Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario rend les écoles plus saines et plus éconergétiques

Communiqué archivé

L'Ontario rend les écoles plus saines et plus éconergétiques

La province appuie des milieux d’apprentissage plus modernes dans près de 600 écoles de plus

ministère de l'Éducation

Les élèves de l'Ontario bénéficient de milieux d'apprentissage plus sains, plus modernes et plus adaptés grâce à de nouvelles améliorations éconergétiques réalisées dans près de 600 écoles de toute la province. De tels investissements font partie du Plan de l'Ontario contre le changement climatique et sont financés par les recettes provenant du programme de plafonnement devant servir à réduire la pollution et le marché du carbone.

La ministre de l'Éducation, Mitzie Hunter, s'est rendue aujourd'hui à la Kensington Community School, à Toronto, pour y annoncer un financement destiné à des projets d'amélioration des écoles, notamment l'installation de nouveaux panneaux solaires, de chaudières à eau chaude et de systèmes d'éclairage à DEL dans les écoles de la province. La Kensington Community School reçoit des fonds qui lui serviront à financer deux chaudières à eau chaude éconergétiques.

L'Ontario investit le produit provenant de son marché du carbone pour aider les écoles à installer ou à rénover des éléments de construction éconergétiques, en vue de créer des écoles plus saines et plus sécuritaires. De plus, ces projets soutiendront la lutte contre le changement climatique en réduisant la pollution par les gaz à effet de serre émis par les bâtiments scolaires.

Améliorer les écoles et réduire la pollution par les gaz à effet de serre font partie du plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie. Ce plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • En 2017 et en 2018, l’Ontario investit 200 millions de dollars provenant du produit de son marché du carbone pour augmenter le rendement éconergétique d’éléments de construction dans les écoles.
  • L’Ontario investit plus de 358 000 $ pour contribuer à l’installation de deux chaudières à eau chaude éconergétiques à la Kensington Community School.
  • Ce financement s’inscrit dans l’investissement de 1,4 milliard de dollars réalisé par l’Ontario cette année afin d’améliorer les bâtiments scolaires en réparant et en rénovant des éléments comme la toiture, les revêtements de sol et les systèmes de plomberie.
  • Les bâtiments et l’énergie qu’ils consomment représentent près du quart de la pollution totale par les gaz à effet de serre en Ontario.
  • Le Plan d’action contre le changement climatique et le marché du carbone sont les piliers de la stratégie de l’Ontario visant à réduire la pollution par les gaz à effet de serre de 15 % par rapport à ce qu’elle était en 1990 d’ici 2020, de 37 % d’ici 2030 et de 80 % d’ici 2050.

Ressources additionnelles

Citations

« L’Ontario agit pour lutter contre le changement climatique, et les écoles financées par les fonds publics de la province apportent leur contribution. Les améliorations éconergétiques réduiront les émissions de gaz à effet de serre afin de créer un milieu scolaire plus écologique pour les élèves et le personnel, et un avenir plus sain pour la province. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Éducation

« Les mesures prises par l’Ontario pour aider les écoles à lutter contre le changement climatique et à améliorer l’efficacité énergétique réduiront la pollution par les gaz à effet de serre et permettront de créer des milieux d’apprentissage plus écologiques et plus stimulants pour nos élèves. Ces mesures montrent comment notre Plan d’action contre le changement climatique et le marché du carbone nous permettent tous deux de réduire les coûts d’énergie tout en nous orientant vers un avenir sobre en carbone qui sera plus propre, plus sain et plus prospère pour l’ensemble de la population ontarienne. »

Chris Ballard

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation