Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Protéger les classes plus petites

Communiqué archivé

Protéger les classes plus petites

Le gouvernement McGuinty assure la réussite des élèves, protège 20 000 emplois

Ministère de l'Éducation

L'Ontario prend d'autres mesures pour protéger les progrès faits en éducation, et pour protéger 20 000 emplois d'enseignement et de soutien, en maintenant l'effectif réduit des classes.

Conformément à la Loi sur l'éducation, un nouveau règlement fixera l'effectif moyen maximal des classes pour les élèves de la maternelle à la 12e année. Il s'agit :

  • d'une moyenne à l'échelle du conseil scolaire de 26 élèves par deux professeurs à la maternelle et au jardin d'enfants à temps plein;
  • d'un plafond de 23 élèves de la maternelle (dans les écoles qui n'offrent pas encore la maternelle et le jardin d'enfants à temps plein) à la 3e année, 90 % des classes devant avoir 20 élèves ou moins;
  • d'une moyenne à l'échelle du conseil scolaire de 24,5 élèves de la 4e à la 8e année, certains conseils pouvant avoir des effectifs différents conformément aux engagements précédents pris pour la réduction de l'effectif des classes;
  • d'une moyenne à l'échelle du conseil scolaire de 22 élèves de la 9e à la 12e année.

 Les élèves dans des classes à effectif réduit reçoivent plus d'attention individuelle de la part de leurs enseignants, obtiennent de meilleurs résultats et ont de meilleures chances de réussir leurs études secondaires et dans la vie. La décision de l'Ontario de protéger les classes plus petites appuiera la réussite continue des élèves et préservera des emplois d'enseignant qui seraient autrement perdus si l'effectif des classes augmentait.

Maintenir les classes plus petites n'est qu'une des mesures que prend le gouvernement McGuinty pour protéger les progrès réalisés en éducation depuis 2003. Les autres mesures comprennent la poursuite de l'introduction du Programme d'apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d'enfants, la réduction des coûts administratifs et la préservation de 20 000 postes d'enseignant et de personnel de soutien.

Faits en bref

  • Entre 2003 et 2013, le gouvernement a financé 5 100 nouveaux postes d'enseignement pour le cycle primaire, 650 nouveaux postes d'enseignement pour la 4e à la 8e année, 4 860 postes d'enseignant spécialisé de l'élémentaire et 2 800 nouveaux postes d'enseignement pour la 9e à la 12e année.
  • L'Ontario financera 1 280 nouveaux postes d'enseignement au cours de l'année à venir.
  • Les Subventions pour les besoins des élèves (SBE) de 2012-2013 s'élèvent à environ 21 milliards de dollars, ce qui correspond à une hausse de 6,5 milliards ou de 45 % depuis 2003.

Ressources additionnelles

Citations

« Notre gouvernement est déterminé à offrir la meilleure éducation possible aux élèves de l'Ontario, et le maintien des classes plus petites en est un élément clé. Les classes à effectif réduit sont mieux pour nos élèves ainsi que pour notre personnel enseignant. Notre priorité consiste à garder les enseignantes et enseignants dans la salle de classe afin de protéger les acquis que nous avons obtenus en travaillant ensemble en éducation. »

Laurel Broten

Ministre de l'Éducation

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Enfants et adolescents