Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario célèbre 10 ans de collaboration en éducation autochtone

Communiqué

L'Ontario célèbre 10 ans de collaboration en éducation autochtone

La province investit dans la revitalisation des langues autochtones

ministère de l'Éducation

L'Ontario marque dix ans de collaboration avec des partenaires autochtones et du milieu de l'éducation, une collaboration dont l'objectif est de soutenir le bien-être et la réussite des élèves et étudiants des Premières Nations, métis et inuits par de nouveaux investissements dans la revitalisation des langues autochtones.

Indira Naidoo-Harris, ministre de l'Éducation, et Mitzie Hunter, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, étaient aujourd'hui à la Eastview Public School à Toronto pour souligner dix ans de collaboration et annoncer que la province investira dans 40 projets locaux en vue de promouvoir la revitalisation des langues autochtones. Ces projets comprendront des camps linguistiques, des programmes d'immersion en langue autochtone ainsi que la création d'un curriculum, de jeux et d'applications pour soutenir l'apprentissage des langues.

Par ailleurs, la province a publié le document intitulé Renforcer notre parcours d'apprentissage - Troisième rapport d'étape sur la mise en œuvre du Cadre d'élaboration des politiques de l'Ontario en éducation des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Ce rapport souligne les progrès réalisés au cours des dix dernières années, pendant lesquelles l'Ontario a travaillé en collaboration avec des partenaires autochtones pour soutenir la réussite et le bien-être des élèves et étudiants des Premières Nations, métis et inuits, et, à cette fin, a pris les mesures suivantes :

  • conclure des ententes de partenariat historiques avec la Nation Nishnawbe Aski, l'Association des Iroquois et Indiens alliés, la Nation Métisse de l'Ontario et la Tungasuvvingat Inuit, et conclure l'entente-cadre sur l'éducation avec la Nation anishinaabe, afin d'améliorer les résultats scolaires des élèves autochtones;
  • travailler avec des partenaires autochtones pour veiller à ce que le curriculum soit plus inclusif en ce qui concerne l'histoire, les cultures, les contributions et les perspectives des Premières Nations, des Métis et des Inuits;
  • coanimer le symposium sur les langues autochtones Gidinwewininaanan, No Lang Indigenous Languages, et créer le Fonds pour les langues autochtones, afin de soutenir les projets communautaires qui visent la revitalisation des langues autochtones.

Soutenir la réussite et le bien-être des élèves autochtones constitue l'une des nombreuses étapes du cheminement de l'Ontario vers la guérison et la réconciliation avec les peuples autochtones. Cela reflète l'engagement du gouvernement à collaborer avec ses partenaires autochtones afin d'apporter des changements pertinents et de créer un avenir meilleur pour tous dans la province.

Faits en bref

  • Renforcer notre parcours d’apprentissage est le troisième rapport d’étape sur la mise en œuvre du Cadre d’élaboration des politiques de l’Ontario en éducation des Premières Nations, des Métis et des Inuits. Les deux premiers rapports d’étape ont été publiés en 2009 et en 2013, respectivement.
  • L’Ontario compte six familles linguistiques autochtones – anishinaabe, onkwehonwe, mushkegowuk, lunaape, inuktitut et michif – qui comprennent plus de 18 langues et dialectes.
  • L’Ontario fournit 10 millions de dollars sur deux ans pour soutenir les programmes dirigés à l’échelon local qui favorisent la revitalisation des langues autochtones.
  • Depuis 2017, le gouvernement de l’Ontario investit un montant additionnel de 56 millions de dollars sur trois ans destiné aux établissements autochtones afin qu’ils puissent accroître leur capacité et renforcer leur rôle à titre pilier au sein du système d’éducation postsecondaire de l’Ontario.
  • En réponse à l’appel à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (actions 62 et 63), le gouvernement de l’Ontario investit 15 millions de dollars pour appuyer la création de ressources et le renforcement de la capacité des éducateurs, afin d’améliorer l’apprentissage et l’enseignement de l’histoire du système des pensionnats, l’héritage du colonialisme et l’importance des traités.
  • Dans le cadre du programme Cheminer ensemble : l’engagement de l’Ontario envers la réconciliation avec les peuples autochtones, la province améliore les programmes existants pour l’enfant et la famille et encourage la création de nouveaux programmes dans plus de 40 communautés des Premières Nations.
  • En 2017, l’Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres a été choisie pour diriger le Indigenous Education Knowledge Network (IEKN)). Ce réseau d’échange de connaissances sur l’éducation autochtone fait partie du Réseau d’échange des connaissances pour la recherche appliquée en éducation (RECRAE) du Ministère. L’objectif de l’IEKN est de mobiliser les connaissances existantes, de communiquer les pratiques exemplaires et d’établir des relations en vue de favoriser dans les écoles le bien-être et la réussite des filles et des jeunes femmes autochtones. Les travaux d’IEKN seront en accord avec les résultats prévus de la stratégie Pas à pas ensemble : La stratégie de l’Ontario contre la violence envers les femmes autochtones.

Ressources additionnelles

Citations

Indira Naidoo-Harris

« Pendant dix ans, les solides relations établies entre l’Ontario, les partenaires autochtones, les conseils scolaires et les communautés ont permis de soutenir la réussite et le bien-être des élèves des Premières Nations, métis et inuits. Notre gouvernement investit dans des programmes dirigés à l’échelon local qui aideront les élèves autochtones à réaliser leur plein potentiel. Tous les élèves bénéficient d’une meilleure compréhension de l’histoire, des cultures et des contributions des peuples autochtones. »

Indira Naidoo-Harris

ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Petite Enfance et de la Garde d’enfants

David Zimmer

« L’éducation joue un rôle essentiel dans le cheminement vers la réconciliation au sein des écoles ontariennes. En travaillant avec les partenaires autochtones, nous renforçons l’éducation autochtone dans toute la province. Cette collaboration permet d’améliorer le rendement et le bien-être des élèves autochtones. Le troisième rapport d’étape sur la mise en œuvre du Cadre d’élaboration des politiques de l’Ontario en éducation des Premières Nations, des Métis et des Inuits orientera le travail important qui nous reste à réaliser. »

David Zimmer

ministre des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation

Mitzie Hunter

« L’éducation est une composante clé de la réconciliation et de la participation autochtone à notre économie en croissance. Depuis que notre gouvernement a instauré la gratuité scolaire l’année dernière, nous avons enregistré une hausse de 34 % dans le nombre d’apprenants autochtones obtenant de l’aide financière pour poursuivre leurs études collégiales ou universitaires. Cette mesure, conjuguée à d’importants investissements dans les établissements autochtones et au Fonds pour les langues autochtones, contribue à combler l’écart en matière d’éducation, donnant à un plus grand nombre d’apprenants autochtones accès à l’enseignement supérieur et à la formation. »

Mitzie Hunter

ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle

« Nous avons réalisé d’importants progrès dans notre partenariat avec la province et notre responsabilité commune d’offrir aux élèves et aux étudiants des Premières Nations une éducation qui renforce leur sentiment d’identité et assure la survie de nos langues et de nos cultures. Nous continuerons ensemble de consolider ces réalisations et d’apporter d’autres changements à notre système d’éducation afin de veiller à ce que nos élèves et étudiants puissent réussir à l’école sans devoir changer qui ils sont, leur mode de pensée ou leurs croyances. »

Isadore Day

chef régional de l’Ontario, Chefs de de l’Ontario

« La Nation métisse de l’Ontario aimerait souligner son partenariat de longue date avec le ministère de l’Éducation et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle. Ce partenariat est centré sur l’amélioration des résultats des apprenants métis et, même s’il est vrai qu’il reste encore du travail à faire, la Nation métisse souhaite remercier ces ministères pour leurs efforts continus à ce chapitre. Nous désirons remercier le gouvernement de l’Ontario pour son engagement envers la préservation et la revitalisation des langues autochtones, notamment le michif, la langue des peuples métis de l’Ontario. Nous nous réjouissons de travailler en partenariat avec l’Ontario afin que nous puissions voir des effets positifs à long terme au bénéfice de tous les élèves du système d’éducation de l’Ontario. »

Margaret Froh

présidente, Nation métisse de l’Ontario

« C’est avec plaisir que la Tungasuvvingat Inuit adopte une approche typiquement inuite à l’égard de l’apprentissage des langues autochtones en Ontario. L’investissement annoncé correspond aux valeurs et aspirations énoncées dans le protocole d’entente conclu avec le Ministère et il permettra de considérer notre travail commun selon une optique inuite du monde. »

Jason LeBlanc

directeur général, Tungasuvvingat Inuit

Contacts Médias

Partager

Tags

Éducation et formation Domicile et communauté