Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Une étude révèle les bienfaits du Programme d'apprentissage des jeunes enfants à temps plein

Communiqué archivé

Une étude révèle les bienfaits du Programme d'apprentissage des jeunes enfants à temps plein

Le gouvernement de l’Ontario donne le meilleur départ aux enfants

Ministère de l'Éducation

Le Programme d'apprentissage des jeunes enfants à temps plein (PAJETP) de l'Ontario donne aux enfants un meilleur départ scolaire et les prépare au succès en 1re année.

La ministre de l'Éducation, Liz Sandals, a rendu visite aujourd'hui à des élèves de ce programme, à des enseignantes et enseignants et à des membres du personnel de l'Ogden Junior Public School. Elle a donné des détails sur l'étude commandée par le Ministère, étude qui a été menée avec le soutien de l'Université Queen's et de l'Université McMaster.

L'étude a mesuré les progrès et le développement des élèves inscrits au PAJETP par rapport à ceux des élèves inscrits à des programmes de demi-journée. Dans chaque domaine, les élèves ont amélioré leur état de préparation à la 1re année et ont accéléré leur développement. La comparaison des enfants ayant bénéficié de deux ans de maternelle et de jardin d'enfants à temps plein à ceux qui n'ont pas suivi le Programme montre que celui-ci :

  • A réduit le risque en matière de compétences sociales de 10,5 p. 100 à 5,2 p. 100;

  • A réduit le risque en matière d'habiletés cognitives et de développement du langage de 16,4 p. 100 à 4,3 p. 100;

  • A réduit le risque en matière de connaissances générales et d'habiletés de communication de 10,5 p. 100 à 5,6 p. 100.

Donner aux plus jeunes apprenantes et apprenants de la province les outils dont ils ont besoin pour réussir en 1re année et par la suite fait partie du plan du gouvernement de l'Ontario visant à préparer les élèves à un avenir productif et couronné de succès, et à bâtir une société équitable et prospère.

Faits en bref

  • L’étude au complet devrait être publiée à l’automne 2013.
  • Soixante-quinze pour cent des enfants ontariens âgés de quatre et cinq ans pourront suivre le PAJETP au cours de cette année scolaire. Cela signifie que plus de 180 000 de nos plus jeunes élèves pourront bénéficier des avantages de ce programme dans environ 2 600 écoles de la province.
  • D’ici septembre 2014, le Programme sera offert dans toutes les écoles élémentaires grâce à 3 800 postes d’enseignement supplémentaires et à un maximum de 20 000 postes d’éducatrice ou d’éducateur de la petite enfance.
  • Les familles ontariennes peuvent économiser jusqu’à 6 500 $ par année en frais de garde d’enfants en inscrivant leur enfant au Programme d’apprentissage des jeunes enfants à temps plein.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes fiers du succès de notre Programme d’apprentissage des jeunes enfants à temps plein. Ces nouvelles constatations montrent que nous accordons aux enfants un meilleur départ à l’école et dans la vie. Le PAJETP aide les plus jeunes apprenantes et apprenants à acquérir de précieuses compétences qui leur donneront toutes les chances de réussir. »

Liz Sandals

ministre de l’Éducation

« Notre étude, qui est une des plus importantes études sur l’apprentissage des jeunes enfants, fournit amplement de preuves du succès du Programme d’apprentissage des jeunes enfants à temps plein de l'Ontario. Nous avons constaté que les enfants qui fréquentent tous les jours la maternelle et le jardin d’enfants à temps plein s’adaptent typiquement plus rapidement aux routines, sont capables d’effectuer des tâches pendant une plus longue période de temps et sont davantage exposés aux expériences qui favorisent la maîtrise de soi, que les élèves inscrits à des programmes de demi-journée ou à d’autres programmes de jour. »

Mary-Louise Vanderlee

évaluatrice principale, groupe d’évaluation du programme social et professeure agrégée, Université Brock

« Notre évaluation prouve les avantages du Programme d’apprentissage des jeunes enfants à temps plein. Les éducatrices et éducateurs ont remarqué qu’ils pouvaient introduire des concepts aux enfants plus tôt que par le passé dans les programmes d’une demi-journée. Les parents ont remarqué le développement des compétences sociales, du vocabulaire et de la capacité de leurs enfants de résoudre des problèmes. Par ailleurs, ils ont constaté que leurs enfants parvenaient à exercer une meilleure maîtrise de soi qu’avant de suivre le PAJETP. »

Ray DeV. Peters

directeur de la recherche, groupe de recherche « Partir d'un bon pas, pour un avenir meilleur », Université Queen’s

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation