Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et le Canada investissent d'urgence 10 millions de dollars à l'appui de la santé et de la sécurité des jeunes Autochtones

Déclaration

L'Ontario et le Canada investissent d'urgence 10 millions de dollars à l'appui de la santé et de la sécurité des jeunes Autochtones

ministère de l'Éducation

La ministre des Affaires autochtones et du Nord, Carolyn Bennett, le grand chef de la Nation Nishnawbe Aski, Alvin Fiddler, et la ministre de l'Éducation de l'Ontario, Mitzie Hunter ont fait la déclaration suivante :

« Aujourd'hui, Alvin Fiddler, grand chef de la Nation Nishnawbe Aski, Carolyn Bennett, ministre fédérale des Affaires autochtones et du Nord, et Mitzie Hunter, ministre de l'Éducation de l'Ontario, ont fait la déclaration suivante concernant une intervention commune visant la gestion de la crise de sécurité touchant les jeunes Autochtones du Nord de l'Ontario :

Nos gouvernements sont résolus à faire tout ce qu'ils peuvent pour veiller à ce que les élèves des Premières Nations aient accès à un environnement d'apprentissage sécuritaire et favorable, peu importe où ils habitent dans la province. Actuellement, de nombreux élèves vivant dans des collectivités éloignées et du Nord, sur le territoire de la Nation Nishnawbe Aski, sont incapables d'obtenir leur diplôme d'études secondaires dans leur réserve. Ils doivent donc quitter leur famille et leur collectivité pour terminer leur secondaire. En juillet, la Nation Nishnawbe Aski a déclaré l'état d'urgence en raison d'une crise de sécurité touchant les jeunes Autochtones se trouvant dans la ville de Thunder Bay. Nous avons entendu dire que des élèves et des familles ne se sentent pas en sécurité lorsqu'ils quittent leur collectivité. Les élèves doivent donc choisir entre leur éducation et leur bien-être et leur sécurité en restant dans leur réserve. C'est inacceptable.

La Nation Nishnawbe Aski a élaboré un plan d'action en réponse à la crise de sécurité des élèves. Les gouvernements du Canada et de l'Ontario soutiennent ce plan grâce à un investissement fédéral de 4,67 millions de dollars pour les trois prochaines années et à un investissement provincial de 5,5 millions de dollars pour répondre aux besoins immédiats des élèves de la Nation Nishnawbe Aski durant l'année scolaire 2017-2018. Ce financement s'ajoute aux fonds particuliers attitrés aux besoins prioritaires pour ces élèves. Les collectivités ont déjà reçu ces fonds en prévision de la rentrée scolaire de 2017. Le montant fédéral pour répondre aux besoins immédiats pour  les élèves quittant leurs collectivités totalise donc 14,3 millions de dollars en nouveaux investissements. Cet appui financier vise à répondre aux besoins immédiats des élèves de la Nation Nishnawbe Aski. Ce financement a pour objectif de veiller à ce que les élèves aient immédiatement la possibilité de choisir une école sécuritaire et saine dans un environnement leur offrant un apprentissage approprié et pertinent sur le plan culturel. 

Voici certaines des mesures prises en collaboration avec la Nation Nishnawbe Aski et découlant de l'investissement fédéral :

  • la coordination de programmes de travailleurs sur demande à l'intention des élèves afin de centraliser les activités de réponse et d'appui dédiées aux élèves de la Nation Nishnawbe Aski vivant à Thunder Bay;
  • la hausse des montants alloués pour l'hébergement afin de correspondre aux taux provinciaux en vigueur et permettre aux élèves l'accès à des logements sécuritaires ;
  • le programme pilote de placement familial pour permettre aux organisations qui connaissent les élèves ayant des besoins en logement de faire les arrangements nécessaires;
  • un programme d'études sur la vie urbaine qui aborde la santé, la sécurité et la réussite scolaire hors de leur collectivité.

Voici certaines des mesures prises en collaboration avec la Nation Nishnawbe Aski et découlant de l'investissement provincial :

  • l'appui aux mesures immédiates à prendre pour contribuer à la sécurité et au bien-être des jeunes fréquentant une école située à l'extérieur de leur collectivité;
  • l'amélioration des possibilités d'éducation existantes pour les élèves du secondaire qui souhaitent poursuivre leurs études dans leur collectivité et l'offre de mesures d'appui additionnelles à l'intention du personnel et des élèves;
  • l'offre permanente de ressources aux élèves qui souhaitent poursuivre leurs études dans d'autres centres urbains.

Le Canada, l'Ontario et la Nation Nishnawbe Aski collaboreront afin d'assurer la coordination efficace des efforts et des ressources visant à résoudre à moyen et à long terme la crise affectant le territoire de la Nation Nishnawbe Aski.

La protection de la santé et de la sécurité de tous les élèves est une priorité pour nos gouvernements. Par conséquent, nous sommes résolus à ce que les élèves autochtones, qu'ils vivent dans des centres urbains ou dans des collectivités éloignées, aient accès à une éducation équitable, sécuritaire et adéquate sur le plan culturel.

« Nos dirigeants se sont rencontrés en juillet pour traiter des préoccupations liées à la sécurité de nos élèves, dont bon nombre fréquenteront une école à Thunder Bay en septembre. Ce financement répond aux priorités à court terme établies par notre équipe d'intervention d'urgence en éducation. Nous sommes encouragés par la réponse de nos partenaires de traité provinciaux et fédéraux à l'appel à l'action pour améliorer immédiatement la sécurité de nos élèves et les résultats en éducation. Il est tout à fait remarquable d'en avoir accompli autant en un si cours laps de temps. Je tiens à remercier toutes les personnes d'avoir mis en commun leurs efforts pour veiller à ce que nos élèves puissent poursuivre leurs études dans un milieu sécuritaire et favorable », a ajouté Alvin Fiddler, grand chef de la Nation Nishnawbe Aski. »

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation