Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appuyer la réussite des élèves francophones

Communiqué archivé

Appuyer la réussite des élèves francophones

Le gouvernement McGuinty aide à élargir les lignes directrices concernant l'admission aux écoles de langue française

ministère de l'Éducation

Les conseils scolaires modernisent leur processus d'admission aux écoles de langue française afin de mieux refléter l'évolution de la population francophone en Ontario.

L'Ontario a récemment adopté une nouvelle définition de la population francophone en réponse à la diminution des naissances, à la croissance de l'immigration et à l'augmentation des familles dont un seul des parents est francophone - quelques-uns des facteurs expliquant le changement de la population francophone de l'Ontario.

Pour tenir compte de ces changements, les conseils scolaires de langue française vont réviser leur processus d'admission afin de le normaliser davantage et de rendre leurs écoles plus accueillantes pour :

§         les nouveaux arrivants francophones

§         les nouveaux arrivants ne parlant ni français ni anglais

§         les enfants ayant des grands-parents dont la langue maternelle est le français

§         les familles dont un des parents ne parle pas français

Faits en bref

  • Les conseils scolaires appliqueront des politiques d'admission révisées à partir du 15 janvier 2010.
  • La Charte canadienne des droits et libertés définit qui a le droit à l'instruction en langue française en Ontario. Les élèves qui n'entrent pas dans cette définition et qui souhaitent fréquenter une école de langue française doivent présenter une demande d'admission au conseil scolaire.

Ressources additionnelles

Citations

Kathleen Wynne

« En adoptant des modalités d'admission plus inclusives, non seulement l'école de langue française permettra à un plus grand nombre d'élèves d'atteindre leur plein potentiel, mais contribuera aussi à l'épanouissement de la francophonie en Ontario. »

Kathleen Wynne

ministre de l'Éducation

« Notre gouvernement reconnaît la grande contribution des nouveaux arrivants en Ontario et le nouveau visage de la communauté francophone de l'Ontario. Les nouveaux processus d'admission contribueront à rendre nos écoles plus accueillantes et appuieront la participation des parents et le rendement des élèves. »

Madeleine Meilleur

ministre déléguée aux Affaires francophones

Partager

Tags

Éducation et formation Domicile et communauté Enfants et adolescents Francophones