Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Favoriser la santé mentale des élèves de l'Ontario

Document d'information

Favoriser la santé mentale des élèves de l'Ontario

Amélioration du programme-cadre d’éducation physique et santé du palier élémentaire

Ministère de l'Éducation

Pour mieux soutenir les élèves de l'Ontario, le gouvernement a amélioré le programme-cadre d'éducation physique et santé de la 1re à la 8e année en accordant une place plus importante à la santé mentale.

La santé mentale s'inscrit naturellement dans le programme-cadre d'éducation physique et santé du palier élémentaire, où les élèves apprennent tout ce qu'il faut savoir sur le développement sain. À chaque année d'études, elle est intégrée à l'apprentissage de la santé en fonction du stade de développement des élèves.

Pendant l'année scolaire 2019-2020, les élèves ontariens élargiront leurs connaissances au sujet de la santé mentale grâce au nouveau programme-cadre d'éducation physique et santé, dès la 1re année. Les élèves auront des occasions de continuer à en apprendre davantage sur la santé mentale dans toutes les disciplines, y compris à la maternelle et au jardin d'enfants et dans leur vie scolaire quotidienne.

Changements et principaux objectifs d'apprentissage

Les changements apportés au programme-cadre comprennent :

  • de nouvelles attentes d'apprentissage axées sur le développement d'habiletés socioémotionnelles, qui s'appliquent à tous les domaines;
  • de nouvelles attentes d'apprentissage axées sur l'acquisition de connaissances en santé mentale;
  • de meilleures occasions d'apprentissage, dans tous les domaines, sur les liens entre la santé physique et la santé mentale.

Les principaux objectifs d'apprentissage à l'égard de la santé mentale sont les suivants :

  • comprendre que la santé mentale fait partie intégrante de la santé globale;
  • comprendre les rapports entre pensées, émotions et actions;
  • apprendre à prendre soin de sa santé mentale et à faire preuve de résilience face à des difficultés;
  • reconnaître les signes et les symptômes du stress et des problèmes courants de santé mentale;
  • savoir où et comment obtenir de l'aide.

Les bienfaits de l'apprentissage sur la santé mentale

La santé mentale est une facette essentielle de la santé en général. Étant donné que 70 % des problèmes de santé mentale se manifestent durant l'enfance ou l'adolescence*, il est primordial de doter les jeunes des connaissances et des compétences dont ils ont besoin pour être en bonne santé mentale toute leur vie.

Lorsque l'apprentissage des élèves en matière de santé mentale a lieu dès leur jeune âge, et qu'ils continuent à acquérir des connaissances et des habiletés dans ce domaine tout au long de leur scolarité, ils seront mieux à même de mener une vie plus saine et plus épanouie et de devenir des citoyennes et des citoyens qui contribuent à la société. Ils sauront aussi où et comment obtenir des soutiens en matière de santé mentale, au besoin.

En intégrant la santé mentale au programme éducatif, les écoles de l'Ontario peuvent participer à la déstigmatisation des maladies mentales. Si un jeune apprend à prendre soin de sa santé mentale au quotidien, au même titre que sa santé physique, il tardera moins à demander de l'aide en cas de problème. Le dépistage et l'intervention précoces mènent à de meilleures issues dans l'ensemble.

Les habiletés socioémotionnelles en éducation physique et santé au palier élémentaire

Le développement des habiletés socioémotionnelles contribue à la santé et au bien-être de l'élève en général. Il favorise également la santé mentale et la capacité à apprendre, à gagner en résilience et à s'épanouir.

Habiletés

Objectifs

Reconnaître et maîtriser ses émotions

Exprimer ses émotions et comprendre celles des autres

Repérer les sources de stress et surmonter les difficultés

Renforcer sa résilience

Rester motivé et persévérer

Favoriser l'optimisme et l'espoir

Tisser des liens et bien communiquer

Promouvoir les relations saines et respecter la diversité

Mieux se connaître et améliorer sa confiance en soi

Acquérir un sentiment d'identité et d'appartenance

Exercer une pensée critique et créative

Prendre des décisions éclairées et résoudre des problèmes

En plus de ces habiletés socioémotionnelles, en apprenant à se fixer des objectifs et à les atteindre malgré les obstacles, l'élève acquiert des « compétences transférables » (apprentissage autonome, collaboration, esprit critique, communication, innovation) et des « habiletés d'apprentissage et habitudes de travail ».

Ces compétences interdépendantes favoriseront la santé et le bien-être de l'élève en général, ainsi que sa capacité à apprendre, à gagner en résilience et à s'épanouir. Il est indispensable de l'aider à faire un tel rapprochement pour améliorer son expérience d'apprentissage à l'école, mais aussi tout au long de sa vie.

Le rôle de l'école, du personnel enseignant et du milieu de vie

L'enseignante ou l'enseignant est bien placé pour renseigner l'élève en matière de santé mentale et le soutenir s'il a du mal à gérer ses émotions et son comportement. Cette personne n'est certes ni spécialiste en santé mentale ni apte à poser un diagnostic dans ce domaine, mais elle joue tout de même un rôle crucial pour favoriser le bien-être de l'élève.

L'école est le lieu idéal pour favoriser le développement des connaissances et des habiletés en santé mentale et accompagner l'élève dès son plus jeune âge s'il a des problèmes à cet égard. Il n'en reste pas moins que le bien-être des enfants et des jeunes de la province dépend de chacune et de chacun d'entre nous. L'apprentissage de ces habiletés peut en effet se faire dans toutes les matières du curriculum, pendant les activités scolaires, à la maison et dans la communauté. En travaillant en partenariat avec les parents, les familles, les membres de la communauté, les associations culturelles, les groupes confessionnels, les organismes de santé et l'ensemble des pouvoirs publics, l'école peut jouer un grand rôle dans la prise en charge de la santé mentale en Ontario.

Un programme-cadre pertinent

Pour promouvoir la santé mentale à l'école et dans l'ensemble de la communauté, il est primordial de disposer d'un programme-cadre qui en prévoit l'apprentissage. En effet, il y a tout lieu de penser que le développement des habiletés socioémotionnelles à l'école participe au bien-être de l'élève et à la réussite scolaire.

Qui plus est, cette démarche peut contribuer à la déstigmatisation des problèmes de santé mentale : lorsque l'élève apprend que ceux-ci ne sont pas rares et qu'il existe des ressources en la matière, il sera mieux à même d'obtenir de l'aide en cas de besoin.



* Centre de toxicomanie et de santé mentale, « Mental illness and addiction: Facts and statistics », https://www.camh.ca/en/driving-change/the-crisis-is-real/mental-health-statistics, citant le gouvernement du Canada, Aspect humain de la santé mentale et de la maladie mentale au Canada. Ottawa : ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 2006.

Ressources additionnelles

  • Pour obtenir des ressources destinées aux parents ou en savoir plus sur le programme-cadre d’éducation physique et santé du palier élémentaire, consulter le site Web du Ministère.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation