Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario s'assure que les élèves apprennent l'histoire et la culture des peuples autochtones

Communiqué

L'Ontario s'assure que les élèves apprennent l'histoire et la culture des peuples autochtones

La province fournit aux éducateurs les outils nécessaires pour enseigner les contributions et les perspectives autochtones

ministère de l'Éducation

L'Ontario fournit aux éducatrices et aux éducateurs les outils dont ils ont besoin pour enseigner à tous les élèves de la province les contributions, l'histoire, la culture et les perspectives des peuples autochtones, des sujets qui sont désormais intégrés au nouveau curriculum.

Mitzie Hunter, la ministre de l'Éducation, et David Zimmer, le ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation, se sont rendus aujourd'hui à la Milliken Mills High School à Unionville pour y faire l'annonce.

La province appuie les membres du personnel enseignant de sorte qu'ils puissent enseigner le nouveau curriculum aux élèves. Élaboré en collaboration avec des partenaires autochtones, ce dernier aborde les pensionnats, les traités et les contributions passées et contemporaines des peuples autochtones à l'histoire du Canada.

L'Ontario continue la révision du curriculum d'éducation en réponse aux appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation. Les changements apportés reposent sur l'information fournie par des survivantes et des survivants des pensionnats, des partenaires des Premières Nations, métis et inuits ainsi que des intervenants en éducation. Le curriculum révisé comprendra du contenu pédagogique adapté à l'âge des élèves portant sur les pensionnats, les traités ainsi que les contributions passées et contemporaines des peuples autochtones à l'histoire du Canada. Les dernières révisions apportées viennent également appuyer l'apprentissage obligatoire sur les répercussions de la colonisation ainsi que les droits et les responsabilités que nous partageons tous dans la compréhension de notre histoire commune et l'édification de notre avenir collectif.

Promouvoir une sensibilisation accrue à l'histoire et à la culture des peuples autochtones est l'une des nombreuses étapes sur le chemin de l'Ontario vers la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones. Cette mesure reflète l'engagement du gouvernement de collaborer avec les partenaires autochtones et de renouer avec les Premières Nations, les Métis et les Inuits des liens forts basés sur la confiance et le respect.

Faits en bref

  • L’Ontario investit 2,7 millions de dollars pour renforcer la capacité des éducatrices et des éducateurs à enseigner le nouveau curriculum.
  • Les révisions actuelles du curriculum de l’Ontario sont en réponse aux appels à l’action 62 et 63 de la Commission de vérité et réconciliation.
  • Les programmes-cadres révisés du curriculum de l’Ontario comprennent les études sociales (de la 4e à la 6e année) et l’histoire (7e, 8e et 10e année).
  • L’Ontario s’est également engagé à réviser le programme-cadre d’études sociales (de la 1re à la 3e année), de géographie (9e année), de civisme et de citoyenneté (10e année), ainsi que des cours choisis de cycle supérieur du programme-cadre d’études canadiennes et mondiales (11e et 12e année) et de sciences humaines et sociales (11e et 12e année).
  • L’enseignement de l’histoire, de la culture et des perspectives des peuples autochtones, y compris les pensionnats, est maintenant une composante obligatoire du programme de formation des enseignants.
  • Afin de mieux faire connaître les traités, l’Ontario a envoyé en 2014 des cartes des traités et des cartes des Premières Nations à chaque école élémentaire et secondaire de la province.
  • L’Ontario a désigné la première semaine de novembre la Semaine de reconnaissance des traités dans le but de sensibiliser le public aux traités et aux relations qui en découlent.

Ressources additionnelles

Citations

Mitzie Hunter

« Il est primordial de passer par l’éducation pour s’engager ensemble sur le chemin vers la réconciliation. Grâce au nouveau curriculum obligatoire, chaque élève de l’Ontario sera davantage sensibilisé à l’histoire, à la culture et aux perspectives des peuples autochtones et les comprendra mieux. Et cette compréhension commune est cruciale pour que nous puissions évoluer ensemble. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Éducation

David Zimmer

« Le curriculum révisé dans une approche coopérative permettra aux élèves de mieux comprendre le rôle des peuples autochtones dans le passé, le présent et l’avenir de l’Ontario. La reconnaissance et le respect des traités sont, entre autres, des responsabilités importantes partagées par toutes les Ontariennes et tous les Ontariens. C’est pourquoi je suis fier d’appuyer des projets comme cette révision du curriculum, qui met en lumière l’importance des relations fondées sur les traités. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

« La Nation Métisse de l’Ontario reconnaît les efforts déployés par le gouvernement de l’Ontario pour donner suite aux appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation et travailler en collaboration avec les peuples métis, inuits et des Premières Nations. Le peuple métis est un peuple autochtone du Canada titulaire de droits, et la révision du curriculum permettra de raconter son histoire, qui a été oubliée depuis bien trop longtemps dans les salles de classe canadiennes et lors de l’élaboration des lois et des politiques de notre pays. Il s’agit là d’un excellent point de départ, mais il nous reste du travail à accomplir. La Nation Métisse de l’Ontario se réjouit à l’idée de maintenir sa relation cordiale avec le gouvernement de l’Ontario afin de poursuivre le travail fructueux réalisé jusqu’à maintenant. »

Margaret Froh

présidente de la Nation Métisse de l’Ontario

« Tungasuvvingat Inuit est fière de collaborer au développement d’un curriculum pour les Inuits de l’Ontario. Pour la première fois, tous les apprenants ontariens pourront étudier l’histoire et la culture des Inuits, des Premières Nations et des Métis et ainsi obtenir de l’information juste provenant directement des communautés concernées. L’éducation des jeunes et des générations futures est le pilier central du processus de réconciliation. C’est grâce à l’éducation que nous assurerons un avenir meilleur et plus équitable à toutes les Ontariennes et à tous les Ontariens. »

Jason LeBlanc

directeur général de Tungasuvvingat Inuit

« Le Indigenous Trustees Council de l’OPSBA se réjouit de la révision du curriculum qui permettra aux élèves d’en apprendre plus sur l’histoire, la culture et les perspectives des Autochtones et d’ainsi mieux comprendre celles-ci. Nous avons tous la volonté et la responsabilité de faire avancer le processus de réconciliation et notre système d’éducation jouera un rôle essentiel lors de ce processus. »

Mary Lynch Taylor

Indigenous Trustees Council, Ontario Public School Boards' Association

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation