 2002-2003.
  • En 2007-2008, le pourcentage des élèves francophones admissibles pour la première fois ayant réussi le Test provincial de compétences linguistiques se maintient à un chiffre record de 83 %, soit 5 points de plus qu'il y a cinq ans.

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Francophones