Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Toronto Catholic District School Board met en application un marché négocié avec les enseignants

Communiqué archivé

Toronto Catholic District School Board met en application un marché négocié avec les enseignants

Le gouvernement McGuinty encourage d'autres conseils scolaires à prendre une mesure similaire

ministère de l'Éducation

Les parents des élèves du Toronto Catholic District School Board (TCDSB) seront rassurés d'apprendre que le personnel des écoles ne prendra pas de mesure qui perturberait les cours, grâce à la décision du conseil scolaire de placer les élèves au premier plan.

Hier soir, TCDSB - le plus important conseil scolaire catholique de la province - a adopté une motion qui indique son intention de s'engager dans le protocole d'entente conclu par le ministère de l'Éducation et l'Ontario English Catholic Teachers Association (OECTA). Une fois signée, cette entente négociée à l'échelle locale protégera l'expérience en classe, tout en atteignant les objectifs financiers du conseil scolaire.

Le TCDSB est le premier conseil scolaire majeur à mettre en application l'entente conclue entre le ministère de l'Éducation et l'OECTA, et il a fait preuve d'un leadership provincial dans sa décision. L'entente est l'aboutissement de plusieurs mois de pourparlers difficiles autour de la table provinciale de discussion conçue pour permettre aux syndicats des enseignants de travailler de concert avec la province en vue d'atteindre des objectifs financiers communs.

Cette entente évitera le renouvellement automatique des contrats des enseignants, censés expirer le 31 août 2012, qui aurait entraîné des hausses salariales de 5,5 pour 100 pour de nombreux enseignants et, à l'échelle de la province, l'accumulation de 2 000 000 de jours de congé de maladie de plus que les enseignants auraient pu encaisser au moment de leur retraite.

Le leadership affiché par le TCDSB évitera que le conseil scolaire encoure 3,7 millions de dollars de coûts supplémentaires associés au renouvellement de la grille salariale. Le conseil scolaire sera ainsi en mesure d'équilibrer son budget et de continuer d'enrichir l'expérience en classe de ses élèves.

Le gouvernement de l'Ontario recommande à tous les autres conseils scolaires de la province de suivre l'exemple du TCDSB. Après six mois de pourparlers, les conseils scolaires, en collaborant avec leurs unités de négociation locales, ont un peu moins de quatre semaines afin de conclure des ententes locales correspondant au protocole d'entente de l'OECTA. Comme l'a démontré le TCDSB hier soir, il est possible d'obtenir l'approbation des conseillers scolaires locaux avant le début de l'année scolaire.

Faits en bref

  • Le protocole d'entente aura un effet favorable sur les conseils scolaires qui cherchent à bien administrer leurs budgets dans cette conjoncture économique très difficile. Voici les éléments financiers en question :
  • zéro pour 100 de hausses salariales en 2012-2013 et en 2013-2014;
  • tous les enseignants verront leur salaire amputé de 1,5 pour 100, sous la forme de 3 jours de perfectionnement professionnel non rémunérés, de sorte que les jeunes enseignants puissent continuer d'obtenir une reconnaissance de leur expérience et de leurs qualifications additionnelles par le truchement de la grille;
  • élimination des gratifications de retraite actuelles pour le paiement des jours de congé de maladie non utilisés;
  • régime de congé de maladie de courte durée remanié, qui comportera jusqu'à 10 jours de congé de maladie et dont profiteront les enseignants, puisqu'il protège leur revenu en cas de maladie grave.

Citations

« Je sais que les conseillers scolaires du TCDSB ont à coeur les meilleures intérêts des élèves. C'est pourquoi je les félicite d'avoir pris les devants et fait au mieux pour placer notre système d'éducation sur une assise financière durable, tout en protégeant nos acquis communs dans le domaine de l'éducation. J'ai hâte de voir d'autres conseils scolaires de l'Ontario faire ce qui est juste pour les élèves, les parents et les collectivités qu'elles servent. »

Laurel Broten

ministre de l'Éducation

« Je suis fière du leadership affiché par notre conseil scolaire. Notre collaboration avec le ministère de l'Éducation et nos partenaires de travail nous permettra d'équilibrer notre budget et de continuer d'offrir aux élèves des écoles catholiques de Toronto une éducation catholique enrichie. »

Ann Andrachuk

présidente, Toronto Catholic District School Board

« L'entente de l'OECTA a fourni à ce conseil scolaire une occasion idéale pour maintenir les perspectives de finances saines que nous avons atteintes après tant d'efforts. Le seul geste responsable à poser consiste à agir dans le meilleur intérêt du conseil scolaire, des élèves, des parents et de la collectivité en signant l'entente de l'OECTA. »

Sal Piccininni

vice-président, Toronto Catholic District School Board

Contacts Médias

  • Paris Meilleur

    Bureau de la ministre

    paris.meilleur@ontario.ca

    416-325-2194

  • Gary Wheeler

    Direction des communications

    gary.s.wheeler@ontario.ca

    416-325-2454

Partager

Tags

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Impôts et avantages fiscaux Autochtones Enfants et adolescents Consommateurs Francophones Femmes