Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de l'Éducation sur la fin des derniers pourparlers et la décision du SCFP d'utiliser des moyens de pression

Déclaration

Déclaration du ministre de l'Éducation sur la fin des derniers pourparlers et la décision du SCFP d'utiliser des moyens de pression

Ministère de l'Éducation

TORONTO — Le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la fin des derniers pourparlers et la décision du SCFP d'utiliser des moyens de pression :

« En cette fin de semaine, il est extrêmement décevant de constater que le SCFP a décidé de mettre fin aux pourparlers et d'entamer la cessation partielle de la prestation de certains services, malgré le nombre limité de points toujours en suspens à la table des négociations.

La Couronne et les employeurs ont fait une offre raisonnable et ont présenté notre offre tout au long des négociations avec une seule idée en tête : arriver à une entente qui évitera l'interruption de l'apprentissage des élèves. Nous avons proposé des solutions concernant la rémunération, la sécurité d'emploi et le financement visant la dotation supplémentaire en personnel. Il reste cependant un enjeu clé : trouver une solution à l'augmentation du taux d'absentéisme et à ses conséquences sur les élèves et les écoles.

La Couronne et le Conseil des associations d'employeurs ont procédé à des négociations de bonne foi et continueront de le faire. Nous sommes plus que jamais résolus à reprendre les discussions avec le SCFP afin de conclure rapidement une entente qui offrira de la prévisibilité aux parents et aux élèves. Sous ma direction, et par l'intermédiaire de notre médiateur, nous avons demandé à ce que des dates supplémentaires soient arrêtées pour inviter toutes les personnes concernées à retourner à la table des négociations, afin de veiller à ce que nos enfants demeurent dans leur salle de classe.

Durant cette période d'exercice de moyens de pression, la sécurité des élèves demeure notre plus haute priorité. Je sais que nous sommes tous d'accord sur ce point.

Nous appuyons les parents afin de protéger l'avenir des élèves, d'investir dans leur potentiel et de s'assurer qu'ils restent dans leur salle de classe. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation