Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Mise en place du nouveau programme de maternelle et de jardin d'enfants à temps plein

Document d'information archivé

Mise en place du nouveau programme de maternelle et de jardin d'enfants à temps plein

Ministère de l'Éducation

Le nouveau programme de la maternelle et du jardin d'enfants à temps plein constitue l'étape suivante de notre plan pour donner à nos enfants de la maternelle à la 3e année le meilleur départ possible dans leur éducation. Nous facilitons les choses pour les élèves chaque jour, du début jusqu'à la fin de leurs études.

Le nouveau programme de la maternelle et du jardin d'enfants à temps plein de l'Ontario préparera les enfants à la 1re année tant sur le plan scolaire que social. Il les aidera à acquérir les compétences nécessaires en lecture, écriture et mathématiques plus tôt dans la vie, pour qu'ils réussissent à l'école et plus tard dans la vie.

Cette année, ce programme est offert dans près de 600 écoles et, en septembre 2011, il le sera dans 200 autres écoles. Cela signifie que jusqu'à 50 000 enfants pourront en bénéficier d'ici 2011. Il sera mis en œuvre progressivement et toutes les écoles élémentaires financées par les fonds publics l'offriront d'ici 2015‑2016.

La liste des écoles qui offriront le programme en 2010-2011 et en 2011-2012 est disponible à Ontario.ca/maternellejardindenfants

Une journée sans coupure

L'Ontario commence à mettre en œuvre le nouveau programme de maternelle et de jardin d'enfants à temps plein afin de permettre aux enfants de quatre et cinq ans de profiter d'une journée sans coupure qui comprend :

  • un programme stimulant et axé sur l'apprentissage par le jeu pendant le jour de classe ordinaire (par exemple, de 9 h à 15 h);
  • des programmes intégrés avant et après l'école conçus pour compléter le jour de classe ordinaire. Ces programmes sont facultatifs et sont offerts aux parents si la demande est suffisante, moyennant des frais raisonnables. Des subventions sont prévues pour les familles en fonction de leurs besoins.

Aux près de 600 écoles où commence ce programme dès septembre, les parents peuvent choisir de retirer leurs enfants une partie de la journée si cela leur convient le mieux. Le programme d'apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d'enfants n'est pas obligatoire. Comme pour les programmes existants de maternelle et de jardin d'enfants, les parents continueront à avoir le choix d'inscrire ou non leurs enfants de quatre et cinq ans au programme à temps plein. En Ontario, la fréquentation scolaire est obligatoire à partir de l'âge de six ans. Bien que la maternelle et le jardin d'enfants soient facultatifs, 90 % des enfants admissibles y sont inscrits.

Un apprentissage axé sur le jeu tout au long de la journée

Tout au long de la journée, guidés par une enseignante ou un enseignant et une éducatrice ou un éducateur de la petite enfance, les enfants auront la possibilité d'apprendre en jouant tout en participant à des activités d'apprentissage plus structurées, toujours axées sur le jeu. En apprenant par le jeu et en petits groupes, les enfants acquièrent une base solide pour l'apprentissage dans tous les domaines, dont le langage et les mathématiques. Ils participeront à de saines activités physiques et artistiques et s'épanouiront sur le plan social et affectif au cours de leurs interactions avec leurs camarades et les éducateurs qui les guident.

Sélection des écoles

Pour déterminer les écoles qui offriront la maternelle et le jardin d'enfants à temps plein cet automne, les conseils scolaires ont consulté les autres conseils scolaires locaux et les municipalités. On leur a aussi demandé de considérer les points suivants :

  • Espace disponible - Les conseils scolaires ont considéré les écoles disposant de salles de classe libres et ne nécessitant pas de travaux d'agrandissement ou de rénovation.
  • Incidence sur les services de garderie existants - Les conseils scolaires et les municipalités ont étudié l'incidence du programme sur les services de garderie existants.
  • Besoins locaux - Les conseils scolaires ont examiné les divers besoins de toutes les collectivités qu'ils servent ainsi que la façon dont le programme pourrait répondre à ces besoins. Un certain nombre des écoles sélectionnées sont situées dans des quartiers où les revenus sont faibles.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Enfants et adolescents Femmes