Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre Mitzie Hunter au sujet du rapport de la vérificatrice générale

Déclaration

Déclaration de la ministre Mitzie Hunter au sujet du rapport de la vérificatrice générale

ministère de l'Éducation

« Nous apprécions le travail et les conseils de la vérificatrice générale et de son équipe pour nous aider à continuer à améliorer l'éducation en Ontario.

Notre engagement visant à offrir aux élèves de la province toutes les possibilités de réussite est inégalé. Tel qu'il est indiqué dans le rapport de la vérificatrice générale, notre gouvernement a considérablement augmenté le financement alloué au système d'éducation financé par les fonds publics. Les investissements réalisés ont permis aux élèves de l'Ontario d'obtenir les meilleurs résultats à l'échelle nationale et internationale, et ce de façon constante. De plus, le nombre d'élèves qui obtiennent leur diplôme d'études secondaires n'a jamais été aussi élevé dans la province.

Depuis l'arrivée au pouvoir de notre gouvernement, la formule de financement de l'éducation a été substantiellement modifiée en tenant compte de commentaires recueillis dans le cadre de consultations, de conseils venant de sources indépendantes et de données récentes. Tel qu'il est indiqué dans le rapport, depuis 2013, notre gouvernement suit tous les ans un processus de consultation en vue d'actualiser la formule de financement et d'adopter de nouvelles exigences en matière de responsabilisation. C'est ainsi que près de 90 pour cent des subventions allouées selon la formule de financement ont été modifiées ou améliorées depuis 2013 afin de fournir un meilleur soutien aux conseils scolaires et de favoriser la réussite des élèves.

Les améliorations apportées ont entraîné un certain nombre de réformes, notamment l'augmentation de la Subvention pour l'éducation de l'enfance en difficulté, un nouveau financement consacré aux élèves du Nord de l'Ontario ayant des besoins particuliers en matière d'éducation, des investissements visant à réduire les effectifs dans les salles de classe, ainsi qu'un financement additionnel de 223 millions de dollars pour embaucher plus de 2 400 enseignantes et enseignants et travailleuses et travailleurs en éducation additionnels qui appuieront les élèves à risque. Les améliorations comprennent également l'accroissement du soutien à l'éducation autochtone, notamment un financement destiné à un poste de leader pour l'éducation autochtone au sein de chaque conseil scolaire, afin de pouvoir mieux répondre aux besoins des élèves autochtones et d'enseigner l'histoire et les cultures autochtones;

Outre le financement, les éducatrices et les éducateurs sont un pilier central de notre système d'éducation. Ils contribuent de façon fondamentale au succès des élèves et déploient des efforts inlassables pour s'assurer que les élèves sont motivés et qu'ils acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour réussir. Par ailleurs, il faut noter que même si la gestion et la promotion de l'assiduité du personnel relèvent de chaque conseil scolaire, nous demeurons résolus à soutenir les conseils scolaires pour qu'ils adoptent des pratiques qui favorisent l'assiduité du personnel ainsi que son bien-être.

Nous savons que nous devons poursuivre nos efforts pour veiller à ce que les élèves bénéficient de résultats plus équitables. C'est pourquoi nous collaborons étroitement avec nos partenaires du secteur de l'éducation et nos partenaires communautaires en vue d'améliorer le rendement, l'équité et le bien-être au bénéfice de tous les élèves et de tout le personnel. »

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation