Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et la Nation anichinabée signent une entente historique sur l'éducation

Communiqué

L'Ontario et la Nation anichinabée signent une entente historique sur l'éducation

La province s’engage à travailler avec les Premières Nations

ministère de l'Éducation

Une nouvelle entente historique sur l'éducation favorisera le rendement et le bien-être des élèves anichinabés grâce à une meilleure collaboration entre les Premières Nations participantes et le gouvernement de l'Ontario.

La ministre de l'Éducation Mitzie Hunter était à la Première Nation chippewa de Rama aujourd'hui pour se joindre aux Premières Nations participantes qui ont signé une entente-cadre sur l'éducation. La ministre a également assisté à la signature de l'entente de la Nation anichinabée sur l'éducation, entre les Premières Nations participantes et le gouvernement du Canada, qui est le plus grand accord sectoriel d'autonomie gouvernementale de ce genre. Ensemble, ces ententes faciliteront la mise en œuvre du système d'éducation de la Nation anichinabée.

L'entente décrit les relations entre le système d'éducation de la Nation anichinabée et le système d'éducation financé par les fonds publics de l'Ontario et fixe les engagements, notamment les domaines de collaboration et d'action entre les parties. Cette entente :

  • facilitera la transition des élèves entre les écoles des Premières Nations anichinabées et les écoles du système d'éducation financé par la province;
  • encouragera l'engagement et la participation des élèves, des parents, des familles et des collectivités pour atteindre l'objectif d'améliorer le rendement et le bien-être des élèves;
  • accroître la collaboration entre les Premières Nations participantes, le Kinoomaadziwin Education Body, l'Ontario et les conseils scolaires, notamment en ce qui concerne l'échange de données et de renseignements;
  • soutiendra l'enseignement de la langue et de la culture anichinabées et fera connaître l'histoire, les perspectives et les contributions des Premières Nations anichinabées dans les écoles des Premières Nations anichinabées et les écoles financées par la province.

Plus de 90 pour cent des 26 000 élèves anichinabés fréquentent des écoles financées par la province en Ontario. Comme ils le font déjà, les Premières Nations participantes et les conseils scolaires de district continueront de travailler ensemble pour favoriser le rendement des élèves anichinabés.

Faits en bref

  • L’entente-cadre sur l’éducation est subordonnée à la signature d’une entente distincte sur l’autonomie gouvernementale en matière d’éducation : l’entente de la Nation anichinabée sur l’éducation conclue entre le gouvernement du Canada et les Premières Nations participantes. Cette entente reconnaît la compétence de la Nation anichinabée en matière d’éducation dans les réserves, de la maternelle à la 12e année, dans 23 Premières Nations participantes en Ontario.
  • La Nation anichinabée défend les intérêts politiques de 40 Premières Nations en Ontario, représentant environ 60 000 citoyennes et citoyens.
  • La date prévue de mise en œuvre du système d’éducation de la Nation anichinabée est le 1er avril 2018.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

Mitzie Hunter

« L’Ontario renforce ses relations avec les collectivités des Premières Nations et favorise la réussite et le bien-être des élèves des Premières Nations. L’entente-cadre sur l’éducation conclue entre notre province et les Premières Nations anichinabées témoigne de la détermination de l’Ontario à travailler en partenariat avec les Premières Nations dans un esprit de respect mutuel et de collaboration. »

Mitzie Hunter

Ministre de l’Éducation

David Zimmer

« L’annonce d’aujourd’hui marque un accord historique entre la Nation anichinabée et l’Ontario. Cette entente, fondée sur un profond engagement envers une réconciliation véritable, est la première en son genre en Ontario et se traduira par un meilleur soutien et de meilleures possibilités pour les élèves autochtones pendant leurs années d’études et par la suite. Toutes mes félicitations. »

David Zimmer

Ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« Je suis heureux que l’Ontario, par l’intermédiaire du ministère de l’Éducation, ait reconnu qu’il est essentiel de soutenir l’éducation des élèves anichinabés et d’y investir. Je suis absolument convaincu que ce soutien favorisera l’excellence scolaire de même que la croissance personnelle et culturelle des élèves. »

Patrick Wedaseh Madahbee

Chef du Grand conseil, Nation anichinabée

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation