Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Un plus grand nombre d'opportunités et de meilleurs soutiens pour les jeunes enseignantes et enseignants

Communiqué archivé

Un plus grand nombre d'opportunités et de meilleurs soutiens pour les jeunes enseignantes et enseignants

Le gouvernement McGuinty aide les jeunes enseignantes et enseignants à construire leur carrière

Ministère de l'Éducation

L'Ontario dispose de certains des meilleurs enseignants et enseignantes au monde, et c'est la raison pour laquelle le gouvernement a l'intention de prendre un règlement qui veillera à ce que des pratiques d'embauche équitable soient appliquées dans tous les conseils scolaires de la province.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2003, le gouvernement McGuinty a toujours soutenu ardemment les jeunes enseignantes et enseignants de l'Ontario. Compte tenu de la signature récente par la province d'ententes avec l'Association des enseignantes et des enseignants catholiques anglo-ontariens (OECTA) et l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), le gouvernement continue d'offrir ce soutien tout en accordant davantage d'occasions de formation et de travail au jeune personnel enseignant.

Grâce à nos initiatives et à ces ententes, les nouveaux enseignants et enseignantes auront droit à ce qui suit :

  •   Une approche équitable, homogène et transparente en matière d'embauche à long terme d'enseignantes et d'enseignants suppléants et d'enseignantes et enseignants réguliers.
  • Une augmentation de 32 pour cent du nombre de demandes de départ à la retraite, ce qui permettra aux jeunes enseignantes et enseignants d'avoir plus de chances d'intégrer la salle de classe et de lancer leur carrière.
  •  Une réduction de la compétition avec des enseignantes et enseignants à la retraite qui reviennent en tant que personnel de suppléance. À compter de septembre, les enseignantes et enseignants à la retraite verront le nombre de jours de suppléance par an plafonné à 50, alors qu'il était de 95 jours auparavant, et ce, uniquement au début de leur retraite.
  •  L'accroissement de l'autonomie du personnel enseignant en matière d'application des évaluations diagnostiques, permettant au personnel enseignant d'individualiser le soutien qu'il accorde aux élèves.
  •  La protection de 10 000 postes d'enseignement, la majorité d'entre eux étant occupés par de jeunes enseignantes et enseignants ayant peu d'ancienneté.
  •  Une réduction de salaire de 1,5 pour cent pour tout le personnel enseignant qui permettra aux enseignantes et enseignants les plus jeunes et les moins bien payés de continuer de voir leur expérience et leurs qualifications reconnues par des augmentations sur la grille salariale.
  • Un plan de congés de maladie restructuré qui offrira une protection du revenu en cas de maladie grave dès le premier jour d'emploi, ainsi que des dispositions améliorées en ce qui concerne le congé de maternité.

Les exigences concernant l'adoption de pratiques d'embauche équitable et la plus grande autonomie dont dispose le personnel enseignant à propos des évaluations diagnostiques sont des composantes des ententes signées avec l'OECTA et l'AEFO. Elles bénéficieront au système d'éducation de l'Ontario, y compris aux élèves. Outre le règlement sur les pratiques d'embauche équitable, le ministère de l'Éducation collaborera avec ses partenaires du secteur de l'éducation à la conception d'une directive en matière de politique sur les évaluations diagnostiques, qui sera également appliquée à l'ensemble du secteur.

En soutenant les jeunes enseignantes et enseignants, le gouvernement McGuinty veille à ce que les élèves bénéficient du talent, du dévouement et de la créativité de ce personnel enseignant en salle de classe. Ces mesures permettront de protéger les progrès que l'Ontario a accomplis dans le secteur de l'éducation au cours des huit dernières années et de s'assurer que les écoles disposent des professionnels talentueux dont elles ont besoin pour continuer d'offrir un système d'éducation de classe mondiale.

Faits en bref

  • En vertu de la disposition 26 du paragraphe 11 (1) de la Loi sur l'éducation, le ministre de l'Éducation a le pouvoir de prendre des règlements régissant la nomination d'enseignantes et d'enseignants, sous réserve de l'approbation du lieutenant-gouverneur en conseil.
  • Depuis 2003, le gouvernement McGuinty a financé l'embauche de plus de 13 600 nouveaux enseignants et enseignantes.
  • Outre les ententes signées avec l'OECTA et l'AEFO, la province a également signé dernièrement une entente avec l'Association of Professional Student Services Personnel.
  • Le Programme d'insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant (PIPNPE) offre une orientation, un mentorat et des occasions de formation professionnelle qui aident le nouveau personnel enseignant à démarrer sa carrière avec confiance.
  • Le programme Bâtir l'avenir offre un soutien et des conseils aux nouveaux candidats et candidates à l'enseignement qui sont sur le point d'entamer leur carrière.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes conscients de la valeur inestimable des jeunes enseignantes et enseignants en salle de classe. Notre soutien offre au personnel enseignant dévoué la possibilité de faire ce qu'il fait le mieux : promouvoir l'excellence et introduire de nouvelles idées et perspectives en classe pour favoriser la réussite de nos élèves. »

Laurel Broten

Ministre de l'Éducation

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Domicile et communauté Enfants et adolescents