Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les enseignantes et enseignants anglophones de l'élémentaire ont quatre jours pour reprendre les discussions provinciales avec les conseils

Communiqué archivé

Les enseignantes et enseignants anglophones de l'élémentaire ont quatre jours pour reprendre les discussions provinciales avec les conseils

Ministère de l'Éducation

En mai dernier, la Fédération des enseignantes et des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario (FEEO) a quitté la table de discussion provinciale avec l'Ontario Public School Boards' Association (OPSBA), en refusant une augmentation de 800 millions de dollars sur quatre ans de la rémunération du personnel enseignant des écoles élémentaires publiques de langue anglaise, soit :

  • 559 millions de dollars pour financer une augmentation salariale annuelle de trois pour cent ou de 12,55 % sur quatre ans, portant le salaire maximum à environ 94 600 $;
  • 141 millions de dollars pour réduire la charge d'enseignement du personnel enseignant de 40 minutes, soit de 21,67 heures à 21 heures par semaine;
  • 53 millions de dollars pour recruter un plus grand nombre d'enseignantes et d'enseignants de la 4e à la 8e année;
  • 18 millions de dollars pour améliorer les programmes de perfectionnement professionnel du personnel enseignant de l'élémentaire;
  • 16 millions de dollars pour accroître la supervision des élèves de l'élémentaire;
  • 13 millions de dollars pour améliorer les avantages sociaux du personnel enseignant et les conditions de travail du personnel enseignant suppléant.

Cette offre est toujours valable six mois plus tard, en dépit des changements économiques importants qui sont survenus depuis lors.

La FEEO a refusé de reprendre les discussions provinciales en dépit de la date limite du 30 novembre fixée depuis le mois de mai et qui a été acceptée volontairement par 20 autres syndicats provinciaux et les quatre associations de conseillères et conseillers scolaires.

Jusqu'au 30 novembre, la FEEO et l'OPSBA* peuvent avoir droit à 47 millions de dollars en 2008-2009 et à 138 millions de dollars en 2009-2010 sous forme d'incitatifs gouvernementaux visant à les encourager à signer des conventions collectives de quatre ans sans moyen de pression au travail ni lock-out.



*Page Web en anglais seulement

Faits en bref

  • Si tous les conseils scolaires et les unités de négociation respectent les critères d'admissibilité proposés, le soutien en matière de financement de l'éducation pour les ententes cadres provinciales se chiffrera au total à 2,5 milliards de dollars d'ici 2011-2012 :
    • 1,8 milliard de dollars pour une augmentation annuelle de trois pour cent des repères salariaux;
    • 0,7 milliard de dollars pour les améliorations supplémentaires.
  • Depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement, 3 900 enseignantes et enseignants supplémentaires au palier élémentaire ont été recrutés, en dépit d'une réduction de 96 000 élèves au palier élémentaire en raison de la baisse de la population d'âge scolaire. Si le nombre d'enseignantes et d'enseignants au palier élémentaire avait diminué proportionnellement à la baisse des effectifs, il y aurait 9 300 enseignantes et enseignants de moins dans les écoles élémentaires cette année.
  • Les effectifs des écoles élémentaires devraient diminuer de 21 000 élèves au cours des quatre prochaines années en raison du déclin de la population d'âge scolaire.
  • En 2007-2008, les écoles élémentaires et secondaires ont indiqué un ratio de 10,9 élèves par adulte. La taille moyenne des classes au palier élémentaire était de 22,1 élèves, comparée à celle financée de 22 élèves au palier secondaire.

Ressources additionnelles

Citations

« J'espère sincèrement, dans l'intérêt de tous les élèves et du personnel enseignant des écoles publiques élémentaires, que la FEEO revienne à la table. Il ne reste à la FEEO que quatre jours pour reprendre les discussions provinciales avec les conseils. Les préoccupations comme la charge de travail du personnel enseignant ne peuvent pas être résolues tant que les parties ne se parlent pas. »

Kathleen Wynne

ministre de l'Education

Partager

Sujets

Éducation et formation Travail et emploi