Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario protège et soutient l'éducation

Déclaration

Le gouvernement de l'Ontario protège et soutient l'éducation

Ministère de l'Éducation

La ministre de l'Éducation, Lisa Thompson, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

« C'est une journée décevante pour les parents et les élèves de l'Ontario.

Alors que nous lançons aujourd'hui des consultations de bonne foi auprès des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, nous constatons que, dans toute la province, les syndicats cautionnent les manifestations d'élèves.                                          

Nous savons que les syndicats d'enseignants ont organisé des débrayages étudiants sous le gouvernement précédent. Je crains que nous soyons en train d'assister à un retour de ces pratiques, car les syndicats ne semblent pas vouloir décourager le mouvement entamé d'aujourd'hui.      

Plutôt que de se consacrer à des manœuvres politiques, j'encourage les syndicats à collaborer avec nous afin de relever les défis bien réels auxquels fait face le système d'éducation de notre province, comme le trop grand nombre d'élèves qui échouent en mathématiques et obtiennent leur diplôme sans avoir acquis les compétences nécessaires pour réussir à s'intégrer à la population active.

Les résultats des examens de mathématiques révèlent que plus de la moitié des élèves ontariens de 6e année ne satisfont pas aux normes acceptables dans cette matière. Les syndicats d'enseignants n'ont proposé aucune solution à la crise des mathématiques. Plutôt que de tenter de venir à bout du problème, le personnel enseignant permet maintenant aux élèves de sauter des classes. Et même quand ils donnent cours, de nombreux enseignants et enseignantes choisissent de prendre leurs élèves en otage afin d'exécuter le programme politique de leur syndicat.

Notre gouvernement ne se laissera pas distraire. Nous allons procéder aux réformes dont l'Ontario a besoin pour améliorer les résultats des élèves en mathématiques et contribuer à l'édification d'un système d'éducation durable et de classe mondiale qui protège ce qui compte le plus pour les élèves.

Nous renouvelons le curriculum de l'Ontario en revenant aux éléments fondamentaux afin que davantage d'élèves acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour réussir, en mathématiques, en sciences et en littératie financière.

Nous venons d'adopter des dispositions législatives exigeant la réussite d'un test des connaissances en mathématiques pour l'obtention du brevet d'enseignement qu'encadre l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario.

Notre gouvernement examine activement la possibilité d'exiger que les compétences en mathématiques deviennent une norme minimale pour le renouvellement du brevet d'enseignement en Ontario.

Entretemps, je tiens à rappeler aux parents que s'ils s'inquiètent de la sécurité de leur enfant à cause de ce débrayage et de tout soutien que pourraient y apporter les syndicats, ils ont toujours la possibilité de communiquer avec l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario, l'organisme de réglementation responsable de la déontologie de ses membres.

Je veux aussi informer tous les conseils scolaires que je m'attends à ce qu'ils imposent des mesures disciplinaires à toutes les personnes qui font défaut d'assumer leurs responsabilités dans la salle de classe. Dans le secteur privé, les employés savent qu'ils ne sont pas rémunérés en cas d'absence injustifiée.

Enfin, je veux que tout le monde en Ontario sache que nous sommes prêts à prendre des mesures pour donner aux parents la certitude que nul ne se sert de leurs enfants comme d'un public captif ou d'une monnaie d'échange pour les jeux politiques des syndicats. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement