Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles de l'Ontario

Document d'information archivé

Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles de l'Ontario

Ministère de l'Éducation

En février 2008, on a de nouveau fait appel à l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles pour qu'elle examine les questions de violence liée au genre, d'homophobie, de harcèlement sexuel et de comportement sexuel inapproprié dans les écoles. L'Équipe d'action a également examiné les obstacles qui empêchent les élèves de signaler des comportements de ce genre ainsi que les exigences en matière de signalement auxquelles sont soumis le personnel de l'école, et a participé à l'examen des protocoles locaux entre la police et les conseils scolaires.

Membres de l'équipe

Liz Sandals, députée provinciale de Guelph, adjointe parlementaire à la ministre de l'Éducation. Mme Sandals a été élue pour la première fois à l'Assemblée législative de l'Ontario en octobre 2003 comme députée de Guelph-Wellington et réélue comme députée de la nouvelle circonscription de Guelph en octobre 2007. Avant d'être nommée adjointe parlementaire à la ministre de l'Éducation, elle a été adjointe parlementaire au ministre des Services gouvernementaux et au ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels. Mme Sandals a enseigné l'informatique à l'Université de Guelph et en 1988 était élue au conseil scolaire public de sa région. Elle a été vice-présidente et présidente du conseil scolaire, ainsi que présidente de l'Ontario Public School Boards' Association de 1998 à 2002. Mme Sandals est titulaire d'un baccalauréat ès sciences de l'Université de Guelph et d'une maîtrise ès mathématiques de l'Université de Waterloo.

Leeanna Pendergast, députée provinciale de Kitchener-Conestoga et adjointe parlementaire à la ministre déléguée à la Condition féminine, Mme Pendergast a été élue à l'Assemblée législative de l'Ontario en 2007 comme députée de Kitchener-Conestoga. Elle a été nommée adjointe parlementaire à la ministre déléguée à la Condition féminine et est membre du Comité permanent des finances et des affaires économiques, ainsi que du Comité ministériel sur la gestion des urgences. Auparavant, elle a été directrice adjointe dans quatre écoles de la région de Waterloo et conseillère en éducation pour le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse. Mme Pendergast est titulaire d'un baccalauréat ès arts en anglais et en histoire du St. Jerome's College à l'Université de Waterloo et a continué ses études à l'Université de Toronto et à l'Université Oxford, en Angleterre, obtenant une maîtrise ès arts en littérature anglaise, un baccalauréat ès éducation en anglais et sciences, et une maîtrise ès éducation en applications informatiques.

Stu Auty est président du Canadian Safe School Network et ancien président du Groupe d'étude sur la sécurité dans les écoles de l'Ontario. Il dirige un organisme national polyvalent sans but lucratif ayant pour mandat de réduire la violence dans les écoles et les collectivités du Canada. Depuis de nombreuses années, M. Auty est conseiller sur les questions touchant la sécurité dans les écoles auprès des municipalités, des conseils scolaires et des gouvernements fédéral et provinciaux. Il a été l'administrateur fondateur de la Vanier School for Young Offenders.

Inez Elliston, Ph.D., Ordre de l'Ontario. Mme Elliston a été éducatrice et bénévole communautaire pendant plus de trente ans. Elle est une ancienne agente d'éducation au ministère de l'Éducation et de la Formation de l'Ontario et elle a travaillé à tous les niveaux du système d'éducation public au Canada, au Royaume-Uni et à la Jamaïque. Elle a reçu de nombreux prix de reconnaissance pour sa contribution, dont l'Arbor Award for Volunteerism de l'Université de Toronto en 2003, le Harry Jerome Award for Excellence in Community Service en 2003 et l'Ordre de l'Ontario en 2004. Elle est actuellement un mécène de P.A.C.E. (Project for the Advancement of Childhood Education) Canada.

Ray Hughes, titulaire d'une maîtrise en éducation, possède 30 années d'expérience en éducation en tant qu'enseignant, directeur de département, conseiller et conférencier universitaire. Actuellement, il est coordonnateur national de l'éducation pour le projet « Fourth R », Centre For Prevention Science, auprès du Centre de toxicomanie et de santé mentale, ainsi que membre du corps professoral de la faculté d'éducation de l'Université de Western Ontario. Il est l'ancien coordonnateur de l'apprentissage pour la prévention de la violence au Thames Valley District School Board, où il a coordonné la mise en œuvre de programmes de prévention de la violence pour 190 écoles et 80 000 élèves. Il a élaboré et mis en œuvre dans les écoles des programmes liés à la toxicomanie, à la violence familiale, à l'équité de genre, à la violence dans les fréquentations, à la sexualité, à la violence interpersonnelle, à la résolution des différends et à la lutte contre l'intimidation.

Debra J. Pepler, Ph. D., psychologue certifiée, Mme Pepler est professeure distinguée émérite de psychologie à l'Université York et scientifique agrégée principale au Hospital for Sick Children. Elle se concentre principalement sur l'agression et la victimisation chez les enfants et les adolescents, surtout dans le contexte scolaire. Sa recherche désigne l'intimidation en tant que problème relationnel qui se transforme en d'autres problèmes de pouvoir et d'agression pendant la durée d'une vie. Avec Wendy Craig, Mme Pepler dirige PREVNet (Promoting Relationships and Eliminating Violence Network), une nouvelle initiative du Réseau de centres d'excellence visant la promotion des relations et l'élimination de la violence. Bénéficiant d'une aide de la part de divers organismes non gouvernementaux nationaux et partenaires en recherche canadiens, PREVNet a pour mission de favoriser des relations saines pour tous les enfants et les jeunes canadiens.

Lynn Ziraldo. Mme Ziraldo s'implique auprès de la Learning Disabilities Association de la région de York depuis plus de 27 ans et assume présentement les fonctions de directrice exécutive de cette association. Elle a représenté les intérêts des personnes ayant des difficultés d'apprentissage et/ou atteintes d'hyperactivité avec déficit de l'attention auprès de plusieurs comités, groupes d'étude et groupes de travail sur l'éducation, la santé ainsi que les questions sociales et juridiques, dans la région de York en Ontario et aux États-Unis. Actuellement, elle est conseillère du Conseil consultatif ministériel de l'éducation de l'enfance en difficulté et vice-présidente du Comité consultatif pour l'enfance en difficulté de la région de York. Grâce à son implication auprès de la Learning Disabilities Association, elle défend avec efficacité les intérêts de ses fils, qui ont des difficultés d'apprentissage et sont atteints d'hyperactivité, ainsi que  d'autres personnes ayant des handicaps.

Historique de l'équipe

Décembre 2004 - Nomination initiale de l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles. L'Équipe d'action, composée de spécialistes reconnus de la sécurité et de l'éducation, s'est rendue dans des collectivités de tout l'Ontario pour donner des conseils sur l'élaboration d'une approche exhaustive, à l'échelle de la province, en matière de prévention de l'intimidation dans les écoles ontariennes.

Printemps 2005 - L'Équipe a consulté des élèves, des membres du personnel des écoles, des parents et des organismes communautaires au sujet des problèmes liés à la prévention de l'intimidation.

Novembre 2005 - L'Équipe a présenté son premier rapport intitulé Améliorer la sécurité dans les écoles : un plan d'action pour la prévention de l'intimidation.

Novembre 2005 - On a demandé à l'Équipe d'effectuer un examen des dispositions concernant la sécurité dans les écoles, figurant dans la Loi sur l'éducation.

De novembre 2005 à février 2006 - Plus de 800 parents, enseignantes et enseignants, élèves et autres membres des collectivités ont informé l'Équipe de leur point de vue sur les questions de sécurité dans les écoles.

Juin 2006 - L'Équipe a publié son rapport sur la sécurité dans les écoles : Politiques et pratiques pour la sécurité dans les écoles : Un plan d'action. Ce rapport résumait ses conclusions et recommandait des mesures à prendre.

Juin 2007 - Le gouvernement de l'Ontario a adopté des modifications aux dispositions sur la sécurité dans les écoles basées sur les recommandations de l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles. Les modifications combinaient de façon plus efficace la discipline aux possibilités offertes aux élèves de poursuivre leurs études. Les changements mettent aussi davantage l'accent sur la prévention et l'intervention précoce.

Février 2008 - On a de nouveau fait appel à l'Équipe pour qu'elle examine les questions de violence liée au genre, d'homophobie, de harcèlement sexuel et de comportement sexuel inapproprié dans les écoles.

De mars à octobre 2008 - L'Équipe a consulté des élèves, des membres du personnel des écoles, des parents et des agences et organismes communautaires au sujet des problèmes de violence liée au genre, d'homophobie, de harcèlement sexuel et de comportement sexuel inapproprié dans les écoles.

Partager

Sujets

Éducation et formation Lois et sécurité