Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario rendra les écoles encore plus sûres

Communiqué archivé

L'Ontario rendra les écoles encore plus sûres

Le gouvernement McGuinty présentera en 2009 une loi qui rendra le signalement obligatoire

Ministère de l'Éducation

Un nouveau rapport sur la sécurité dans les écoles permettra de guider et de renforcer les exigences selon lesquelles le personnel doit signaler les incidents graves.

Après l'adoption d'une nouvelle loi qui sera présentée au printemps, il sera obligatoire de signaler à la direction de l'école les incidents graves tels que les agressions. Cette mesure fait suite à la publication du nouveau rapport de l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles - Façonner une culture de respect dans nos écoles : Promouvoir des relations saines et sûres.

Le rapport lance un appel à l'action pour aborder des problèmes graves tels que la violence liée au genre, l'homophobie, le harcèlement sexuel et les comportements sexuels inappropriés entre élèves dans les écoles. En février, le gouvernement de l'Ontario a demandé à l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles d'examiner ces questions. Dans son rapport, elle présente un résumé de ses conclusions ainsi que des recommandations sur les secteurs dans lesquels il faut agir.

Le gouvernement fournira une réponse complète avec le temps, qui reposera sur stratégie pour la sécurité dans les écoles. En plus de la loi proposée, voici d'autres mesures que le gouvernement prendra : 

  1. Fournir un soutien additionnel au personnel de l'école afin qu'il puisse réagir et mettre un terme aux incidents de ce genre à l'école
  2. Améliorer les exigences en matière de communication prompte et continue entre l'école et les parents, tant des victimes que des agresseurs
  3. Travailler en collaboration avec les partenaires en éducation pour réviser le curriculum de sorte que la violence liée au genre, l'homophobie, le harcèlement sexuel et les comportements sexuels inappropriés fassent l'objet de discussions en classe
  4. Créer un manuel pour aider le personnel à réagir aux cas d'agression sexuelle.
  5. Élargir les sondages sur le climat à l'école pour aider les écoles à évaluer la façon dont la sécurité est perçue.

Faits en bref

  • L'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles a consulté plus de 200 personnes avant de rédiger son rapport.
  • L'intimidation et le harcèlement peuvent se répercuter sur la santé, sur le bien-être mental et sur la réussite scolaire d'un élève, selon une étude effectuée en 2008 par le Centre de toxicomanie et de santé mentale.
  • Le harcèlement sexuel et la violence liée au genre touchent de façon disproportionnée les élèves de sexe féminin, y compris les personnes pour qui la race, la classe sociale, l'identité sexuelle ou un handicap sont un facteur (voir page 6 du rapport).
  • Chaque école de l'Ontario doit avoir un code de conduite afin de favoriser le respect et l'inclusion dans l'école.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Assurer la sécurité de nos élèves est une haute priorité de notre gouvernement. Ce rapport guidera les mesures additionnelles que nous prendrons pour rendre nos écoles encore plus sûres. »

Kathleen Wynne

ministre de l'Education

« Je voudrais remercier tous ceux qui ont participé au processus de consultation, surtout les élèves qui ont fourni des conseils judicieux à l'Équipe d'action. Je suis convaincue que les mesures que nous avons recommandées contribueront à favoriser des milieux d'apprentissage positifs et sûrs dans nos écoles. »

Liz Sandals

présidente de l'Équipe d'action pour la sécurité dans les écoles et adjointe parlementaire à la ministre Kathleen Wynne

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Lois et sécurité