Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario aide davantage d'écoles à devenir des carrefours communautaires

Communiqué

L'Ontario aide davantage d'écoles à devenir des carrefours communautaires

La province investit dans les écoles pour les aider à répondre aux besoins des collectivités

ministère de l'Éducation

L'Ontario investit près de 90 millions de dollars pour accroître les services de garde d'enfants et les programmes de soutien à l'enfance et à la famille dans les écoles et pour y aménager des espaces destinés à l'usage de la collectivité.

En réponse aux recommandations formulées dans le document Les carrefours communautaires en Ontario : un cadre stratégique et plan d'action, la province s'est engagée à soutenir l'utilisation des écoles comme carrefours communautaires. Ces carrefours regroupent sous un même toit toute une gamme de services intégrés afin de mieux répondre aux besoins de leur collectivité. Un carrefour communautaire peut être une école, un centre communautaire ou tout autre espace public qui accueille des services coordonnés. Les quelque 5000 écoles de l'Ontario sont bien placées pour devenir des carrefours communautaires, car nombre d'entre elles sont facilement accessibles et se trouvent au cœur de leur communauté.

Dans le cadre de l'investissement de 90 millions de dollars annoncé aujourd'hui pour faciliter la création de carrefours communautaires, la province :

  • accordera 20 millions de dollars pour l'aménagement de locaux dans les écoles destinés à des services de garde d'enfants et à des programmes de soutien à l'enfance et à la famille dans les centres de l'Ontario pour la petite enfance et la famille;
  • octroiera 18 millions de dollars pour rénover des centres de garde d'enfants existants dans les écoles afin de créer davantage de places pour les enfants de moins de quatre ans;
  • affectera 50 millions de dollars pour rénover des locaux excédentaires dans les écoles et pour permettre aux partenaires communautaires et aux membres du public de s'en servir;
  • accroîtra l'admissibilité au financement des immobilisations scolaires pour permettre aux partenaires communautaires admissibles qui avaient des locaux dans des écoles qui ont fermé de faire une demande de construction de locaux de remplacement dans les nouvelles écoles ou dans celles qui ont été agrandies.

L'Ontario fait aussi en sorte qu'il soit plus facile pour les partenaires communautaires de créer des carrefours communautaires dans les écoles. Pour ce faire, la province élargit la liste des organismes publics pouvant acheter ou louer des biens immeubles scolaires excédentaires avant qu'ils ne soient offerts sur le marché. Cette liste inclura maintenant, entre autres, les organismes de santé mentale pour enfants et les organismes des Premières Nations et des Métis. Ces organismes disposeront en outre de plus de temps pour faire une offre, ce qui renforcera la possibilité que ces biens continuent d'être utilisés par la collectivité.

Favoriser l'accès des membres de la collectivité aux écoles et augmenter le nombre de services qui y sont offerts s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Cet investissement de 90 millions de dollars et les changements apportés au Règlement 444/98 appuient les objectifs du document Les carrefours communautaires en Ontario : un cadre stratégique et plan d’action. Les changements à ce règlement entreront en vigueur le 1er septembre 2016.
  • Un carrefour communautaire peut être une école, un centre communautaire ou tout espace public qui offre des services coordonnés tels que des services d’éducation, de soutien à la petite enfance, de soins de santé et des services sociaux.
  • Depuis 2003, la province a investi environ 13,5 milliards de dollars dans l’infrastructure scolaire locale, notamment pour construire 758 nouvelles écoles et mener plus de 735 projets d’agrandissement et de rénovation.
  • En avril 2015, la province a annoncé un nouveau financement de 120 millions de dollars destiné à la création de places en services de garde agréés sécuritaires et de haute qualité dans les écoles de la province. Grâce aux 90 millions de dollars affectés jusqu’à maintenant, près de 3200 nouvelles places en services de garde agréés seront créées dans les collectivités de l’Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

Liz Sandals

« Les écoles fournissent l’un de nos plus précieux services : l’éducation financée par les fonds publics. Leur emplacement dans nos collectivités est idéal pour fournir d’autres services au public. Ces investissements et ces modifications réglementaires constituent un élément important de notre vision visant à réaliser pleinement le potentiel des carrefours communautaires et à faire de l’Ontario le meilleur endroit où vivre, travailler et élever une famille. »

Liz Sandals

ministre de l’Éducation

« L’annonce d’aujourd’hui répond à la recommandation d’adopter une stratégie à court terme pour les écoles que nous avions formulée dans le document Les carrefours communautaires en Ontario : un cadre stratégique et plan d’action. Les partenaires communautaires nous ont dit avoir besoin de plus de temps et d’information pour examiner les possibilités d’utiliser les écoles comme carrefours communautaires. Je suis très heureuse que l’Ontario apporte des changements en vue d’aider les partenaires locaux à mieux répondre aux besoins de leur collectivité. »

Karen Pitre

conseillère spéciale de la première ministre en matière de carrefours communautaires et présidente du Groupe consultatif du cadre pour les carrefours communautaires

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation